Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 13:34
Le Livre de Virginia - Virginia's Book - Levr Virginia - 3è Partie - XIV - Vers l'Île .

Troisième Partie

" Vers le petit enfant la mère s'est penchée .

  Je veux revoir ses yeux , leur lumière est mon étoile ... "

Hermann Hesse - " Le Dernier Eté de Klingsor "

 

 

 

XIVVers l'Île

" Ne vo klevet met trouzig hon treid

  War an traezh ,

  Ha kri ar skreved ... "

Youenn Gwernig - " Stok ouzh an Enez " *

 

           Après deux semaines de course , ayant traversé pour finir la future péninsule " Mitre " , nos voyageurs se trouvèrent au bout d'un farouche promontoire battu par le vent du large . 

Hans eut ici une étrange vision concernant dans un siècle à venir la construction d'un phare à cet endroit : c'était le cap San Diego , face à l'infini ! ( 62 )

       Jusque là , pendant des jours et des jours , les trois aventuriers longeant la côte avaient franchi sur leurs montures lourdement chargées de nombreux cours d'eau se déversant ensuite dans la mer patagone ou dans le lac Fagnano , chevauchant au milieu des prairies , des étendues de forêts et des " pampas " de la pointe sud . ( 63 )

Ils plantaient çà et là leurs tentes parmi les " ajoupas " Selk'man , partageant aussi avec eux leur frugal repas de champignons cytterias et de poissons de lac séchés , de guanacos et d'oiseaux sauvages tués grâce à la fine pointe en pierre de leurs flêches redoutables ! ( 64 )

      Puis ils bifurquèrent à l'ouest vers le cap Hall où , tout à côté , dans la baie de Saint-Valentin , mouillait la barque en tronc d'arbre du passeur , l'un de ces jeunes et vigoureux " géants " coiffé d'un capuchon de laine noire et blanche . Lui seul pourrait les conduire jusqu'à l'Île Neuve , leur terre sacrée : c'était le fils du " shaman " astrologue venu en compagnie du dernier chef de la tribu qui s'était lui aussi entouré d'autres valeureux guerriers indiens pour assister à la cérémonie du " Hain " ...

( 65 )

     En effet , comme Hans portait une petite pierre en forme de coeur où l'on pouvait voir le dessin d'un trident finement ciselé , cet homme sage l'avait tout de suite pris pour celui que leurs vieilles légendes nommaient le Wakan ou l'Envoyé des Dieux , " Celui qui reviendra le moment venu  " , affirmait-il avec beaucoup de conviction . ( 66 ) 

- Je suis Tel-Al , je suis Kiepja ( Ya Kiepja ) ! , lui lancèrent gaiement pour l'accueillir lorsqu'il débarqua deux jeunes filles gardiennes vivant sur l'île .

( 67 ) 

     D'autres embarcations suivirent , transportant les novices qu'on devait isoler dans une hutte avant qu'ils ne soient initiés aux " Grands Mystères " de l'Âge d'Or .

- Ce lieu terrible ( Yak Haruin ! Ma Terre ! ) est un vestige d'une merveilleuse contrée bénie " , dit-on , les bêtes , les arbres et les rochers conversaient avec les hommes " , psalmodiait à leur intention le vieux sorcier dans une sorte de chant traditionnel repris par tous . ( 68 )

Là se trouve l'Arbre de Vie ! ( 69 )

    Puis l'on acclama Kenos , l'Elu , tandis que les esprits masqués de Temankel , dont le corps peint luisait de couleurs éclatantes , commençaient , autour du feu purificateur , leurs danses de lucioles endiablées ! ( 70 )

   Le banquier suisse avait l'impression de vivre un rêve en abordant ce nouveau monde qui , miraculeusement , le ramenait chez lui par-delà les siècles d'un lointain passé ! Il sentit croître à son cou la chaleur du collier tandis que ses deux charmantes guides , laissant le reste de la jeunesse accomplir les différents rites , le conduisaient à son but .

Et se rappelant alors ce merveilleux poème parlant d'une Escarboucle flamboyante qu'il avait , jadis , étudié à l'école de son village , il perçut la force et l'éclat du bijou grossissant de plus en plus à mesure qu'ils approchaient de la grotte mystérieuse :

" ... Pierre ou signe énigmatique

 Profondémént gravé dans son sang de flamme

En qui repose l'image de l'Inconnue ... " ( 71 )

 

 

( A Suivre )

 

                                     ___

 

DAN AR WERN - Le Livre de Virginia - Troisième Partie - XIV - Vers l'Île - Juin 2015 - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " Le Livre de Virginia " ( Suite de : " Laura " , Auberive XIV )  , copyright 2013 .

                              ___

Notes :

62 - Péninsule et pointe extrème de la Terre de Feu terminée par le cap San Diego . Fut ainsi nommée en 1887 en l'honneur du président argentin Bartolomé Mitre ( 1821 - 1906 ) .

63 - Lac Fagnano , appelé aussi Kami par les amérindiens .

64 - Ajoupa , mot tupi définissant un abri sommaire ou petite hutte construite sur des pieux , constituée de branches et de feuilles .

65 - Cérémonie " Hain " : rite d'inititiation Selk'nam pendant laquelle des acteurs déguisés d'un masque et le corps peint se mettaient en transe pour accueillir les " esprits " .

66 - Wakan = expression qui désigne ce qui est sacré ou divin .

67 - " Je suis Moïna , je suis Fiona " : " Le Passeur des Mondes " , II , 9 - Gaeltacht , 3 - Arbor Mirabilis 1 ( Venez-Vous Chercher un Signe ? ) .

68 - " Heinrich Von Ofterdingen " , I , 1 ( 1802 ) , roman de Novalis .

69 - " La Demeure Enchantée " , V , 6 - Destruction de l'Atlantide , note 28 .

70 - Temankel = nom de l'être suprême chez les Selk'nam .

       Kenos , créateur des choses du monde et serviteur de Dieu .

71 - " Heinrich Von Ofterdingen " , I , 3 : Poème de " L'Escarboucle " ( Karfunkel )

 

* " Stok ouzh an Enez " ( En Vue de l'Île ) , poème de Youenn Gwernig sur le disque " Trema an Inis " ( Vers l'Île ) d'Alan Stivell , copyright 1976 Keltia III Music . Pep gwir miret strizh / All rights reserved :

" L'on n'entendra que le bruit sourd de nos pas sur le sable , et le cri des mouettes ... "

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Le Livre de Virginia
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 14:53
UNAN BENNAK EVEL-SE - 25 - American Dream - Hunvre Amerikan - Rêve Américain .

Unan Bennak Evel-Se ( 25 )

 

 

 

 

 

American Dream

 

 

 

 

Yellow glints in darkness

Wake me up of a dream ,

Tryin' just to find your face 

In those people ' stream ...

 

You feel my life is a game ,

Somethin' for you to play with ,

But streets , they always look all the same

You know , in big cities ...

 

Do I have to go on 

In such a lonely night ,

Or sail across the ocean

Of your light ?

 

O where are you now girl , 

Does a windy air still move your hair ,

Won't you tell a so bad diver

How to catch a pearl ?

 

Wandered thru those bad days ,

Cars 'round me , stars above ,

All wait , I'm sure , for new rays

Of your love ...

 

Remember , Indian hunter ,

Woman and child by your side ,

You'd been stabbed , they raped her ,

Did they also kill our pride ?

 

And do I have to go on 

In such a lonely night , 

Or sail across the ocean

Of your light ?

 

Blessed are the soldiers of George ,

" Mayflower " sons in Valley Forge ,

Shiverin' shadows of our past

Still show us for ever they last ...

 

Come from those half mountains ,

Poor beggar by wheat seas ,

Walk down under heavy rains

To rainbows and to beaches ...

 

And you , black man in Phila 

I never saw yet before at all ,

Beware of all what you say

Near Independence Hall ...

 

O where are you now girl ,

Will a windy air still move your hair ,

Won't you tell a so bad diver

How to catch his pearl ?

 

Root beers , stripes , Coca-cola 

Can't even quench my thirst of your sky ,

So , losin' my heart thru America ,

I cry , I don't know why ...

 

Lead me on with your magic smile 

To Moon , our fairy land ,

Let's dare , my dear , take each other's hands , 

Just for a while ...

 

Lets' go for a last sail on the sea

To the Statue of Liberty ,

Higher soonly in my plane ,

I'll think of you , love ... Amen .

 

 

 

 

DAN AR WERN - Unan Bennak Evel-Se - 25 - American Dream - 1979 / 2015 - All rights reserved - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés . " Unan Bennak Evel-Se " , copyright 2007 .

 

 

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poems and Songs
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 14:24
Le Livre de Virginia - Virginia's Book - Levr Virginia - 3è Partie - XIII - Exode .

Troisième Partie

" Vers le petit enfant la mère s'est penchée .

   Je veux revoir ses yeux , leur regard est mon étoile ... "

Hermann Hesse - " Le Dernier Eté de Klingsor "

 

XIII ) Exode

" Peux-tu nouer les liens des Pleiades ,

 Desserrer les cordes d'Orion ,

 Amener la Couronne en son temps ,

Conduire l'Ourse avec ses petits ?

Job , 38 - 31/32 .

 

       Chez les pionniers, cependant , bien plus fort que le découragement , triomphait l'instinct de survie .

Confiants dans la protection divine , ils se mirent à travailler d'arrache-pied pour bâtir leur cité nouvelle et ses faubourgs . Combien d'hectares durent-ils donc retourner pour y planter avec plus ou moins de succès le maîs et le blé , les haricots , les pommes de terre et divers autres légumes ?

Tandis que l'on construisait quelques maisons de rondins dans l'attente des récoltes , les nouveaux arrivants se contentèrent d'abord pour s'y abriter des cavernes côtières , subsistant grâce aux provisions du navire , mais aussi à la pêche .

     On apprit que Demi-Lune et son frère , compagnons de Hans , étaient en fait enfants du pays de retour dans leur tribu d'origine . ( 59 )

Alors , les Tehuelche se montrèrent plus amicaux , chacun des peuples tirant partie l'un de l'autre , et les Gallois , le soir , après leurs dures journées de travail , se réunissaient avec eux sous la voûte étoilée autour d'un feu de camp , choisissant un passage de leur précieuse bible qu'il gardait sur eux tout le jour :

 

" Yah est ma force et mon chant ,

  A Lui je dois mon salut .

  Il est mon Dieu , je le célèbre ,

  Le Dieu de mon père et je l'exalte ... " ( 60 )

     

     Après tout , n'avaient-ils pas eux aussi combattu l'esclavage et la servitude ? Ne s'étaient-ils pas mis courageusement en route vers la liberté , n'hésitant pas à franchir l'immense étendue marine , y affrontant des dangers multiples pour mieux gagner leur terre promise ?

Et là , ils se retrouvaient abandonnés , seuls sur une côte battue par le vent terrible à cause de l'indifférence des hommes !

    Le temps passa , chaque instant rapprochant davantage la jolie Gwyneth , au désespoir , semblait-il , de son cousin , du ténébreux mais séduisant germanique donnant toutes ses forces dans l'édification du campement de Rawson . ( 61 )

Samuel finit même en silence par haïr son ancien sauveur , essayant , lorsqu'il fut seul avec lui , de le pousser du haut d'une falaise !

Bientôt l'on parla mariage , lorsque l'église fut achevée et que la future mère sentit trop tôt tressaillir en elle des signes de grossesse précoce , hélas mal venue .

    Hans , auparavant , devait accomplir une mission secrète .

Il avait entendu parler d'une île mystérieuse et d'un trésor au large de la Terre de Feu , pays des Yaghans dont il avait pu apprendre un peu la langue avec ses amis indiens .

C'est ainsi qu'un matin l'homme s'enfuit sans laisser de traces , n'emmenant avec lui que ses deux gardes du corps Tehuelche .

  Cette disparition soudaine blessa profondément le coeur de Gwyneth .

- Il m'avait bien dit qu'il devrait partir , sanglota-t-elle pendant des jours et des nuits , ... mais il m'a aussi assuré qu'il reviendrait

Ceux qu'on abandonne , comment décrire leur souffrance ?

Elle repensait sans cesse à Lewis , à sa famille du Pays de Galles comme à ses amis restés là-bas , ne s'arrêtant pas de gémir tandis que Samuel , qui la serrait très fort contre lui , s'essayait vainement à la consoler ...

 

 

 

( A Suivre )

 

 

                                     ___

 

DAN AR WERN - Le Livre de Virginia - Troisième Partie - XIII - Exode - Juin 2015 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Le Livre de Virginia " ( Suite de : " Laura " , Auberive XIV ) , copyright 2013 .

                               ___

Notes

59 - Demi-Lune et son frère Deux-Lunes : " Le Livre de Virginia " , III , 5 - Deux-Lunes .

60 - Exode , 15 , 2 .

61 - Rawson , capitale du Chubut fondée par les Gallois le 15 septembre 1865 

 

 

" Homme des errances , pourquoi quittes-tu la chaleur et la quiétude des camps pour un pélerinage incertain ?

Glenmor - La Septième Mort ( Ar Rann Kentan , le Premier Monde )

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Le Livre de Virginia
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 11:50
AN ERBEDER ( Kelc'h Kentan ) - VII - Sevenidigezh - 9 - Gaeltacht - III - Arbor Mirabilis 1 / Un Diougan e Teuit da Gerc'hat ? Do You Come for a Sign ? Venez-Vous chercher un Signe ? - Breton Version / E Brezhoneg .
AN ERBEDER ( Kelc'h Kentan ) - VII - Sevenidigezh - 9 - Gaeltacht - III - Arbor Mirabilis 1 / Un Diougan e Teuit da Gerc'hat ? Do You Come for a Sign ? Venez-Vous chercher un Signe ? - Breton Version / E Brezhoneg .

Kelc'h Kentan : Da Darzh an Deiz ...

 

 

An Erbeder ( VII )

 

 

Eil Lodenn

 

 

/ Sevenidigezh /

 

" Breman ma veze tennet digantan bed e yaouankiz ha ma seblante 'vit ar wech kentan distaolet gant ar mor war un aod estren , n'oa ket graet an traoù a save neuze en e spered gant pezh en doa sonjet en a-raok a-zivout e veaj ... "

Novalis - " Heinrich Von Ofterdingen " , 1 , 2 .

 

 

- Gaeltacht -

 

 

9 - Gaeltacht

 

III - Arbor Mirabilis ( 1 )

       Un Diougan e Teuit da Gerc'hat ?

 

" Ha setu ma teue 'dreuz ar c'hoabrennoù ,

   O tenijal eus don an noz Doueed Kimmered

   Da zouaran 'n enez santel zivrall er c'hoummoù ,

  Manav ar gehelet , aoter-kreiz ar bed ... "

Leconte de Lisle - " Barzhonegoù Gouez " *

( Lazhadeg Vanav )

 

       Tregernin a reas trouzioù bennak er pellder koulskoude .

Derc'hel a rae start-mantrus ar bed gwirion da glask bout bet klevet gant an den yaouank a veze krog anezhan da voredin ouzh ur vagig prenvedet kuzhet dindan pilochoù ul logell besketaer .

Hag damvouget e doare ouat blot ur c'housk meur da gentan , e strivas goude mouezhioù da vont dreist bevenn e hunvreoù bugel dibreder .

     Goustadik e astennas e izili , hag un nebeud kent na zamzigeras 'vel ur vleunienn dindan vannoù-heol kentan , e tivalvennas e zaoulagad c'hlebiet gant ar glizh-mintin .

     - Douar dirazomp ! Douar dirazomp ! 

Kammedoù mibin a skoas ouzh ar plancheris koad , strakal a reas dorioù .

Krog ' oa da virvilhan penn-da-benn ar " Vari-Vorgan " , strafuilh bras enni , ken dishenvel eus he zreizh-vor unton hag hirbadus betek-henn .

Dleet ' oa din ober un hurlink , a sonjas Yann .

     Bez' edo ken abred en e sav , o klask gouzout pet eur e c'hallfe bezan .

Naon en doa .

Trouzmesk e stomok a ziskoueze bezan 'vel hini ar vag o ruilhal a chale moarvat hag a glemme en abeg ma veze goullo he beolioù na mui na ken .

Mont a reas goustadoc'h tamm-ha-tamm he mekanikoù ha saflik an houl ouzh he c'houc'h a rankas tremen hep morzholat ken buan e stlakadennoù sec'h taboulin .

 

     - Ma ouife pezh ' oa c'hoarvezet din ' doug en noz ...

Diskennet ' oa Roll eus ar fled uhelan , neuz chifus un den digousk warnan . 

- Un iskis a hunvre war a gredan , paotr kaezh , eme ar mousig paour distronket na ouie dre be benn kregin e istor . 

Strivan a reas da zistanan e enkrez emzalc'h ha gerioù frealzus , karantezus e vignon nesan .

     " Edon o vale war venezioù ... , e stagas da zezrevellin dezhan , blaz ar gevrin en e vouezh .

Bez' oa ur goulou arc'hlas , digunvez ... 'Vel hini al Loar he dije skedet war he dremm he bravan mousc'hoarzh e pare , hini Mona Lisa ... T'eus dalc'het sonj ? Poltred hol levr ' pad kentelioù an aotrou Mauron , hor mestr-skol .

Da c'houde 'm eus kejet gant ur bugel en oadoù ganin a veze o tiwall e dropell .

Petra ' rae hennezh d'an eur-man war an hent ? , a c'houlennen din va-unan .

- Ac'hanta , noz kaer 'vit ur vale ! , a daolas din o pellaat ar buanan ar gwellan 'vel ma vefe bet spontet dirazon .

 

     Em digenvez ' oan adarre emberr , eme ar paotr un daer e korn e lagad .

Ne oa mouchig pe strilh avel ebet .

Un dra bennak pouezus a seblante gedal an Natur .

    Ne chome den ebet all panevedon-me , a gave din , da evezhian ouzh an oabl liv-du-se ma lugerne ar stered ennan ' keit ma veze an Douar gourdrouzus o sevel e dolzenn zour veurvorel davetan !

Ha setu ma arvestis neuze ouzh ar boemusan marzh morse gwelet er bed-man : un egorlestr divent o tiflukan eus al lein gant e sferennoù skedus , boulloù glas ereet etrezo , a leze stlejadoù du , gwenn ha ruz da skarzhan kuit eus o c'horzennoù !

Dek e oant diouzh em boa o niveret , teir a bep tu , ar peurrest er c'hreiz gant hini brasan ar peder anezho o steredennin 'vel un heol splann !

 

    - Gouzout a rez , a stagas goude un ehanig bennak , ma komzan eus se ganit eo an hini em boa kredet e veven un dra ziwir ...

Mes penaos larout dit pezh a santen ? Piv on-me a zleez kavout dit ?

'Vel un tan-arvest gant livioù flamm e oa , 'vel ur fest veurdezus o vranskellat bolz an oabl a-bezh !

Penaos e zisklerian dit ?

 

   Sur ' oan e veze tud zreist ahont ... Divinout a raen anezho 'dreuz lomberioù arlivet o lestr .

Afoet ha mezevellet brav-bras en em gavis ganto ken tost din , sioul-tre war un dro , leun-souezhus a sederoni , un tamm 'vel pa vez kerzhet hir amzer er goadeg ... "

 

   Rak en doa selaouet hep rannan grik hag hep diskouez trivliadennoù e ene outan , e seblantas plijout da Yann taolenn-man e genderv hag e sederaat zoken un tamm . 

Anat he gwirionded dezhan , e sonje marteze ouzh henvalded e reze e-unan gant ur weledigezh ken sebezus hag houman .

 

   " Gwelet 'rez on deut ken klanv pa santis nerzh o garantez hag o spered o tevin ma c'halon ken 'voen kouezhet war va genou ! C'hoant bras ' oa deuet din d'az kervel , evidout kaout lod eus ar c'houlz diankounachaus-se hag ober bourrus ganit ! , a laras goude d'an hini a bare e selloù a-bann warnan , digor e veg .

Met n'oa ket tu ...

 

   Pebezh istor ! , en doa sonjet Yannig .

   Chenchet ' oa bet Roll , hewel e gemm 'vel hini ur boupenn a dro trumm da valafenn .

- Ne lari netra da nikun ! , en doa adlavaret heman dezhan .

Kompren a rez on sur emaint hon wir tadoù . Nepred e c'hallin o ankouaat ...

   Stouin a reas e benn mab Mona , trec'het gant an aon hag ar from . Degouezhet ' oa un dra bennak en doa marse raksantet hep bezan gouest d'he sklaeraat mui dezho .

Strivan a rae neoazh , o terc'hel sonj anezhi , d'he lakaat kenver-ha-kenver gant e droiad hud e-unan .

Meizan a reas gant gouzout mui pe vui koulskoude o doa kroget , Doue ra viro , un doare deskin ur vicher nevez hag e c'hoarvezfe c'hoazh emberr anadennoù all ken braouac'hus hag an hini-man ! 

 

   Bet he doa bet Mona levr-bourzh ar " Vari-Vorgan " , bepred dalc'het e ratre vrav gant ar c'habiten , a-ziwar-lerc'h marv he zad .

Berniet a-leizh e kavioù ar c'hastell-tiegezh pe e ti an Oriant  ' veze levrennoù kozh o fajennoù zislivet .

Un holl vuhez atizus , entanus ' oa bet lakaet di e-barzh war baper , ur vuhez vartolod ha n'eo ket enskrivet hepken 'vel anv un den war dalbenn un iliz pe war vez ur vered .

Ar gonterez , bet roet dezhi donded he frimveizhad gant he galloud da anaout en a-raok traoù an dazont , he doa klasket d'ober an dizolo war ar vageadenn vrudet-se . Met en aner .

Savet ' oa bet ar skoilh " 'vel er barabolenn Job " he doa ijinet anezhi :

 

" Piv ' neus stanket ouzh ar mor gant dorioù

  Pa rois dezhan ar goabrenn da wiskamant

  Hag ar vorenn da vailhuroù ? " ( 31 )

 

   Diaes ' vefe bet da bobl an douar , marteze , kompren gwir abegoù un dra espar 'vel-se : perak , dre vurzhud ul latar mor , ' voe eoriet ken trumm hor morrederez kaer ha kadarn e porzh Iona , pell bras diouzh Oban , kêr vihan Bro-Skos , he lec'h orin da vont sanset ?

   Evel boaz en doa krennet hor bleiz-mor pep retan e zanvez dre ur berrskrid :

" ... E dibenn ar mintin , a skrive , e tizhjomp Enez Von gozh an Drouized , e norz Bro-Gembre , ma vez savet enni Kroaz ar Vuhez .

Un devezh brav ' oa , avel vat a-du ganimp , koumoul ebet en oabl .

Ret ' oa dimp hepken ober di pourvezhioù bitailh ha glaou kent mont kuit adarre .

Dihunin a reas ar vugale p'edo o paouez bout bet taolet pennoù fard da beulgae porzh Holyhead

   Berv ha darempred ' rene war-dro ar c'haeoù .

Gwerzherien-red foran ' vrude o bouedoù . N'hor boe ket kalz a boan da gaout pezh a vanke dimp dre m'em boa tud bennak anavezet din d'ober evidon el lec'h .

War gont ar c'heginer e reas lakaat el lestr va eiler bara , riz , tri c'heuz Iwerzhon gant ur pourvez likor hag odivi , pezhioù kig ha pesk sec'h , greun edoù 'vit yarezed bennak , kasedadoù sukr ha goude , un donellad vleud-flour .

Hep ankounac'haat vioù ha laezh gant legumaj fresk-nevez ar mare ...

Prenan a rejomp ivez tri sac'h tachoù , div vouc'hal nevez ha kerdin bihan ...

Hag evit mont berr , traoù ha danvezioù ret da gempenn ar vatimant ' kerzh ar veajig-man ha kalz re all en dazont . Rak e oamp nav e bourzh ha deuet ' oa hor bitailh da zivian .

Met chalet ' voen gant un dra bennak : kaer ' veze din klask diduellan hon ampustul mousiged gant ober furlukinerezh dezho 'vit o lakaat da c'hoarzhin , n'oa ket tu 'vel boaz .

Kerse ' oa din o welout anezho a seblante ober fae ouzhin d'ar c'hontrol , ar baourkeizh , 'vel m'o doa kollet ar startijenn ' zo er yaouankiz dibreder ' pad an noz ... "

   ' Keit ma'z afe ar c'habiten d'ober un tamm souchadenn ha ma c'hemerfe Houarn ar penn ' oa dleet d'ar verdeadenn bezan kendalc'het .

War-zu an avel-viz ez afemp .

" Rak ma veze santet c'hwezh ur fourradenn avel ganimp e savjomp an ouel vras war lein ar wern , a skrive Tadig .

Roet en doa urzhioù ' raok mont d'e fled :

- Hedan ' raimp enez Arran dre ganol an norzh , Firth of Clyde , en donvor da " Mull of Kintyre " ... Al loch Crinan da c'houde . Aochan a ri goustadik 'trezek an aod neuze o vont e-bioù inizi Seil ha Kerrera . Met evit Shuna ha Luing , lez anezho a-zehou dit !

  Hep darvoud ebet ken goude-se ' oa aet ar bageerezh betek ar C'horrivreckan brudet , war a ziskoueze an danevell . Ahont eo e tegouezhjont war-dro peder eur d'enderv ...

 

  N'oa ket ar gentan dro ma teue dre-hont , a zisklerias dimp tad-kozh .

Gwir eo ez eo arvarus-tre an ode-vor-man a vez lakaet a-wechoù da dalvout ar Raz . Rak p'eo deut al lanv e red ar mor d'an daoulamm e troennoù spontus etre inizi Jura ha Skarba !

Met ne felle ket din ober a-dra-sur 'vel ar prins skandinaviat ma vez komzet anezhan gant Jules Verne hag en deus roet e anv d'al lec'h euzhus-man ma voe beuzet ennan e zamm lestr diouzh ar vojenn ! ( 32 )

Pell en donvor ez afemp ha deufemp neuze , pa vefe lakaet nadoz ar c'hompaz davit ar biz-reter .

Evezhiek-tre ' voemp holl gwitibunan !

Rak-se ' oa ret dimp diskenn buan-buan ar gouelioù .

   " ... Hag un taol-sell a ris war Argyll en diabell ha war venezioù Grampians gant ar Ben Nevis uhel dreisto da sioulaat va spered .

En tu all 'trezek ar c'hreisteiz 'm boa merzet tour-tan Oronsay war rez an dremmwel ...

   " Setu en 'ta hon islonk skrijus ! , a hopis d'ar vugale a ziskouezas bezan skoet un taol ken pounner en o c'halon gant aroun an tonnoù war o zro .

 

   " Petra eo c'hoarvezet neuze ? Diaes da larout ...

' Keit ma rede a-benn-herr va mab-bihan hep selaou mui ouzhin goude bout bet klevet gantan va gerioù davit penn-araok ar vag ,' oa kouezhet warnomp ur vrumenn lous , gwashat mougenn du o tevaat !

 

   " Nep den all n'en deus klevet muioc'h eus an dra-se ! , a zisoc'has an dibuner . Ket Yannig zoken . Ha kousket hon eus marse ? Ya , sur ' walc'h ' oa deut dimp ar bornig en deus holl gaset pell war e c'hoabrenn wenn gantan 'vel un alarc'h dinijet eus ar bed all !

Pe enez Llangoed , prioldi Penmon ' oa ? Hag e puns Sant Seiriol ' oamp kouezhet en ur dremen ? ( 33 )

   - Ha me  ' vo krouget , c'hanta ! , a youc'he ouzhpenn , petra ' raemp dreist en enep hon hent ? "

 E lavarenn ziwezhan ' oa moarvat ...

 

   " Div brinsez yaouank a c'hortoze ac'hanomp war ar c'hae , a gredas kounaat Roll diwezhatoc'h : c'hoarezed gevell ' oa , anat deomp , gant selloù mor don o sklerijennan ken splann o dremmoù flour ...

Unan anezho a zouge ur " snood " , seurt koef skosat , war he fenn . Melenoc'h 'get an ed ' oa he blev . Hag eben ' oa un duardez gant daoulagad glas ! 

   - Mona ar garedig on , emezi , gwerc'hez karantezus ... Hag e teuit da glask hon teir c'hant kroaz ha tri-ugent ? Lezel a ran va retred m'emaon o huanadin enni ... Setu me em c'haeran 'vel al Loar war gant skedus koumoul ar Reter ... Hag e teuit da glask un diougan ?

  - Fiona on , ar goantenn zispar , a ziskulias egile ... Ha ken plijus hag ur sonerezh nenvel eo trouzig va zreid da glevout .

Skeud Duncan o kuzhat e goueled groc'hioù Fingal e teuit da glask ? Gwirionez Levr Kells e teuit da gerc'hat , mignoned din ?

... Siwazh , ne zasson ket ken gant an delenn koadoù Sebora ! " ( 34 )

 O lavaroù diwezhan ' voe . Steuzin a reas div drolinenn wenn o seblantout mont da aezhenn a-ziwar kalir bleunioù-spes ar serr-noz ... Hini bokedoù-ar-sterenn , hini Mirabiliz ...

Ken buan ha ken pell ac'hanomp o doa redet ... " 

 

 

 

 

( Da Vezan Kendalc'het )

 

 

                                          ___

 

DAN AR WERN - An Erbeder ( Kentan Kelc'h ) - VII - Sevenidigezh / Gaeltacht - Eil Lodenn - 9 - Gaeltacht III - Arbor Mirabilis 1 ( Un Diougan e Teuit da Gerc'hat ? ) - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " An Erbeder " ( Le Passeur des Mondes )  , copyright 2005 SGDL / Dan Ar Wern hag Arbredor.com 2007 ha 2008 ( Numerical Version ) - Breton Version / E Brezhoneg .

                                 ___

Notennoù :

31 - Job , 38 - 8/11 .

32 - Awenet eo bet din an holl bennad-man ( ha meneget inizi skosat ) a-drugarez da romant Jules Verne ( 1828 - 1905 ) anvet " Ar Skin Glas " ( Le Rayon Vert , 1882 ) - gwelout notenn 29 .

33 - Penmon , war enez Von ( Anglesey ) en hanternoz Kembre . Ilizoù keltiek ar c'hwec'hvet kantved .

34 - Levr Kells ( Leabhar Cheanannais ) , dornskrid an navet kantved . Skeudenn aman war-lerc'h . 

* Leconte de Lisle ( 1818 - 1894 ) , barzh gall ganet war enez ar Reünion ( Poèmes Barbares , 1862 ) .

AN ERBEDER ( Kelc'h Kentan ) - VII - Sevenidigezh - 9 - Gaeltacht - III - Arbor Mirabilis 1 / Un Diougan e Teuit da Gerc'hat ? Do You Come for a Sign ? Venez-Vous chercher un Signe ? - Breton Version / E Brezhoneg .
Repost 0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 09:16
Le Livre de Virginia - Virginia's Book - Levr Virginia - 3è Partie - XII - Voyage dans le Passé .

Troisième Partie

" Vers le petit enfant la mère s'est penchée .

  Je veux revoir ses yeux , leur regard est mon étoile ... "

Hermann Hesse - " Le Dernier Eté de Klingsor " .

 

 

XII ) Voyage Dans le Passé

" Ils étaient tombés dans les bras l'un de l'autre ,

  comme emportés ensemble par une tempête ... "

Stefan Zweig - "Le Voyage Dans le Passé  " *

 

" La pluie tombe sur l'homme de l'an passé ... "

Leonard Cohen / Graeme Allwright *

 

 

           Le " Tierra Del Fuego " avait sans doute suivi une route trop périlleuse  : ils n'eurent pas le temps de comprendre ce qui se passait .

Le silence grisâtre de l'horreur s'installa d'abord pesamment dans une chaleur lourde , suffocante ... On observa d'étranges lueurs déchirer le ciel couleur cendre tandis que quelque chose d'obscur se dressait peu à peu comme une muraille d'ombre à l'horizon menaçant !       

        Bientôt , la tempête australe fit rage , striant les nues d'éclairs sauvages puis secouant avec force les flancs du navire de ses trombes d'eaux ruisselantes , colossales , que les vents du large balançaient ensuite avec mépris contre les hublots de fer !

Montée au bord d'un gouffre sans sa voilure abattue , la goélette avait senti sous sa coque le vertige issu des profondeurs bouillonnantes l'aspirer dans un maelstrom infernal ! ( 51 )      

        Hans crut alors tomber à toute vitesse dans une espèce de puits sans fond , spirale tourbillonnante à l'image d'un immense phare inversé dont il se mit à descendre les dalles de pierre usées par le temps ! ( 52 )

Mais il se vit aussi dans un miroir , à moins que ce ne fût l'image de son double au coeur d'un " labyrinthe aux rues abyssales de béton gris " , gravissant avec peine l'escalier de service d'un immeuble parisien du 19è siècle ou marcher le long d'un tunnel interminable qui lui faisait revivre différentes étapes majeures de sa vie et bien d'autres scènes encore qu'il n'aurait pu imaginer ! ( 53 )

N'était-il pas devenu , au temps de la Croisade , un chevalier teutonique cherchant le Graal sur une île mystérieuse et dans les forêts légendaires de Bretagne ? ( 54 )

N'avait-il pas essayé de battre la mesure , tel un chef d'orchestre réglant minutieusement , au bout d'un trou noir intergalactique , le ballet majestueux des étoiles ? ( 55 )

- C'est si gentil de ta part d'être venu ... , avait fini par dire à Samuel cette malheureuse Gwyneth avec un ravissant sourire forcé empreint de grande tristesse et de pleurs . ( 56 )

        Les Gallois s'étaient réfugiés le long des côtes , disposant leur campement de fortune dans les anfractuosités de roche et les cavernes naturelles .

Partout , c'était l'angoisse et le désespoir qui régnaient encore dans les esprits marqués par l'affreux coup de mer ayant coûté leur vie à ces pauvres bougres !

Mais on essayait malgré tout de survivre avec les quelques provisions du bord , viandes salées et séchées de toutes sortes , biscuits , bières qu'on avait pu en descendre , et tandis que les femmes préparaient le ragoût de pommes de terre au lard fumé ainsi que le " Bara Brith " , les hommes tentaient de faire un grand feu sous la Lune pour se réchauffer ! ( 57 )

Cependant , chacun prit peur de voir surgir ainsi des flammes comme des diables de l'enfer les indiens Tehuelche avec leurs javelots et leurs maudites lances ! ( 58 )

        Quant à la jeune fille , elle se demandait quel impitoyable destin , quelle horrible divinité marine avaient pu , dans le fracas des vagues , lui ramener ces quatre-là en place de son grand amour et des deux autres matelots l'accompagnant .

Longtemps resta-t-elle sous le choc , frappée de stupeur devant le visage inconnu de ce soi-disant cousin Jones dont elle n'avait plus de nouvelles depuis dix ans , peut-être , qu'il était parti sans laisser d'adresse après lui avoir confié la souffrance éperdue d'un amour " impossible " à son égard , ce dont elle n'avait que faire ... Et puis , vraiment , comment reconnaître cet animal ? Ce n'était plus le même !

 

 

 

( A Suivre )

 

 

                                     ___

 

DAN AR WERN - Le Livre de Virginia - Troisième Partie - XII - Voyage Dans le Passé - Mai 2015 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Le Livre de Virginia " ( Suite de : " Laura " , Auberive XIV ) , copyright 2013 .

                              ___

Notes :

51 - " Le Passeur des Mondes " , II , 9 - Gaeltacht , III , Arbor Mirabilis 1 ( Venez-Vous Chercher un Signe ? ) , note 32 .

52 - " Le Livre de Virginia " , I , 4 - L'Oeil .

53" La Demeure Enchantée " , V , 4 - La Fin des Temps ( 2 ) , notes 16 et 17 .

       " La Nuit de Cézembre " , II , 4 - Labyrinthe .

       " Le Livre de Virginia " , I , 5 - Dedalus et III , 8 - Le Chemin des Âmes .

54 - " Le Passeur des Mondes " , III , 11 - Messire de Brocéliande .

      " La Nuit de Cézembre " , I , 5 - L'Empereur Sauvage .

55 - " Histoire d'un Chef d'Orchestre " , Auberive XI . 

56 - " Le Voyage Dans le Passé " ( Die Reise in die Vergangenheit / Widerstand der Wirklichkeit , 1929 ) par Stefan Zweig ( 1881 - 1942 ) .

57 - Spécialités culinaires galloises .

58 - Tribus indiennes de la province de Chubut en Argentine

 

* " L'Homme de l'An Passé copyright 1973 Mercury Phonogram / Last Year's Man " copyright 1971 Stranger Music Inc . in " Graeme Allwright chante Leonard Cohen " , Mercury , 1973 - All rights reserved . 

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Le Livre de Virginia
commenter cet article
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 18:09
Le Livre de Virginia - Virginia's Book - Levr Virginia - 3è Partie - XI - Terre de Feu !

Troisième Partie

" Vers le petit enfant la mère s'est penchée .

Je veux revoir ses yeux , leur regard est mon étoile ... "

Hermann Hesse - " Le Dernier Eté de Klingsor "

 

 

XI )Terre de Feu !

" Je suis venu apporter un feu sur la terre ... "

Luc , 12 , 49 .

 

          Des éclairs incandescents balayaient le ciel , irradiant les yeux et les corps d'une violente lumière rouge !

Il se vit alors traversant le monde du silence dans les reflets d'une terre redevenue soudain sauvage et marine !

C'était après la catastrophe ! ( 45 )

       Mais ce pouvait-il vraiment , songea le prisonnier , que le globe se manifestât d'une manière si sombre et rempli d'un tel vertige , intense et lumineux naufrage au fond de ses prunelles bleu-vert telles deux pôles magnétiques pour un ultime et désespéré rendez-vous sous la banquise ?

       Ils quittèrent les hauts plateaux du Mexique et les cavernes ombreuses d'un futur abyssal , cratères d'origine inconnue ressemblant à ceux de la Lune ...

Puis , passé la " Nouvelle-Fribourg " , près de Rio , où ils reçurent un accueil chaleureux , les pionniers s'élançèrent avec une petite troupe à la découverte des steppes immenses de la lointaine Patagonie ! ( 46 )

Que cherchaient-ils ? De l'or , sans doute , une nouvelle vie ?

      Samuel venait d'apprendre les projets fous de son oncle , le professeur Michael D. Jones , directeur d'un collège théologique à Bala . ( 47 )

Celui-ci , à l'instar de Theodor Herzl et des sionistes de Vienne , était animé par la volonté inébranlable de fonder un nouvel état pour son peuple qui , pensait-il , aurait par ce moyen la liberté de vivre enfin sa langue et sa culture hors de toute oppression coloniale : Y Wladfa Gymreig ! ( 48 )

     C'est ainsi que , partis le 28 mai 1865 de Liverpool à bord du tea-clipper "  Mimosa " , 153 gallois débarquèrent deux mois plus tard , 28 juillet , dans une petite anse de la côte australe argentine où ils purent , soulagés , mettre leur bateau à l'abri . 

On avait baptisé ce lieu " Porth Madryn " en l'honneur du baronet Love Jones-Parry venu naguère en éclaireur sur le " Candeleria " s'y réfugier de la tempête . ( 49 )

Mais peut-être avait-il embelli après coup son récit de voyage ?

Il n'y avait rien là , songèrent les voyageurs , que du sable : celui des plages désertes battu du flot de vagues écumantes que survolaient les cris rageurs contre l'étranger d'essaims de mouettes et de goélands ! 

   Lorsqu'au milieu de la houle et du vent fou la faim finit par tenailler Gwyneth , la jeune fille se demanda au réveil , en cette matinée d'hiver lugubre , ce qu'elle pouvait bien faire ici , aux confins de l'univers connu , elle qui , depuis l'enfance , avait rêvé de devenir , se souvenait-elle , une danseuse du Royal Ballet ou de l'opéra de Paris !

  Ce long périple avait été très fatigant , certes , mais jamais elle ne s'en serait plainte si , malheureusement Lewis , le second du navire , dont elle était follement éprise et qu'elle venait d'épouser , n'avait péri en mer , voulant secourir au large une goélette ayant perdu son mât de misaine par gros temps .

  Trois hommes d'équipage disparurent ainsi d'un seul coup dans la tourmente avec , hélas , autant de naufragés de l'autre embarcation , laissant une veuve en larmes fixer le vide insondable et le suppliant avec horreur de lui rendre son espoir et son amour perdus .

  C'est qu'elle n'avait qu'à peine vingt ans , la pauvre orpheline au coeur pur brisé d'angoisse , avec ses yeux limpides comme l'eau claire et ses joues roses de clown abandonné par la vie sur un misérable esquif en perdition qui , ayant vogué vers l'illusion d'un pays de cocagne imaginaire au bout d'une nuit sans issue , les avait ensuite ignoblement trahis !

Car " la solitude était dans ses entrailles comme un pain amer ... " ( 50 )

 

 

 

( A Suivre )

 

 

                                     ___

 

DAN AR WERN - Le Livre de Virginia - Troisième Partie - XI - Terre de Feu ! - Mai 2015 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Le Livre de Virginia " ( Suite de : " Laura " , Auberive XIV ) , copyright 2013 .

                             ___

Notes :

45 - " La Troisième Arche "  , I - Dan Ar Wern .

46 - La " Nouvelle-Fribourg " ( Nuevo Friburgo ) , dans l'état de Rio de Janeiro ( Brésil ) , fut fondée en 1819 / 1820 par une colonie de 265 familles fribourgeoises venues de Suisse .

47 - Michael D. Jones ( 1822 - 1898 ) , pasteur congrégationaliste  , l'un des pères du nationalisme gallois dont l'idée fut de fonder en Amérique du Sud un état dont la langue nationale serait le gallois .

48 - Theodor Herzl ( 1860 - 1904 ) , écrivain , journaliste austro-hongrois , fondateur du Mouvement Sioniste au Congrès de Bâle ( 1897 ) .

       Y Wladfa Gymreig ( La Colonie Galloise ) , nom de la colonisation galloise qui débuta en 1865 au Chubut , en Patagonie .

49 - Baronet Love Jones-Parry ( 1832 - 1891 ) , membre du parlement britannique , découvrit à bord du " Candeleria " la petite baie nommée plus tard du nom de sa propiété galloise " Porth-Madryn " ( 1862 ) avan de rendre compte , après avoir discuté avec le ministre de l'intérieur argentin , Guillermo Rawson ( 1821 - 1890 ) des conditions d'établissement de la future colonie du Chubut .

50 - "Je Danserai Pour Toi " ( 1984 ) , par Mireille Nègre , danseuse et carmélite .

 

Photo : Monument de la Femme Galloise à Porth-Madryn ( 1965 ) .

 

 

 

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Le Livre de Virginia
commenter cet article
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 14:40
Le Livre de Virginia - Virginia's Book - Levr Virginia - 3è Partie - X - La Nuit du Bandeau de Cristal .

Troisième Partie

 

" Vers le petit enfant la mère s'est penchée .

  Je veux revoir ses yeux , leur regard est mon étoile ... "

Hermann Hesse - " Le Dernier Eté de Klingsor  "

 

X ) La Nuit du Bandeau de Cristal

Wild Wild West

" L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini ... "

Khalil Gibran -Le Prophète " *

 

        Pendant qu'un souffle de tempête rugissait tout autour de l'inquiétante bâtisse et , tel un lion sauvage , s'engouffrait par le conduit de la cheminée , le treizième coup de tonnerre se mit à retentir aussi violemment contre la porte !

Il s'approcha pourtant d'elle avec difficulté , affaibli par les drogues l'ayant jeté sans doute sur ce lit de fortune grinçant comme le feu rageur de l'enfer et qui l'avait fait suer à grosses gouttes puis délirer des heures durant dans cette petite chambre de ferme isolée de la campagne virginienne .

      Il ne fit que l'entrouvrir malgré sa crainte et son angoisse mais une autre flèche , rasant le montant de bois vermoulu , réussit à frôler son épaule droite .

Sans réfléchir , il courut vers la fenêtre opposée , l'ouvrit avec peine en dépit de sa légère blessure , puis s'élança dans l'allée principale donnant sur les champs .

      Dehors , les arbres posés sur l'herbe mouillée dressaient leurs carcasses d'ébène contre une tapisserie d'étoiles scintillant dans leur écrin de brume .

Ombre parmi les ombres , le fugitif se faufila parmi eux , remarquant les clins d'oeil de la Grande Ourse au-dessus des lointains bleutés de Blue Ridge .

      Il voulut atteindre Stephens City , la ville la plus proche , et se mit à marcher avec prudence d'un abri à l'autre . ( 40 )

   Cependant , le poison dut faire son effet , car il fut assez vite cueilli au bord de la route , inanimé , par deux colosses vêtus d'une robe de bure grise et coiffés d'un large capuchon qui l'emmenèrent à l'intérieur d'une calèche où se trouvait déjà une autre personne portant une escarboucle à sa main gauche gantée de cuir ! ( 41 )   

   Puis , la voiture poursuivit rapidement sa course jusqu'à un ancien pavillon de chasse abandonné , la maison Wormeley , connue dans la région de Berryville pour son aspect sinistre et menaçant . ( 42 )

   Là , des moines au regard sombre , dont le visage invisible était encapuchonné , les accueillirent , chacun d'eux portant une croix noire cousue sur sa tunique . S'inclinant respectueusement devant leur Maître , ils les menèrent ensuite par un long corridor à un passage secret .

Puis , le petit groupe s'enfonça dans les sous-sols de l'édifice où il y avait une salle souterraine encastrée dans la roche , éclairée de quelques flambeaux .

   Le jeune Adam , bientôt placé sur une plaque de verre translucide sortie de la rocaille grâce à un mécanisme , y fut entravé par de grandes pinces métalliques . L'un de ses monstrueux infirmiers lui fit une piqûre tandis qu'un autre plaçait un bandeau de cristal sur sa tête ! ( 43 )

   L'alchimiste , alors , sortit d'un tabernacle dissimulé dans la paroi rocheuse une coupe d'or où , dans un liquide rougeâtre , baignait une gemme étincelante ! 

- Eh bien , mon cher Hans , eh bien , mon fils , quelle joie de te retrouver ! , fanfaronna le Grand-Prêtre Boris lui " enfilant l'Anneau Magique imprégné d'eau , semblable à de la matière vivante , qui se fondit naturellement dans la chair de sa main " ! ( 44 )

  April ouvrit de grands yeux , comme hypnotisé par une espèce de cylindre de quartz projetant sur le plafond de la caverne , miraculeusement transformé en vitrine , les scènes les plus essentielles de ses vies passées et futures ! ( 43 )

 

 

 

( A Suivre )

 

 

                                     ___

 

DAN AR WERN - Le Livre de Virginia - Troisième Partie - X - La Nuit du Bandeau de Cristal - Avril 2015 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Le Livre de Virginia " ( Suite de : " Laura " , Auberive XIV ) , copyright 2013 .

                              ___

Notes :  

40 - Stephens City , ville du comté de Frederick en Virginie , fondée par Peter Stephens et des protestants allemands venus d'Heidelberg au début du 18è siècle .

41 - " Le Passeur des Mondes " , II , 6 - Confession de Roll ( 2 ) . 

42 - Berryville , siège du comté de Clarke en Virginie . L'ancien pavillon de chasse de William Wormeley ( 1784 ) est devenu l'abbaye de la Sainte-Croix ( Holey Cross Abbey ) des moines cisterciens trappistes ( 1950 ) .

43 - " La Demeure Enchantée " , II , 5 - La Grotte et II , 9 - L'Alchimiste + IV , 9 - Le Vol d'Horiosis ( note 57 ) .

44 - " La Demeure Enchantée " , II , 6 - Sophia

 

* " Le Prophète " ( The Prophet , 1923 ) par Gibran Khalil Gibran ( 1883 - 1931 ) , peintre , poète mystique libanais .

 

Photo : Clay Hill , 1816 - Home of Elisabeth Locke , Shenandoah Valley , Va .

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Le Livre de Virginia
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 08:52
Le Livre de Virginia - Virginia's Book - Levr Virginia - 3è Partie - IX - Cauchemar .

 

Troisième Partie

" Vers le petit enfant la mère s'est penchée .

   Je veux revoir ses yeux , leur regard est mon étoile ... "

Hermann Hesse - " Le Dernier Eté de Klingsor "

 

 

 

IX ) Cauchemar

" Tout le monde ignore tout de l'enveloppe blanche et de l'enveloppe bleue ... " 

Mircea Eliade - " Le Temps d'un Centenaire " *

" C'est un souterrain vague qui s'éclaire peu à peu et où se dégagent de l'ombre et de la nuit des pâles figures gravement immobiles qui habitent le séjour des limbes ... "

Gérard de Nerval - " Aurélia " *

 

              

       C'est alors qu'il vit un trou énorme dans le ciel !

Sa peau s'était mise à redevenir brillante , écailleuse , au fil d'étendues cosmiques bizarrement parcourues d'étranges lueurs verdâtres tandis que , plongeant dans le vide interstellaire , une boule immense détachée d'un gigantesque vaisseau-mère planait au-dessus du château de la Mort Rouge où , dans un dernier défi , s'était retranchée la pauvre créature au rictus méprisant ! ( 34 )

Saurait-elle un jour trouver un passage vers les royaumes souterrains ? , ricana-t-il à son tour .

       Pour l'heure , tant désirée à Londres qu'à Paris , la grande guerre civile d'Amérique n'avait apparemment servi à rien . Financé par le groupe Rotschild et les Dürrenbach , Napoléon III tenta peut-être de corriger les erreurs de son oncle en voulant récupérer la Louisiane ? ( 35 )

Après l'échec , il ne restait plus qu'à regagner la base arrière du Mexique où l'empereur , en la personne de Maximilien d'Autriche , gardait un allié sûr . ( 36 )

     C'était pourtant Jones qui avait failli périr , aurait-on cru , dans une embuscade ! ( 37 )

Mais comme on avait besoin de lui , le jeune gallois fut sauvé par des moyens dont il n'aurait pu comprendre ni la nature ni l'origine : une fausse tombe construite afin d'effacer toute trace du banquier suisse !

    Ballottés par les flots hostiles d'une eau d'encre pourpre violette , ils avaient sans doute passé la frontière à la conquête d'un nouveau monde comme le fit jadis Christophe Colomb , gagnant par mer dans le sillage d'un navire de légende , l'Arbor Mirabilis , le palais de Miravalle à Chapultepec où se trouvait la résidence impériale ! ( 38 )

A moins qu'ils n'aient suivi une autre route à travers le désert cimetière des illusions perdues ?

" Le 21 avril 1519c'était un vendredi saint - Hernan Cortés planta l'étendard de la Croix en terre mexicaine , se rappela le navigateur , là où se dresse aujourd'hui la ville de Veracruz ... " ( 38 bis ) 

Là où avait débarqué aussi le Prince Habsbourg , le 28 mai 1864 , à bord de la frégate SMS Novara ...

   Tout lui semblait si sombre soudainement ! Mystérieux comme le martèlement de la pluie sur les tuiles , résonance en lui d'un glas sépulcral , au-dessus de la chambre où dormait Lisbeth , chaque fois qu'il y venait à minuit tapant lui rendre visite , fantôme insatisfait du vent s'époumonant en vain par la persienne aveugle d'une mémoire outragée !

Alors , n'était-ce pas une chute interminable que ce silence horrible , cauchemar de l'espace infini ?

Que lui était-il arrivé pour voir sans cesse grossir de plus en plus un petit point de lumière blanche et bleue , l'oeil du Seigneur , au centre d'une tentaculaire toile d'araignée , liant son âme éternelle à de multiples autres telle une pierre précieuse née du gouffre insondable de l'explosion de millions d'étoiles , vertigineuse plongée au centre de soi-même , rémanent effluve d'une conscience énergie depuis ses premiers balbutiements de roche et matière brute jusqu'aux subtiles ondes fluidiques d'un temple spirituel rutilant de ténébreuse incandescence ? ( 39 )

 

   En se sentant aussi devenir de plus en plus vieux comme son père pour prendre enfin son apparence , il se mit à gémir , gagné par la fièvre et le désespoir sous l'oeil de la Lune au-dehors qui le narguait d'un sourire impassible au milieu du ciel redevenu clair ...

Puis , se demandant ce qu'il faisait là couché dans cette ferme isolée d'Armel , trempé de sueur , il écouta craintivement le dernier des douze coups de l'horloge qui l'avait réveillé .

   Regardant par la fenêtre , il remarqua sur la cour détrempée quelques traces de l'orage nocturne ayant agité sous son crâne un ouragan bien plus dévastateur , mais il ne se rappelait plus de rien sinon de sa journée d'hier et du château mystérieux couronné de nuages menaçants qu'il cherchait encore dans les lointains d'une campagne assoupie ...

 

 

 

( A Suivre )

 

 

                       ___

 

 

DAN AR WERN - Le Livre de Virginia - Troisième Partie - IX - Cauchemar - Avril 2015 - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " Le Livre de Virginia " ( Suite de : " Laura " , Auberive XIV ) , copyright 2013 .

                             ___

Notes :

34 - " Le Masque de la Mort Rouge " ( The Masque of the Red Death , 1842 ) , nouvelle d'Edgar Allan Poe ( 1809 - 1849 ) parue dans " Les Nouvelles Histoires Extraordinaires " (1857 ) , traduction française de Charles Baudelaire .

35 - Louisiane ( Louisiana ) , région du delta du Mississippi vendue en 1803 aux Etats-Unis par Napoléon 1er .

36 - Maximilien 1er ( 1832 - 1867 ) , archiduc d'Autriche , empereur du Mexique .

37 - " Le Livre de Virginia " , III , 3 - Poisson d'Avril .

38 - " La Demeure Enchantée " , I , 2 - Le Monde se Fait Rêve .

         Palais de Miravalle , résidence officielle de Maximilien 1er dans l'ancien château de Chapultepec ( 18è siècle ) à Mexico .

38 bis - " Dayan " , 3 ( 1979 / 1980  , par Mircea Eliade ( 1907 - 1986 ) , philosophe ,écrivain roumain . 

39 - " Le Livre de Virginia " , II , 14 - Transmutations et 15 - Le Voyage d'Enoch .

Sculpture : " Cauchemar " ( 1894 ) , marbre blanc d'Eugène Thivier ( 1845 - 1920 ) , sculpteur français .

* " Le Temps d'un Centenaire " ( Tinerete Fara Tinerete , 1976 ) par Mircea Eliade ( " Une histoire de dauphin sur une enveloppe bleue " - Dan Ar Wern : " La Nuit de Cézembre " , II , 4 - Labyrinthe ) .

* " Aurélia ou le Rêve et la Vie " ( 1855 ) , par Gérard de Nerval ( 1808 - 1855 ) , poète , écrivain français .

 

 

 

Le Livre de Virginia - Virginia's Book - Levr Virginia - 3è Partie - IX - Cauchemar .
Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Le Livre de Virginia
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 13:41
UNAN BENNAK EVEL-SE - 24 - D'Où Vient ta Lumière ? Eus a Belec'h ' Teu dit ar C'houloù ? From Where Come your Light ?

 

Unan Bennak Evel-Se ( 24 )

 

 

 

 

D'Où Vient ta Lumière ?

 

" Car notre repentir mérite tout juste un aperçu ; notre labeur tout juste un répit ... "

Virginia Woolf - Vers le Phare ( To the Lighthouse , II , 3 )

 

 

Tu ne sais pas où vont tes pas ,

Tu as perdu le phare ,

Et moi je vois dans ton regard

Qu'il brille en terre de hasard ,

L'obscur chemin des rêves

Que tu sillonnes ...

 

Ton coeur s'est arrêté sur une île ignorée

Des frontières communes ,

D'où vient ta lumière ,

Sinon de la Lune ?

 

Enfant me contant sa jeunesse ,

Premières lueurs de l'aube 

Ephémère , pure

Etait la source claire

Jaillissant de ton coeur ...

 

Veux-tu chanter l'amère ivresse ?

Tu as perdu le phare ...

 

Moi , je vois bien dans ton regard

Que les flots te ramènent

D'où vient la lumière ,

Sinon de ta peine ?

 

Vieillard , tu m'as conté ton âge ,

Dernières lueurs du couchant

Solitaire , dures

Planaient les ombres de la mer ,

Brisant ton coeur sombrant ...

 

J'ai vêcu de triste mémoire ,

Dites-moi quand sera l'espoir

Et quand sera le port ,

D'où vient ma lumière ,

Sinon de la mort ?

 

 

 

 

DAN AR WERN - Unan Bennak Evel-Se - 24 - D'Où Vient ta Lumière ? - 1972 / 2015 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Unan Bennak Evel-Se " , copyright 2007 .

 

D'Où Vient ta Lumière ?

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 15:05
STUDIOU - III - Favourite Books and Other Works - Levrioù hag Oberoù all a Blij Din ar Gwellan - Livres et Travaux Préférés ( 16 ) .

Favourite Books ( 16 )

( and Other Works ... )

 

 

 

701 - La Mystérieuse Prophétie de Saint Malachie ou les Derniers Papes de la Fin du Monde , Jean-Luc Maxence , 1979 - 702 -Tierra del Fuego ( La Terre de Feu  , short story ) , Francisco Coloane ( Tierra del Fuego , 1956 ) - 703 - J'ai Osé Dieu , Michel Delpech , 2013 - 704 - Anne de Bretagne , Epouse de Deux Rois de France , Charles VIII et Louis XII - Reines , Maîtresses et Favorites 10 - Collectif Hachette Collections / Isabelle Magnac , 2015 - 705 - Richard Strauss - Grandes Oeuvres Deutsche Grammophon 36 - Collectif RBA 2013 - 706 - The Essence of Gnostics , Bernard Simon , 2004 - 707 - Les Lianes du Temps ( Oeuvres Complètes ) , Maxime Le Forestier , 2014 - 708 - La Couronne de Feu , Symbolique de l'Histoire de France , Henry Montaigu , 1995 - 709 - Le Petit Fût  ( short story ) , Guy de Maupassant , 1884 - 710 - La Cantatrice Chauve ( theatre ) , Eugène Ionesco , 1950 - 711 - Ar Bed dre ar Brezhoneg - Pennadoù " Ar Bed Keltiek " / " Ar Bed Keltiek " ( The Celtic World ) articles - Roparz Hemon , 1956 / 1971 - 712 - Magazine Littéraire 341 ( Francis Scott Fitzgerald , Eudora Welty , Allen Ginsberg ... ) , mars 1996 - 713 - Das Esoterische Aegypten , Erik Hornung , 1999 - 714 - Au Commencement ... - Biblia n° 2 - Collectif Anne Soupa / Editions du Cerf , Sept/ct 2001 - 715 - L'Apocalypse II , Raoul Auclair , 1985 - 716 - Villégiature ( short story ) , Emile Zola , 1865 - 717 - The Isle of Voices ( short story ) , Robert Louis Stevenson , Island's Nights Entertainments , 1893 - 718 - Napoléon 1er , Empereur des Français - Rois de France XIV - Editions Atlas Collectif 2009 - 719 - Alan Stivell , Laurent Bourdelas , 2012 - 720 - Dour ar C'halvar ( theatre ) , Roparz Hemon , 1937 - 721 - Les Gloires de Marie , Alphonse de Liguori , 1750 - 722 - Ar Peskig Ruz ( short story ) , Vefa de Bellaing , AL LIAMM 178 , sept/oct 1976 - 723 - Breizh , le Livre Bleu de la Bretagne , Histoire Abrégée de la Bretagne , Charte pour une Bretagne Indépendante et Souveraine , Louis Melennec , 2009 / 2013 - 724 - Envorennoù I ( AL LIAMM 174 , Jan/Feb 1976 ) - Envorennoù II ( AL LIAMM 175 , Mar/Apr 1976 ) , Yeun Ar Gow - 725 - Une Journée Particulière ( Una Giornata Particolare , theatre ) , Ettore Scola , Ruggero Macari , Gigliola Fantoni , d'après le film de 1977 - 726 - The Awakening , Kate Chopin , 1899 - 727 - L'Odyssée ou le Miracle Grec - Mythologie et Philosophie I - Luc Ferry / Le Figaro , 2015 - 728 - Alma Mahler , Et il me Faudra Toujours Mentir , Catherine Sauvat , 2009 - 729 - Joséphine de Beauharnais , le Grand Amour de Napoléon 1er - Reines , Maîtresses et Favorites 2 - Collectif Hachette Collections / Isabelle Magnac , 2014 - 730 - Les Religions Ont-elles une Conscience Ecologique ? , Lytta Basset , Les Voyages d'Ibn 'Arabi , Henri Le Saux , La Magie de l'Inde , L'Epiphanie Ethiopienne ...  Ultreia n° 2 - Collectif Hozhoni Publications - Bernard Chevilliat / Florence Quentin - Jan/Mar 2015 - 731Les Misères de Londres III - Rocambole IX - La Cage aux Oiseaux , Pierre-Alexis , vicomte Ponson du Terrail , 1868 - 732 - On Drums and Other Hollow Objects ( short story ) , Paul Simon , 1965 - 733 - Stranger Music , Selected Poems and Songs , Leonard Cohen , 1993 - 734 - Le Royaume , Emmanuel Carrère , 2014 - 735 - Love Story , Erich Segal , 1970 - 736 - Pink Floyd , Hervé Guilleminot , 1999 - 737 - Le Saint Evangile de Notre-Seigneur Jésus-Christ ou les Quatre Evangiles en un Seul , Chanoine Alfred Weber , Imprimatur 1908 - 738 - Pierre Parle au Monde , Encyclique Universelle pour l'Unité Chrétienne , Grégoire XVII , Monastère du Magnificat de la Mère de Dieu ( Canada ) , 1975 - 739 - Prose du Transsibérien et de la Petite Jehanne de France ( poem ) , Blaise Cendrars , 1913 - 740 - The Walk , Richard Paul Evans , 2009 - 741 - The Tragical History of Hamlet , Prince of Denmark ( theatre ) , William Shakespeare , 1598 ? - 742 - Tout Savoir sur la Bible , Entre Mythe et Histoire - Collection Enigmes du Sacré Hors-Série 1 - Collectif Philippe Ilial / Cap Elitis , Apr/Jun 2015 - 743 - Louis XVII , l'Enfant du Temple - Rois de France XV - Editions Atlas Collectif 2009 - 744 - Le Mysticisme Féminin , Epouses du Christ , Jean-Jacques Antier , 2001 - 745 - Magazine Littéraire 552 ( Le Roman Gothique ) , Feb 2015 - 746 - Le Secret des Envahisseurs I , le Code Adamski et les Maîtres du Temps , Peter Knight , 2013 - 747 - Homélies sur le Cantique des Cantiques , Origène , 239/242 ? - 748 - Nosso Lar / E Bro ar Richer C'hlas , Francisco Cândido Xavier , 1944 - Brezhoneg / Breton by Goulven Jacq / Hor Yezh , 1983 - 749 - E Gwinieg an Tad , Goulven Jacq / Hor Yezh 1981 - 750 - Pour l'Assemblée de Bretagne , Manifeste pour une Mutation Institutionnelle , Jean-Jacques Urvoas , 2013 . 

 

 

( To Be Continued )

 

 

 

DAN AR WERN - Studioù - III - Favourite Books and Other Works ( 16 ) - All rights reserved - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés . "Studioù " , copyright 2007 . 

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Studioù - Etudes
commenter cet article

Articles Récents

Liens