Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 10:30
LE CHEMIN PERDU - Préface II -

Le Chemin Perdu

       ( Préface II )

 

 

 

 

 

I - Rêve et Réalité

" J'aurais pu naître n'importe où . Je suis né ici par hasard . Mais ce genre de hasard devient vite une destinée . "

J.M.G Le Clézio - " L'Extase Matérielle " ( 1967 ) .

 

    

    Poésie est reflet , reflet d'un monde idéal , reflet d'un monde déformé par la réalité .

Mais , de l'un à l'autre , il y a sans doute un chemin , chemin des Muses courant sur les sentiers de Brocéliande parmi les rêves de l'enfance et tandis qu'ailleurs , dessus la mer immense , un navire solitaire le cherche avec sa corne de brume , la lune impassible , phare au milieu des récifs , lui montre aussi , tel un chant de sirène , cette route mystérieuse vers le pays perdu ...

    Déjà , cette certitude , Alain-Fournier l'avait acquise :

" Je n'aimerais pas jusqu'au vertige le Pays sans nom ... si je n'étais sûr qu'il existe quelque part dans l'univers ... " ( 1 )

C'est ainsi que le paysage familier vient se confondre avec la vie intérieure et que la nature , peu à peu , se transforme en métaphysique de l'âme .

" Mais pourquoi , paraît lui dire Le Clézio , le mystère serait-il ailleurs ? Pourquoi la poésie serait-elle métaphysique ? N'est-il pas clair qu'elle est le reflet du chaos immense où nous sommes ? " ( 2 ) 

 

 

II - L'Invitation au Voyage

" Ici , j'ai trouvé ma tulipe noire et mon dahlia bleu ! "

Charles Baudelaire - " Petits Poèmes en Prose " , XVIII .

 

      Le chemin de l'humble voyageur , pauvre amoureux d'une étoile , pèlerin de l'inaccessible , n'était guidé que par une petite lueur vers " ce pays de Cocagne où tout vous ressemble , mon cher Ange ... " ( 3 )

" Ta parole est la lumière de mes pas , la lampe de ma route ... " ( 4 )

    " Connais-tu le pays où fleurissent les citronniers ? " , lui demandait alors , dans ses lectures itinérantes , l'illustre poète de Weimar , amant de Lili , de Frédérique et de Marianne ... 

" C'est là , c'est là que va notre chemin ..." ( 5 )

" C'est là qu'il faut aller vivre , c'est là qu'il faut aller mourir ! " , semblait lui répondre Baudelaire en écho ,

" là où tout y parlerait

  A l'âme en secret

 Sa douce langue natale ... " ( 6 )

 

" ... Car c'était vers cette patrie que son voyage le conduisait . " ( 7 )

 

 

III - L'Etranger

" De passage , triste heureux voyage , dans ce monde en rage ... "

Leonard Cohen - " Passing Through " *

 

        " Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité connue pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve ... " ( 8 )

C'est une instruction divine , une initiation , car chaque parcours porte en lui ses métaphores , qu'il soit quête de l'absolu , épopée , conquête impitoyable ou bien fuite , échappatoire , simple voyage de nécessité ou d'agrément ... Dans un monde qui l'écrase et dont il voudrait s'échapper pour en découvrir , comme l'alpiniste , la face cachée , beaucoup plus belle et plus clémente selon lui , alors qu'il se trouve au pied de la grande montagne qu'il devra gravir avec peine , l'être se trouve abandonné , jeté dans le mouvement d'une errance perpétuelle où il ne se sent plus que de passage face à une sombre réalité qui lui est devenue étrangère ...

En traçant , comme le marin , son chemin vers l'inconnu , il a la nostalgie d'un ailleurs qu'il pressent au plus profond de lui-même sans toutefois le connaître encore , mais que sans cesse il recherche , où il aurait conscience de faire à nouveau partie du Tout :

" J'errerai désormais à travers les terres de l'Ouest , et les montagnes de l'Est , et le désert du Sud , sac au dos , à la recherche de pureté . " ( 9 )

     Ainsi , la Bretagne , comme un clochard céleste " qui n'a pas de papiers "  , dit Morvan Lebesque , ou telle un fantôme encombrant qu'on voudrait voir , avec les traces d'un crime , disparaître ... ( 10 )

" Mon pays ... Te faire par la harpe et le fusil , contre les renégats , contre les prudents , les Scribes et les cuistres , tous ces chevaux couchés . J'irai à la mer où ne vont point les chevaux morts ; car elle est l'invite et le principe . Car elle est la vie . Car elle est celtique . Libre ... " ( 11 )

 

 

IV - Ecce Beatam Lucem

       ( Voici la Splendide Lumière )

 

" Grave dans la Pierre

   L'image d'un oiseau des mers ,

   Il sera ton symbole

   De voyage et de liberté ... "

Glenmor - "La Septième Mort "

 

       Déchiffrer la partition qu'on lui cache derrière les colonnes du Temple " à travers des forêts de symboles " , trouver les correspondances que l'habile chef d'orchestre a voulu semer sur le chemin perdu de son retour à la lumière du paradis de Tir Na N-Og , telle est la mission difficile du " veilleur aux colombes " , cet adolescent-promeneur de la Nuit qui entend " la voix sourde et merveilleuse " qui l'appelle ... ( 12 )

" Voici la lumière blanche et intacte ,

   Voici le fleuve large que rien ne peut arrêter ,

   Des étoiles tournoient et s'immobilisent là-bas ,

   Au-dessus de ma vallée où les bouquetins reposent 

   Et où les glaciers reculent

   Devant les lacs endormis ,

   Où le Fils de l'Homme devrait entrer en paix .

   Amen . " ( 13 )

 

                                         ___

 

DAN AR WERN - Le Chemin Perdu - Préface II - Mars 2017 - Pep gwir miret strizh -All rights reserved - Tous droits réservés . " Le Chemin Perdu " , copyright 1992 .

                              ___

Notes :

1 - Lettre inédite d'Alain-Fournier à André Lhote parue dans "Comoedia " , 25 janvier 1942 .

2 - " L'Extase Matérielle " ( 1967 ) , par Jean-Marie-Gustave Le Clézio .

3 - " Le Spleen de Paris " ou " Petits Poèmes en Prose " , XVIII - L'Invitation au Voyage II ( 1855 / 1864 ) , par Charles Baudelaire ( 1821 - 1867 ) .

4 - Psaume 119 ( 118 ) , 105 .

5 - " Ballades " ( Balladen Mignon , I ,1787 ) de Johann Wolfgang Von Goethe ( 1749 - 1832 ) .

6 - " Les Fleurs du Mal ", I - Spleen et Idéal - L'Invitation au Voyage I  , LIII ( 1857 ) , par Charles Baudelaire .

7 - " Heinrich Von Ofterdingen " ( 1802 , posth . ) par Novalis ( 1772 - 1801 ) .

8 - " Au Soleil " ( 1884 ) , par Guy de Maupassant ( 1850 - 1893 ) .

9 - " Les Clochards Célestes " ( The Dharma Bums , 1958 ) , par Jack Kerouac ( 1922 - 1969 ) .

10 - " Comment Peut-on Etre Breton ? ( 1970 ) , par Morvan Lebesque ( 1911 - 1970 ) .

11 - " Le Cheval Couché " ( 1977 ) , par Xavier Grall ( 1930 - 1981 ) .

12 - " Miracles " ( 1924 ) d'Alain-Fournier ( 1886 - 1914 ) : " Alain - Fournier " ( 1922 ) , par Jacques Rivière ( 1886 - 1925 ) .

13 - " Rives du Congo " ( Kongo-Ufer , IV , 1941 / 1942 ) , par Annemarie Schwarzenbach ( 1908 - 1942 ) .

 

 

Chanson : * " Passing Through " ( 1973 ) , par Leonard Cohen ( 1934 - 2016 ) , in " Live Songs " ( 1973 ) , copyright Richard Blakeslee , Leonard Cohen and Sony / ATV Music Publishing Canada Company . Traduction française : Graeme Allwright .

 

 

 

- 3 -

 

         

 

      

 

     

 

     

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Le Chemin Perdu
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens