Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 09:06
LE CHEMIN PERDU - 27 - Mona ( II - Pentecôte ) - Version Française / E Galleg .

 

Le Chemin Perdu ( 27 )

 

 

 

Mona

" Les êtres de Beauté , qui les retient ? "

Rainer Maria Rilke - " Elégies de Duino " , II . 

 

 

 

 

2 - Pentecôte

 

 

     Trois jours plus tard , j'étais de retour à Brest pour mon journal , ne sachant toujours pas pourquoi elle m'avait planté là , s'enfuyant à toutes jambes dans la nuit .

- ... Vous , vous êtes tous les mêmes , vous ne voulez faire que ce qui vous plaît ! Lui aussi , il m'a abandonné !

Je ne veux pas finir comme ma mère , non ! , s'était-elle écriée , rageuse .

     Et j'étais resté là , complètement abasourdi , les narines pleines de l'odeur de son corps , de ses cheveux ...

Puis elle avait disparu en ne laissant que ces quelques traces plus une grande tristesse dans mon coeur .

Comme je ne pouvais plus dormir , je m'étais mis à écouter une chanson de Cohen sur mon Ipod :

" Been on the road forever ,

  I'm always passing thru ,

  But you're my first love and my last ,

  There is no one , no one after you ... "

( 10 )

 

     J'étais rentré à Paris , cherchant dans les archives du magazine culturel qui m'employait mais aussi par téléphone dans celles d'un autre journal en Bretagne grâce à un collègue de travail que j'avais jadis aidé là-bas , des renseignements sur la mort de mon camarade d'école que je n'avais par revu depuis .

Nos voies avaient divergé , bien sûr , et la vie avait fait le reste : pour moi , une petite célébrité , quelques médiocres livres , notamment sur la Bretagne ; pour lui , un parcours plus discret , mystérieux ... Que dire d'autre à-propos de Mona , sa fille , et des petits événements du quotidien ?

    Maintenant , lorsque je repense à notre histoire , me vient à l'esprit cet épisode mémorable de la série " Star Trek " où l'héroïne , en suscitant d'éternelles questions sur la Destinée humaine , doit mourir pour empêcher que le monde entier ne sombre à nouveau dans la barbarie .

Alors , se pourrait-il que le " Portier du Temps " nous ait ainsi comme elle manipulé , ou qu'il y ait eu malentendu ?

Quels mystères pouvait-il nous cacher encore sur ces barbares demandant un nouveau sacrifice ? ( 11 )

    Car le résultat de l'enquête avait fini par se révéler surprenant : pas de tempête comme l'avait prétendu la fille au soir de l'accident , mais un feu d'artifice , une explosion plutôt sur l'Île de la Vierge ...

Alors , règlement de compte , attentat ?

    

    C'était la fête de la Pentecôte , ce dimanche-là .

J'avais décidé de marcher à pied vers l'église où l'on fêterait la venue de l'Esprit Saint sur la terre et peut-être pour moi , celle de P... daignant enfin , si elle le souhaitait bien sûr , m'apparaître !

Mais j'étais très inquiet car je n'avais eu aucune nouvelle de la fugitive dont l'ombre avait si vite disparu dans la nuit noire !

    Impitoyables , des bourrasques tumultueuses balayaient dehors la surface des rues devant moi , branches d'arbre arrachées , tuiles détachées des vieux toits , panneaux s'envolant comme des girouettes tandis que leurs affiches tournoyaient en grand nombre partout selon les désirs du vent fou !

Des gouttes de pluie froide tombaient sur mon visage , étincelantes sous la lumière tamisée du soleil ... Aujourd'hui où semblaient oubliées les promesses des jours anciens , " béatitude " d'hier , traçant courageusement mon chemin contre les morsures du vent , j'avais mille peines à tenir ouvert le parapluie de l'hôtel !

Je passais par la rue de Glasgow derrière la mairie .

Saint-Louis , c'est encore loin ? , demandais-je à un pauvre marin déboussolé , main vissée sur la casquette pour l'empêcher de tomber .

- Là-bas ! , me répondit-il en montrant la mer d'un signe de tête .

Auprès du marché ...

   Effectivement , je découvris un peu plus tard sur ma gauche quelques stands peu fréquentés vu les caprices du temps .

Certains promeneurs pénétraient dans l'église ...

Le sermon portait , je m'en souviens , sur les phénomènes naturels qui nous entourent , signes , peut-être , de nos propres égarements . Le prêtre avait lu la lettre de Jude :

" Ils sont semblables aux vagues furieuses de la mer 

  Projetant devant eux leurs actions honteuses ... " ( 12 )

   Sur le seuil pendant l'office , mon portable sonna .

Enfin , je crus que c'était elle et , je dois l'avouer , ma gorge fut aussitôt nouée d'un accès de vive inquiétude !

- Je ne pourrai pas venir , hélas ! hurla une voix lointaine au creux de mon oreille . La tempête ... Vous comprenez ?

Pendant une seconde , je pensais aux paroles d'Alonso :

" Je suis si impatient de connaître l'histoire de votre vie :

l'oreille en doit être charmée ... " , me demandant si Mona " était une sorcière assez puissante pour gouverner la lune et régir les marées ... " ( 13 )

Mais ce n''était que P...

 

   Sur le chemin du retour , je jetais un coup d'oeil sur un genre de taverne alsacienne en face du " Quartz " . ( 14 )

C'était l'heure du déjeuner , mais je n'avais pas faim .

J'y trouvais une vieille femme pour parler de Mona .

Toute seule elle aussi , elle sembla partager ma peine .

 

   Le lendemain , j'appris que " L'Esprit de Mona " ( nom du rafiot paternel rafistolé ) , heurtant les récifs du phare de la Vierge , était allé par le fond . Rien n'avait été retrouvé .

  

   Ce soir , j'écoute la musique de Vaughn Williams appréciée par son père : " The Lark Ascending " inspiré par le poème de Mérédith , " Les Joies de la Terre " ( 15 ) .

   Je me souviens de la pauvre tourterelle " qui a perdu son pair , qui ne trouve plus rien sur la terre , qui cherche les déserts pour gémir et se plaindre en liberté ... "

( 16 )

Et j'éclate en larmes :

" De quoi sommes-nous proches ? De la mort ? De ce qui n'est pas encore ? "

( 17 )

 

 

 

 

                                         ___

 

DAN AR WERN - Le Chemin Perdu - 27 - Mona ( II - Pentecôte ) - Juin 2007 / Avril 2017 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Le Chemin Perdu " , copyright 1992 - Version Française / E Galleg - Traduit du breton par l'auteur .

                              ___

Notes :

10 - " No One After You " , par Anjani Thomas et Leonard Cohen ( 1934 - 2016 ) , sur l'album " Blue Alert " par Anjani , copyright Sony BMG Music / Columbia 2006 - All rights reserved :

" J'ai toujours été sur la route 

   Et n'ai jamais fait que passer ,

   Mais tu es mon premier amour et mon dernier ,

   Il n'y a personne , personne après toi ... "

11 - Episode 28 , intitulé " The City on the Edge of Forever " ( Contretemps ) , scénario de Harlan Ellison , réalisation de Joseph Pevney ( 1911 - 2008 ) de la 1ère série télévisée " Star Trek " imaginée par Gene Rodenberry ( 1921 - 1991 ) - Acteurs principaux : William Shatner , Leonard Nimoy ( 1931 - 2015 ) , Joan Collins .

Desilu Productions / Norway Corporation , 1ère diffusion : 6 avril 1967 - All rights reserved .

12 - Lettre de Jude , 13 .

13 - " La Tempête " ( The Tempest , 1610 / 1611 ) Acte V , Scène I de William Shakespeare ( 1564 - 1616 ) .

14 - " Le Quartz " , Centre culturel à Brest , square Beethoven , 60 rue du Château , au coin de l'avenue Clémenceau .

15 - " The Lark Ascending " ( 1914 ) , pour violon et orchestre de Ralph Vaughn Williams ( 1872 - 1958 ) , compositeur britannique , d'après un poème de George Meredith ( 1828 - 1909 ) dans son oeuvre : " Poems and Lyrics of the Joy of Earth " ( 1883 ) .

16 - " L'Amour de Madeleine " ( Die Liebe der Magdalena , 1911 ) par Rainer Maria Rilke ( 1875 - 1926 ) .

17 - Paroles de Rilke dans " Rilke par Lui-Même " ( 1971 ) de Philippe Jacottet

LE CHEMIN PERDU - 27 - Mona ( II - Pentecôte ) - Version Française / E Galleg .

- 47 -

Partager cet article

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Le Chemin Perdu
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens