Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 17:22

Sarah-bernhardt-2.jpgDeuxième Cercle : Elle Est Venue ...

 

 

 

La Demeure Enchantée  ( 3 )

" La Pierre a été enlevée ,

  L'humanité ressuscitée . "

Novalis - " Hymnes à la Nuit  " , V .

 

 

Troisième Partie : Les Mystères du Palais de Cristal

( Cahier-Souvenir de Pierre-Henry )

 

pour Marcel Proust

et pour Camille Saint-Saëns

 

" Les souvenirs sont moins tangibles que les rêves . "

Isadora Duncan - " Ma Vie  " ( Mémoires )

 

 

 

II - La Rencontre

( 13 juillet 1909 ) 

" Vous êtes belle . "

Alain-Fournier - " Le Grand Meaulnes  "

 

 

 

               Mon ami , je t'entendis parfois me confier ta peine cruelle tandis que , désespérément , tu cherchais Virginia .

Tu m'avais fait revivre cette rencontre sublime où tu sentis ton âme " si pesante " , me dis-tu , être irradiée , se purifier , franchir les limites d'une invisible frontière !

          Bouleversé , tu t'étais mis à courir après cette  " ombre rêveuse et téméraire  " , mystère de tant de fraîcheur et d'innocence , vers le pays des enfances perdues .

" Tu vois , cette heure fixée dans le ciel célèbrant nos retrouvailles ... " ( 14 )  Que n''avais-tu tenté de peindre en mots inutiles cet instant si fugace ?

 

Cléo" Elle était si ravissante sous son ombrelle blanche , avec ce grand manteau marron , cette coiffe de violettes , ses longues mitaines en dentelles tombant jusqu'au coude ...

Et si pure que j'avais envie de pleurer , que je n'osais m'approcher d'elle , par peur de ternir la noblesse de ses traits , dont la pâleur douloureuse vous éclairait comme un cierge à l'église Saint-Germain , mélange de souffrance et de joie enfantine ... "  

          Tu savais qu'elle était à Paris pour étudier la musique , et depuis la rue du Conservatoire , tu l'avais suivie sur le bateau-mouche avec sa gouvernante ...

" Alors , dans la chapelle Notre-Dame , j'observais leurs mains jointes comme une promesse d'outre-monde , quelque perle de rosée mouillant ses joues de porcelaine ... "

          Mais que finit par lui avouer le jeune homme avant qu'elle sortît sur le parvis rejoindre sa compagne ? ( 15 ) 

          Il y a des blessures si profondes qu'elles ne doivent se murmurer qu'à l'oreille d'un ange , comme un brûlant secret dans le dortoir du pensionnat .

          J'avais tant de peine à le conforter , ces soirs d'hiver où la tempête hurlait dans les grands arbres du parc sa plainte lugubre et que des nuages d'épouvante , roulant sur l'horizon sans fin des toits , ruisselaient de pluie sur leurs tuiles , pénétrant le bois vermoulu des charpentes , paraissant faire tomber toute la misère du monde sur le coeur meurtri des pauvres gens .

 

          Fussent les sonorités du piano de Reynaldo Hahn ou le bruit des feux d'artifice qui m'éveillèrent peu à peu ?

Je me sentis bientôt transporté par la voix chaude et souple d'un petit homme aux prunelles expressives , luisant comme des pépites , chantant d'une ardeur infatigable les belles mélodies de Schubert , Messager , Fauré , Saint-Saëns , parvenant à leur donner chacune sa couleur unique . ( 16 ) 

Ainsi me remémorais-je , dans la religiosité du silence de l'auditoire , quelques phrases de Proust , jeune auteur à la mode évoquant , lui aussi , " l'angoisse de la musique et ses élans brisés par des chutes profondes " . ( 17 )

          Passèrent Julia Bartet , Louisa de Mornand , Sarah Bernhardt , plusieurs sylphides m'emportant dans leur manteau de Lune ... ( 18 )

Et puis je l'aperçus , celle qui s'avançait en toilette claire et nuage de soie , celle qu'on n'attendait plus , la demoiselle d'ancien satin , d'aurore diaphane , avec son chapeau de roses dans le grand champ des fêtes gracieuses , femme limpide et simple , cygne majestueux glissant sur le lac scintillant de nos nuits étoilées !

          Folie d'un soir s'était tue . N'allait-elle paraître , maintenant , la reine bien-aimée ?

N'allait-elle guérir tous nos désespoirs les plus secrets de son ineffable pas de danse , versant sur nos plaies ouvertes la magie , l'enchantement d'un baume séraphique aux divines harmonies ?

Cléo ... ( 19 )

 

 

 

( A Suivre )

 

                                          ___       

 

 

DAN AR WERN - La Demeure Enchantée ( 2e Cercle ) - Troisième Partie - Les Mystères du Palais de Cristal - II - La Rencontre - Octobre 1989 / Mars 2011 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " La Demeure Enchantée " , copyright 2010 .

 

                           ___

Notes :

14 - " Miracles  " ( Introduction de Jacques Rivière , 1924 ) et " " Correspondance Jacques Rivière - Alain-Fournier 1905 -1914 " , Gallimard , Paris , 1937 .

15 - " La Rencontre " in " Le Grand Meaulnes " , Alain-Fournier , 1913 ;  " Alain-Fournier , sa Vie et Le Grand Meaulnes " ,  Jean Loize , 1968 ; " Alain-Fournier , au Miroir du Grand Meaulnes " , Pierre Suire , 1988 .

16 - Reynaldo Hahn ( 1874 - 1947 ) , compositeur et chef d'orchestre français .

17 - " Les Plaisirs et les Jours  " ( Les Regrets , Rêveries Couleur du Temps - IV - Famille Ecoutant la Musique ) , Marcel Proust , 1896 .

18 - Louisa de Mornand ( 1884 - 1963 ) , Julia Bartet ( 1854 - 1941 ) , Sarah Bernhardt ( 1844 - 1923 ) , actrices de cinéma , comédiennes de théatre françaises .

Louise de Mornand fut l'inspiratrice de Proust pour le personnage de " Rachel  " dans " La Recherche du Temps Perdu  " .

19 - Cléo de Mérode , dite Cléo ( 1875 - 1966 ) , célèbre danseuse de la Belle Epoque : c/f " La Demeure Enchantée " , III , 1 , note 8 .

 

Tableaux : Portrait de Sarah Bernhardt par Louise Abbéma ( 1875 ) .

                 Portrait de Cléo de Mérode par Louis-Amédée Mante ( 1895 ) .

                 Portrait de Louisa de Mornand par Antonio de la Gandara ( 1903 ) . 

 

 

 demornand_LaGandara.jpg   

 

 

Repost 0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 20:43

Mourir à Ermioni ( 5 )

 

Ermite-du-Mont-Athos.jpg 

 

 

Seconde Partie : Yann

 

 

 

V - L'Eté de la Dernière Chance

" Songe aux cris des vainqueurs , songe aux cris des mourants ... "

Jean Racine - Andromaque ,  III ,  8 .

 

 

 

             Défiant les assauts du grand large et battant pavillon blanc frappé d'une croix vermeille , l' " Argo Maria  " s'était élancé vers le sud avec vaillance depuis les contreforts du vénérable monastère d'Athos . ( 1 )

Appuyé au bastingage du gaillard d'arrière , un homme encore jeune y contemplait songeur l'écume des vagues scintillantes sous le soleil , fasciné peut-être par ces invisibles sirènes qui , paraît-il , ont le pouvoir de vous séduire , se transformant sans cesse , tandis qu'en de mystérieuses cités sous-marines vous perdez soudain leurs charmes ...

" J'ai vu la blanche fille de la mer ;

  Je l'ai même entendue chanter :

  Ses chants étaient plaintifs comme les flots ... " ( 2 )

             Pourtant , la sienne était restée loin derrière lui , se disait-il , à l'abri de la saint montagne orthodoxe , confiée comme son fils Yannig à l'inlassable dévouement du moine Syméon , l'ancien mercenaire ayant désormais fait voeu de se battre pour une liberté nouvelle et chèrement acquise en de ferventes prières hésychastes ! ( 3 )

             " L'hiver , c'est le Monde , l'été , c'est l'Eon " , soupirait notre voyageur pensif , observant avec attention cette mer immense et capricieuse qui , seule à ses yeux , pouvait le surprendre . ( 4 )

Ne s'était-il pas décidé à mettre bientôt le cap sur Hydra , forçant le modeste bateau de pêche à dévier légèrement sa route afin de remplir une mission jusque là tenue secrète ?

- Et qu'aurais-je dû faire d'autre ? , se demanda-t-il tout à coup . En haut règne l'intrigue , en bas la corruption ... "

C'était la parole d'un sage en Chine au temps de la décadence .

             Rien n'avait vraiment changé , d'ailleurs , depuis l'époque du Déluge . Les rubis de la Couronne de feu , jadis tombés de la tête de Lucifer , n'étaient parvenus qu'à attiser davantage la violence et la haine au cours des siècles , répandant leur sanglante amertume sur le coeur brisé des hommes . ( 5 )

Fallait-il se lamenter , comme Sion , devant l'exil et la souffrance de tout un peuple ?

" Le Seigneur m'a abandonnée , le Seigneur m'a oubliée ! " ( 6 )

             C'était l'été de la dernière chance , on était au bord du gouffre , comme en 39 , l'été où le mystérieux code , lié à la prophétie de Malachie , avait enfin révélé sa redoutable échéance : FR = Franciscus , B = Benedictus , VK = Karol Wojtyla - 73 = Sixte Quint (Axis in Medietate Signae ) 112 = Petrus Romanus ... ( 7 )

Un vent de folie meurtrière s'apprêtait peu à peu à embraser insidieusement toute la planète !

Mais qui aurait vraiment voulu le savoir ou s'en préoccuper ? Cette fois , sans que nul ne s'inquiète d'une improbable et soudaine escalade belliqueuse mettant en péril cette belle insouciance du mois d'août , ça se passerait en silence au milieu de l'interminable chapelet des corps noircis par les rayons solaires , sinistre préfiguration de l'épouvantable catastrophe !

             Après tout , réfléchit-il , quand il n'y aurait plus de futur , sûrement l'année prochaine , alors la mort viendrait comme une voleuse , et la foudre tomberait , chantant sa funeste mélopée ! 

Maintenant que la pierre avait rendu son cruel verdict , cela lui parut ineluctable !

 

             ... Pendant que l'équipage avait le dos tourné , il dégaina rapidement son arme , celle que Tom lui avait offerte quelques années plus tôt , puis s'empara du navire . ( 8 )

" Il y aura des guerres et des révolutions , mais ce ne sera pas encore la fin . " ( 9 )

             " Soyez maudits , vous et votre descendance ! , avait lancé d'un air méprisant le grand Maître sur son lieu de torture à celui qui avait manoeuvré pour prendre possession des deux gemmes stellaires , l'Urim et le Thummim , dont il avait la garde , celles qui se trouvaient dans l'Arche d'Alliance , et dont Philippe IV , surnommé " le Bel  " parce qu'il était disciple de Baal , souhaitait s'emparer !  ( 10 )

La chute de la Bretagne en juillet 1488 , dont la famille Tanguern était l'héritière indirecte , avait anticipé le même mois celle de la France , juste trois siècles plus tard , lorsque après l'appel du château de Vizille ( 21 juillet 1788 ) , les états généraux furent convoqués par Louis XVI , mon aïeul , entraînant bientôt la mort du roi , suivie de l'inévitable déclin de la puissance coloniale . Décidément , l'été , songea-t-il ... ( 11 )

 

             Arrivé enfin sur l'île au sommet du fameux gouffre , il scruta de toutes ses forces le fond de l'abîme , se mettant à rire comme un fou !

" Mille ans sur notre terre , cria-t-il en esquissant un geste de lassitude et de désespérance , un jour de royauté divine , ridicule caricature de l'ordre ancien refusant le nouveau règne !  " 

A quoi bon la jeunesse éternelle , en effet , s'il ne s'agit que de l'affreuse grimace de quelque hurluberlu ? Une seule chose est vraie pour l'homme , cette douleur en son âme de bête prisonnière qui le pousse toujours vers son esprit céleste !

             Il aurait dû s'avouer ne plus beaucoup tenir à cette vie qui l'avait terriblement déçu : ses amours malheureuses , la trompeuse froideur d'Anastasia , celle des enfants de Laura qui l'avaient déserté , sans omettre sa dernière progéniture , l' " Elu " , qu'on avait systématiquement éloigné de lui comme s'il avait la peste !

Ma solitude aussi vaste que l'infinité océane ...

             Mais où iraient donc plus tard tous ces visages réduits en cendres ?  , se demanda-t-il soudain .

L'au-delà est ici , n'est-ce-pas , dans notre vie quotidienne . Il nous donne la main , fit-il , pleurant à chaudes larmes , le regard noyé dans l'eau si attirante , agenouillé sur le vide .

N'est-ce pas maintenant qu'il faut atteindre le ciel ?

             Et sans doute fut-il tenté de suivre au fond du précipice l'inutile morceau d'étoile si longtemps convoité !

Mais une femme surgit d'une roche au milieu du feuillage , à travers un léger souffle de vent ...

C'était Olga .

 

 

 

( A Suivre )

 

 

 

 

                                       ___ 

 

DAN AR WERN - Mourir à ErmioniV - L'Eté de la Dernière Chance - Mars 2011 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Mourir à Ermioni " , copyright 2010 .

 

                                       ___

Notes  :

1 - " Argo Maria  " : " Le Passeur des Mondes  " , La Croisade , 10 , 7 .

L'Argo est le navire avec lequel Jason partit à la recherche de la Toison d'Or . Ancienne Constellation . Signifie " Arche  " . 

2 - " La Demeure Enchantée  " ( 1 , I ) et " Barzaz Breiz ( 1839 ) - VILivadenn Geris / Submersion de la Ville d'Ys , par Théodore de la Villemarqué ( Kervarker , 1815 - 1895 , Kemperle ) .

3 - Hésychasme = pratique spirituelle mystique orthodoxe .

4 - " Le Passeur des Mondes  " , La Croisade , 10 , 5 : évangile de Philippe ( texte apocryphe du 2è siècle ) .

5 - Certaines légendes racontent que l'Archange Lucifer perdit dans sa chute une couronne ornée de rubis ,  plus tard destinée à recueillir le sang du Christ ( le Saint Graal ) .

6 - Isaïe , 49 , 14-15 .

7 - Le Code : AU 14 , " Laura " - DE II , 11 - L'Île Verte - NC I , 7 - Le Roi Perdu , II , 1 - Estelle et 7 - Un Ange du Firmament - LV III , 15 - Mille Ans de Bonheur !  

8 - " Journal de Yann Kervern  " , III , 7 .

9 - Matthieu , 24 , 6 .

10 - Urim et Thummim = pierres divinatoires dans le pectoral du Grand Prêtre . C/ f " La Demeure Enchantée  " , 2 , X . 

- 18 mars 1314 : supplice de Jacques de Molay , 23è Grand Maître du Temple , pendant lequel il aurait prononcé sa célèbre malédiction .

11 - Bataille de Saint-Aubin-du-Cormier ( Sant-Albin-an-Hiliber ) le 28 juillet 1488 / Appel du château de Vizille ( 21 juillet 1788 ) .

- Charles de Montfort ( l'évadé du Temple ) : " La Demeure Enchantée " , III , 7 - Chanson de Bilitis . 

 

Statue de Lucifer ( " Le Génie du Mal  " , 1848 ) dans la cathédrale Saint Paul de Liège , par Guillaume Geefs ( 1805 - 1883 ) . 

   

         260px-Lucifer_Liege_Luc_Viatour.jpg 

                               

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Mourir à Ermioni
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 18:26

AZ394237-100-jeune-fille-sur-la-plage-2.jpgValentine 2

 

For Nancy and Mona ( + )

 

" It's seems so long ago ... "

Leonard Cohen - " Seems So Long Ago , Nancy  " *

 

 

Valentine ,

It's your name ,

It's the way that you chose

For the end of the game ,

It's a place that we knew

You told me

Was so fine ,

Where I used to follow you

Long ago ,

For a while ...

 

Girl of mine ,

There I know

You were easy to find ,

When I saw you runnin'

Sometimes ,

By the seaside ,

After dreams and shadows

I guessed

We left behind ...

 

Valentine ,

It's your smile

On my mind ,

I just saw it for a while

Thru the waves ,

As the sun played 'round swimmers

And a boat ,

There's a light that now shines

Water colours

On a girl's face like yours

With the same coat ...

 

Oh , girl of mine ,

It's my pain ,

Like the ebb and the flow ,

Like the why and the how

On the way that you chose

To show us your fame

Before you fly untamed , 

Goin' so far ,

Like a star ...

 

 

 

 

DAN AR WERN - Mein Diwar Va Hent - 12 - Valentine 2 - February 2011 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Mein Diwar Va Hent  " , copyright 2006 .

 

* " Seems So Long Ago , Nancy " , by Leonard Cohen , in " Songs From a Room " album , copyright 1969 by Stranger Music and Sony Music / Columbia Inc . All rights reserved . 

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poems and Songs
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 10:03

AUBERIVE ( 11 )

 

 

 

Istor ur Bleinier Laz-Senin ( 8 )

images-Kate-Winslet-1.jpg

evit Gustav Mahler

e koun Herbert Von Karajan

 

" Hag ar pezh hoc'h eus trec'het warnoc'h

  ho tougo da Zoue  "

Gustav Mahler - Eil Kensonadeg , " Dasorc'hidigezh  "

( Auferstehungssinfonie )

 

 

 

 

Trede Luskad

 

 

III - Auberive

 

Ur Licht / Stürmisch bewegt

 

" Seblantout a ra iskis deomp , en abeg ma ne welomp netra biskoazh met du enep hon tonkadur . "

Maurice Maeterlinck - " Peleaz ha Melizand  "

 

 

 

                    16 - O seblantout bezan goloet ha debret a lec'h da lec'h e vogerioù gant gwinienn vleunv a liv rous diskar-amzer 'vel hini al Loar , e tiskouezhe bezan kousket-mik an ti-annez kozh , ken habask e hun .

Klevout a reas ar baleer , koulskoude , garm kanvaouus ul loen a savas trumm er pellder e yudadenn zic'hoanag ...

                    O trec'hin war e aon , en em risklas da vont a-hed ur vali blatan gantvloaziek betek un nor a veze kizellet gwenan o vleuniaoua flourdiliz gwenn kaer warni , gant ur sterenn c'hwec'h skourr ivez ha dremmoù aelezigoù war ur bodad roz-agroaz , sinoù bennak an Arouezkelc'h en o c'hichen ...

A-us dezhi , e gwasked ur c'hustodig bet sanket er voger , delwennig ur Werc'hez-Mamm o vousc'hoarzhin , ma oa sederaet ganti kalon ar gweladenner ouzh he gwelout .

Merzout a reas war un dro e oa e-harz un douribell veurdezus a veze harpet ouzh talbenn bennan ar maner , uhel dreist dezhan , neoazh , kenstaget gantan gant e doenn vein-glas c'hwec'hkornek .

Tri derez brik , aet da fall gant ar bloavezhioù , hen ambrougas betek treuzoù an ti ma savas kliked houarn anezho , debret gant ar mergl .

Ne oa d'e veno nemet e nec'h e-unan , e enkrez , a c'hellfe dont war e spered d'ober harz d'e ranellded , a yae a-dizh war vrasaat ennan .

                    Krog an doan ennan , e teuas tre 'barzh an ti , a hanvalas outan didud .

En adraon evelato , e welas , 'kreiz ur pezh bras goullo , un tan koad brav a strake er c'heuneud dindan vantell ur siminal kozh , giz an Azginivelezh , kempennet gant kroazioù alc'houeziek niverus , blenchoù avalaouek o fevar skourr bet livet en aour ha strewet a vokedoù roz .

" Ar sal-debrin , moarvat ? , a sonjas-en .

Arabeskennoù ha kinkladurioù blizidik ur sonerez nenvel a zeuas goude betek ennan adalek kambroù an trec'h ma c'helled , evit o tizhout , pignat davito gant diri ur skalier koad derv prenvedet a droellene meurdezus diwar ar pondalez .

                   Ha tra ma grape ganti , brizhaonik un nebeut , mouezh aelez flamm Marieke a savas ken dreist ken e roas from dezhan , oc'h en em silan en e ene tamm-ha-tamm , keit ha ma vo leun-barr anezhi bremaik a levenez .

C'hoari a rae " Ur Licht  " , oberenn vrudet Mahler , unan eus ar sonourien a blije ar muian dezhan . Sartaat a reas dremm ar mestr pa selaouas outi gant aked ,  kizidik e galon :

" O Röschen rot ,

  Der Mensch liegt in grösster Not  ! " ( 8 )

Ken doueel hag hini un arc'hwerez e seblantas dezhan he c'han !

                   Degouezhet ma oa kuzh ha didrouz , kement ha ma c'helle , en etreleur gentan , ez eas Fred etrezek un trepasig strizh ma veze goulaouet anezhan gant ul lamp-moger nemeti .

Ispilhet e oa dreist an daolenn vrudet Poussin , " Bugulien Arkadia  " , adskeudennet en ur vent vihanoc'h gant ul livourig all dizanv . ( 9 )

Livioù flamm dishenvel o lugernin warni dindan sked ar goulou a ziskouezhe anatoc'h dezhan ivez holl gevrinoù an denvalijenn war he dro .

 

 poussin_arcadia.jpg

                  

                   O vont dousig gant e hent ouzh son skiltr ar piano , henchet a-wechoù gant e donioù flour , e pouezas goustadik ar bleinier laz-senin war zor zamzigoret ur gambrig-wele ma veze kizellet warni bleunioù gweadennet .

En ur sellad e tizoloas ur salonsig doare Loeiz C'hwezek , gwenvet e stumm hag e neuz , ma veze un tamm lorc'h koulskoude c'hoazh war lambruskoù glas-dour ha livadurioù-kamahu arc'hlas dislivet e speurennoù o taolennin dispis bugulien sinaat .

                   Azezet e-kreiz , e troe kein ar plac'h yaouank dezhan .

 

 

                   17 - Ha gwezhave , 'vit distanan gwrez he zerzhienn , e leze he sell melkonius o pellaat en tu all d'ar park .

A-dal dezhi , 'kreiz mogedoù an ezanser , e oa ul luc'hskeudenn gozh velenaet eus ar bloavezhioù daou-ugent ma anavezas-en warni , d'e veno , ur soudard eus an arme alaman . 

Neuze ez eas tre en he c'hichen , dindan ar c'hantolor-skourret e strink dilufr .

" Petra ' c'hellfed gwelout pa ne weler netra ? , a sonjas c'hoazh , enkrezet . ( 10 )

                   Dre anien , e santas an dallez ma oa unan all ganti .

- Piv 'zo aman ? , a youc'has-hi gant nerzh , deut stenn he bizied war douchennoù ar c'hlaouier kement ha ma oa bet spontet diouzhtu rak degouezh an estren .

Ken lentet 'oa e respont ma teuas dezhi war e nan , takenn c'hlav zamziverz o roufennan gorre dourioù tenval al lenn , o lakaat e galon da dridal ha lammat krenv en e greiz 'vel hini marc'heion an Daol-Grenn na c'hlaskas nemet un dra en diwezh  : gallout melezourin o ene e sell dreistdiraez o c'haredig ...

- Marieke ...

- C'hwi 'man ? , a respontas dezhan en ur c'hwezhadenn .

Trumm e kollas doareoù peoc'h meur ha parfeted wir war he dremm . Er-maez , 'oa krog ivez an avel da c'hwezhan e varradoù feuls ouzh deil ar faou dirollet , da c'hoari he c'han 'vel ma vefe bet en ur pennad blev fuilhet ganti , re ar pupli hag ar c'hren 'kreiz ar bodoù koad uhel ...

- C'hwi aman ? , ez adlavaras amgredik dezhan gorrekoc'h . Penaos oc'h deut'ta ?

                    Harp ouzh ar " Bösendorfer  " ( 11 ) , e daolas an den e selloù hep sonjal war ur bern levrioù dispak :

" Barzhonegoù Morven ar Gouezel  " ( Max Jacob ) , ur pennadoù bennak a-zivout Bro-Alamagn e-koulz an Nazied , " Bennozh Doue en Digenvez  " gant Franz Liszt , diwar oberenn Lamartine ... ( 12 )

                     Poan he doa o terc'hel war he c'hounnar , a ruzie he divjod dislivet .

- Aet eo Heidi d'ober kefridioù , a laras evit rein ur respont dezhan , tra ma chaoke mil sonj ha dra luziet en he fenn 'vit he zerrin .

- Va zad 'zo aet da chaseal gant Lamento . Na petra'ta oc'h deut ?

- Piv bennak eo al Lamento-se ? , a eilgerias outi , kement a warizi ennan ouzh holl re chansus bevan e ser ur vestrez ken koant .

- War-nes dont en-dro d'ar gêr emaint , sur eo ! , a laras ouzhpenn evit kaout frealz hag o klask en em zifenn outan . 

- Perak 'teus ket skrivet 'baoe 'n hanv diwezhan e Speier ? , a droc'has prim o fellout dezhan gouzout an holl wirionez en ur lakaat e zaouarn war he divskoaz .

- Klanv on bet ... , a strivas da enebin outan , o sonjal e yae dreist ar pal ganti kent ma vefe-hi fur a-walc'h da sioulaat pep tra .

                      Nag he doa bamet , gwechall , dirak ijin " he  " maestro !

Ne zlefe ket dezhi bezan ken displijet ganin , a huanadas , mantr o sevel en e galon gant klask abegoù enni d'e zianzav evel-se , hag o pokat flour d'he blev evelkent ...

 

 

                      images-couleurs-d-automne.jpg    

 

 

 

 

( Da Vezan Kendalc'het )

 

 

                         ___

 

 

DAN AR WERN - Auberive ( Trede Kelc'h ) - 11 - Istor ur Bleinier Laz-Senin ( 8 ) - 2003 / 2011 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés - Breton Version / E Brezhoneg . " Auberive " , copyright 2006 .

 

                 ___

 

Notennoù :

8 - " A , rozennig ruz !

       Er brasan dienez eman an den ! "

Gustav Mahler - " Urlicht  " ( Sklerijenn Andon , 1892 ) , pevare lusk an eil kensonadeg , arroud eus " Korn Achantet ar Bugel  " ( Des Knaben Wunderhorn ) .

9 - " Les Bergers d'Arcadie / Bugulien Arkadia " ( Et in Arcadia Ego , doare II , 1637 / 1638 ) , taolenn Nicolas Poussin ( 1594 - 1665 ) .

10 - C/f : " Istor ur Bleinier Laz-Senin  " ( 5 ) . 

11 - Merk brudet pianoioù eus Vienna , savet e 1827 .

12 - " Poèmes de Morvan le Gaélique  " ( Barzhonegoù Morven ar Gouezel , 1931 ) gant Max Jacob , barzh breizat ganet e Kemper ( 1876 - 1944 ) .

     - " Gottessagen in der Einsamkeit  " ( Bennozh Doue en Digenvez ) gant Franz Liszt ( 1811 - 1886 )  , diwar un oberenn Lamartine , Gouere 1829 , arroud eus " Harmonies Poétiques et Religieuses  " ( Hensonioù Barzhel ha Relijiel , 1830 , levr I , 5 ) .

 

Taolenn : " Bugulien Arkadia  " , gant Nicolas Poussin

 

                             

chastenay-2.gif

 

Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 15:27

Deux-ombres-d-amoureux.jpg

Unan Bennak Evel-Se

( 17 )

 

 

 

 

 

E Penn an Hent

 

 

 

 

 

" E penn an ivarc'h troiellus

  E spurmantemp 'vel un hune

  Ar mor divent ha lugernus

  Gant e ouelioù ruz a Sine ... "

Roperzh Ar Mason - " E Kervoial " , in " Chal Ha Dichal " ( 1944 )

 

 

 Quand nous marchions ensemble

Tout au bout du chemin ,

Comme cela me semble

Si loin ...

 

Pa veze a-unanet

Hon skeudoù war an hent ,

E rae dimp e fent

C'hoarzh skiltr ar gwennilied ...

 

Ha ne welen ket ken bugale 'm c'hichen

O c'hoari el lenn ,

'Pad ma skuilhe daeroù

E korn da lagadoù ...

 

 

      children-by-a-lake.jpg

 

Miz Eost e oa , diwezh deizioù ar vakansoù ,

Ken krizh mouezh ar gwent

Pa lare dimp 'oa poent

Dizober hol liammoù ...

 

P'edomp e penn an hent ,

E roe d'az jod zisliv

Kuzh-heol gor e afoù ,

Kent mervel en divent ...

 

 

 

DAN AR WERN - Unan Bennak Evel-Se - 17 - E Penn an Hent - Genver 2011 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Unan Bennak Evel-Se " , copyright 2007 .

      

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Gwerzioù - Barzhoniezh
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 11:24

Femme-Juive.jpg

 

Premier Cercle : A la Pointe du Jour ...

 

 

Epée magiquechevalier-3.jpg

 

 

 

Le Passeur des Mondes ( IX )

 

 

 

Troisième Partie

 

/ La Croisade /

" Il y a dans la Pierre un Signe énigmatique ,

  Gravé dans le profond de Son Sang flamboyant ...

  Es ist dem Stein ein rätselhaftes Zeichen ,

  Tief eingegraben in Sein glühend Blut ... "

Novalis - " Heinrich Von Ofterdingen " - L'Escarboucle / Der Karfunkel

 

 

- Myriam -

 

 

 

11 - Messire de Brocéliande ( 21 / 22 )

( Lettre de Roll / Manuscrit du Maître )

" Ecartelé aux 1 et 4 d'or , au sanglier effrayé de sable ;

   aux 2 et 3 contre-écartelé d'argent à deux tours de saisons d'or

   crénelées de quatre pièces de gueules .

   Surmonté de quatre mouches d'hermine . "

( Armes de Brocéliande )

 

" Les sauterelles n'ont point de rois , et elles s'en vont ensemble par bandes . "

Proverbes , 30 , 27 . ( Mot de Salomon )

 

 

L'Histoire de Riou de Lohéac

 

 

 

                 III - La Quête

 

 

 

 

 

21 - Un Magicien 

 

 

croix2.gif

 

 

 

                             " Selon toute apparence , après s'être battu comme un lion , le courageux guerrier venait de rejoindre le royaume de Celui auquel on doit offrir sa vie avec foi et gratitude .

Cependant , je parvins à retrouver sa dépouille dans un amoncellement de cadavres des trois religions : vanité de l'homme qui , dans l'agitation fébrile de sa fourmilière , a la prétention d'attirer sur lui la bienveillance divine ! 

  jerusalemmassacre1

Huon n'était pas mort , son front dégoulinait de sueur , les battements précipités de sa poitrine attestant d'une forte fièvre .

Il râlait plutôt qu'il ne respirait , prostré dans un état de semi-conscience , entrouvrant parfois ses yeux émerveillés sur un rêve étrange n'appartenant qu'à lui ...

Mais où était-il vraiment , pendant ses moments d'errance ?

                           Les paroles qu'il proféra dans son délire nous parurent si peu compréhensibles .

Bientôt , les meilleurs médecins de la ville vinrent à son chevet , qu'ils soient arabes , juifs ou chrétiens , peu importait , d'ailleurs . Sa blessure avait été cautérisée par des poudres , des onguents , chaque docteur y allant de son baume ou de son élixir aux plantes miraculeuses dont les descriptifs redondants ne pouvaient suffire , hélas , à guérir leur patient 

Rien n'y faisait , cela dura des mois : l'héritier de Brocéliande , malgré nos vains efforts pour toucher son âme endormie , restait plongé dans un affreux coma ! Et , chose bizarre , combien de fois , sans te connaître , prononça-t-il ton nom , Myriam ? Le sais-tu 

                            Je le veillais , ces premières nuits interminables de l'hiver mil cent , tandis que moult chevaliers , suivis de leurs hommes , s'étaient mis en selle afin de regagner l'Europe ou de quitter Jérusalem pour une autre place

Baudouin reprit la route d'Edesse , et Bohémond , celle d'Antioche , Godefroy restant seul dans sa ville en ruine , au milieu d'un pays dévasté ! ( 36 ) 

 

                           Au début du printemps , nous fûmes logés dans une salle du palais royal de la mosquée El-Aqsa , sur l'esplanade pavée de ce qu'on appelait alors le Temple de Salomon . Mon ami continuait d'explorer les mille et une contrées orientales d'un monde imaginaire : son état restait désespérément le même , il ne parvenait pas à revenir à lui malgré toutes nos tentatives !

 

 JerusalemLightShow4s.jpg

 

                           C'est alors qu'un beau jour , nous vîmes surgir un magicien , l'un de ces astrologues , vaticinateurs de mauvais augure , dont les prédictions pullulaient alentour . Guy de Laval voulut le chasser .

Mais le bougre persévéra , insistant pour que nous partions au plus vite , si nous voulions sauver notre bien-aimé Seigneur , au pays de Jéricho , où demeurait la tribu de Ben Jacob .

N'avais-je pas déjà entendu ce nom dans la bouche du pauvre égaré ?

Troublante coïncidence !

                           Profitant d'une expédition royale , nous chevauchâmes vers la mer Morte ...

 

 

 

 

 

22 - Deux Escarboucles

 

 

 

                          " Et le soir-même , nous nous tenions debout , pleins de révérence , autour d'un grand feu purificateur devant réchauffer nos meurtrissures d'âme et nos corps transis , profondément touchés par un indescriptible sentiment de paix céleste et de réconfort , tous rassemblés dans la prière à l'écoute attentive de ce peuple d'un autre âge .  

                          Sous son voile semé d'or et de lapis , on devinait la longue chevelure de Myriam dont les boucles d'ébène tombaient en rivière sur une collerette bordant de pourpre sa fine tunique de lin ...

La prière de la foi rétablira l'homme souffrant , celui qui devait mourir va renaître , Jehova le relèvera ... ( 37 )

                          Des brindilles voltigeaient dans l'azur étoilé , s'envolant par défi vers le royaume de l'indicible , telles ces paroles semblant naître au coeur du bois flambant , pour s'éteindre ensuite dans le silence de la nuit que troublait à peine quelque lointaine rumeur de source ...

" Mais l'eau finira-t-elle par vaincre le rocher ? ... "

                          Quelque chose en nous , noyé dans la douceur du clair de lune , brûlait d'un immense désir de l'Eternel , et parfois , dans la frénésie de cette extase incendiaire , il m'arrivait de voir scintiller dans le noir , comme des diamants merveilleux , les yeux de la belle jeune fille , irradiés de tous côtés par ceux du patriarche , deux escarboucles de lumière dévorante !

Alors , je pressentais l'incompréhensible ...

 

 

 

 

( A Suivre ) 

 

 

 

                          ___ 

 

 

DAN AR WERN - Le Passeur des Mondes ( 1er Cercle ) - IX - La Croisade / Myriam - Troisième Partie - 11 - Messire de Brocéliande21 et 22 ) - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Le Passeur des Mondes " , copyright 2005 SGDL / Dan Ar Wern et arbredor.com , 2007 et 2008 ( Version Numérique ) .

 

                          ___ 

Notes

36 - Baudouin de Boulogne ( v. 1065 - 2 avril 1118 ) devint comte d'Edesse ( 1098 - 1100 ) , puis premier roi de Jérusalem après la mort de son frère Godefroy , sous le nom de Baudouin 1er .

     - Bohémond de Tarente ( v. 1054 - 17 mars 1111 ) devint Bohémond 1er d'Antioche après la prise de la ville en 1098 .

     - Godefroy de Bouillon ( v. 1058 - 18 juillet 1100 ) , premier souverain chrétien de Jérusalem , prit le simple titre d' " Avoué du Saint-Sépulcre  " . 

37 - Jacques , 5 , 15 . 

 

             Alain-Fergent.jpg

 

Repost 0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 12:01

manno_carmen_cap_vert_4121image-224332746e.jpgBemdez ( 3 )

 

" Elle arrivait des Somalies , Lily ... " 

Pierre Perret - " Lily  " ( 1977 )

 

" Savet em eus  , en o c'herbenn , o falezioù ... "

Per Denez - " Negro Song  " 

 

 

 

Bemdez e sav eus he gwele divall ,

Pa vez o nozin c'hoazh er-maez ken dall ,

Un deiz o redek buan war-lerc'h unan all ,

Gant rod he zren ingal o ruial ...

 

 

Met nepred ne vo klevet diganti

Huanad dispi , dreist an dourni ,

Pep hini 'r sklaved o vont d'e labour ki ,

'Dreuz straedoù yen , digenvez , skuizh-divi ...

 

 

 

A-wechoù he deus hiraezh d'ur vugalez ,

He bro ken kaezh ha ken brav he yezh ,

Dre hentoù frank , gwelioù dreistdiraez

Ur mor divent a-hed an traezh ...

 

 

 

Chaque jour elle se lève ,

Il fait encor' nuit ,

Des vies vont se croiser ici ,

Elle prend son train qui lentement s'enfuit

Tout au bout des banlieues grises

De Paris ...

 

 

 

DAN AR WERN - Crossroads , Maze and Puzzles ... XIII - Bemdez ( 3 ) - Du 1993 / Genver 2011 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Crossroads , Maze and Puzzles ... " , copyright 2006 .

 

 

Taolenn : " Cap Vert  " , livadur niverel gant Carmen Manno . Pep gwir miret strizh .  

 

 

 

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Gwerzioù - Barzhoniezh
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 09:11

 

snow-storm-pic2--large-msg-121252453496.jpg

Histoire d'une Mystérieuse Inconnue

pour Stefan Zweig

 

" Je ne sais plus où je suis allée ,

  Le temps passa devant moi ,

  Ni en jours , ni en heures ,

  Mais dans la distance entre nous ... "

 Dialogue de " Lettre d'une Inconnue  " * 

 ( Letter From un Unknown Woman  )

 

 

 

JOURNAL ( III )

 

 

 

 

7 - L'Héritage

 

 

- Récit - 

 

 

          Certains cherchent la vérité dans un éclat de cristal étincelant au soleil , une lueur à l'horizon faisant miroiter cette mince couche de glace , là , devant leurs yeux , comme celle qui fit peut-être chuter Marieke , songea Yann . Mais était-elle vraiment morte ?

D'autres , réclamant une part d'héritage , doivent en rassembler péniblement les mille morceaux ...

          D'ailleurs , ne serait-elle ensevelie plutôt sous un lourd manteau de silence , quelques pas sur la neige ne pouvant qu'effleurer sa pâle blancheur ?

- Tu vas trop vite  ! , gémit soudain le garçon , tout surpris , sans doute , au milieu d'un monde si hostile .

          Finissant de collecter nourriture et vêtements chauds dans le coffre de la Ford , les naufragés s'étaient tant bien que mal remis en route ... Ils avaient aperçu quelque chose dans le lointain , comme une espèce de feu ou de lumière . L'homme ne bronchait pas , tenant le petit par la main , repensant à cette sombre histoire .

 

 tempete.jpg

 

          Si , à première vue , les choses semblaient peu claires , c'est que Fred , entre autres , les avaient sérieusement compliquées .

Certes , la vie n'est jamais facile , mais l'on doit toujours , malgré ses contraintes , tenter de sauver la mise , montrer qu'on est capable d'offrir aussi le meilleur de soi-même .

C'est ce qu'il croyait avoir fait . Car il avait un coeur , lui , il n'était pas un monstre : il avait , jugeait-il , réellement aimé Marieke . Mais il n'avait jamais été dupe de certains évènements .

          La jeune étudiante s'était-elle vraiment suicidée , se demanda-t-il une fois de plus , ou bien avait-elle été victime d'un accident ? ( 28 )

Sinon , pouvait-elle avoir payé pour les négligences de son père , le nazi Von Braun , qui s'était fait reprendre ce qu'il avait lui-même volé à la famille Kervern ? ( 29 )

Avait-elle été la complice de son demi-frère , lui qui n'avait rien vu venir d'une vengeance lentement élaborée par Muriel de Laurac , alias " Laura " , héritière d'une vieille lignée occitane ayant tout mis en oeuvre pour récupérer le trésor perdu jadis par sa famille après la chute de Montségur ? ( 30 )

C'était là qu'intervenait l'" Arche  " , organisation dont faisait soi-disant partie Tom , chargé par elle d'infiltrer le " Nouveau Temple  " ,  ce dernier , du fait qu'il n'avait jamais été possible à Virginia , la jeune fille de la " Prophétie  " , d'épouser son grand-père , s'étant sans doute rabattu sur le fils du musicien , nouvel " élu  " , pour accomplir les mystérieuses expériences du " Grand Livre des Atlantes  " . ( 31 )

          Telle était la donne , se disait-il , après la récupération du " bijou  " par Marieke , depuis le pommeau de la canne d'un pseudo-chef d'orchestre repenti jusqu'au monastère de Santa-Rosa , en Californie , où il aurait dû se rendre en ce jour par les airs . ( 32 )

Là-bas , l'opinion serait vite alertée , il en était certain , sur les agissements d'une " mafia  " gangrénant toute l'Amérique et le monde ! Du moins , si tout cela était vrai , car il ne pouvait s'agir aussi que d'une nouvelle affabulation de Fred !

                    

           Cependant , serrés l'un contre l'autre , les fugitifs s'efforçaient avec peine d'affronter la tourmente , incapables de distinguer , dans l'épaisseur du rideau de neige , ce petit point lumineux qui , à travers le ciel de coton blanc , grossissait de plus en plus à leur rencontre .

 

                                        Helicopter.jpg

 

- Lâche-moi  ! , hurla tout à coup l'enfant lorsque la masse sombre de l'hélicoptère se mit , dans un vrombissement épouvantable , à remuer des tourbillons de poudre blanchâtre autour d'elle .

           Yann chercha en vain dans sa poche l'arme que lui avait remise Tom .

Je l'ai jetée  ! , renchérit Kolia en le dévisageant d'un air de triomphe .

Il n'eut pas le temps de réagir , deux malabars masqués , vêtus de combinaisons vert kaki , l'ayant déjà vigoureusement intercepté pour le conduire " manu militari  " à l'intérieur de l'appareil qui , juste après , redécolla dans un bruit d'enfer !

 

- Eh bien , monsieur , lui lança la jeune femme assise en face dans sa langue , vous auriez pu faire du mal à mon fils  !

            Il ne réagit pas tout de suite , abasourdi , menottes aux mains , surveillé de près par les gardes .

Le gosse , blotti contre elle , paraissait " aux anges  " d'avoir enfin retrouvé le giron maternel .

- Vous vous êtes fié aux apparences , reprit-elle après une courte pause , nos ennemis , vous l'apprendrez , sont assez forts pour brouiller les pistes , faire du chantage , écrire de fausses lettres ...

Mon mari fut leur victime , ajouta-t-elle en parlant de Fred . Il faisait des rêves de grandeur , il aimait trop l'argent , voyez-vous . C'est pour sauver Kolia que je l'ai quitté .

Quant à vous , si nous n'étions intervenus , vous seriez tombé dans un sacré traquenard  !

             - Comment m'avez-vous donc retrouvé  ? , s'était-il inquiété au bout d'une heure de vol .

Depuis le hublot , des passagers reconnurent , surgissant des brumes , les côtes escarpées du Maine et le vieux manoir gothique de style écossais dominant la falaise , au centre de l'île , de ses tours majestueuses .

- Nous avons beaucoup de relations , lui répondit Olga , même chez les loueurs d'automobiles  !

             Puis , elle lui lut un texte d'une écriture comparable à celle reçue quelques jours auparavant de Berlin :

" Surtout , s'il m'arrivait malheur , prend bien soin d'elle et de notre fiston chéri ... "

Alors , qui croire ?

             - Et Stasia  ? , s'enquit-il brusquement .

- Lorsqu'elle a connu votre fuite , ma soeur s'est trouvée complètement prostrée , elle a fondu en larmes , suppliant qu'on fasse tout pour vous reprendre sains et saufs ... Mais je ne sais pas où elle est allée ensuite ... Elle ne m'a rien dit , je crois qu'elle a pris la route ...

 

             Il eut peu après , si frappante lui parut cette ressemblance , l'impression bizarre d'avoir déjà vu quelque part ce château :

- Bon sang , s'écria-t-il avec stupeur , Auberive  ! 

 

 

 

( A Suivre )

 

                             ___ 

 

DAN AR WERN - Histoire d'une Mystérieuse Inconnue - 7 - L'Héritage ( Récit ) - Janvier 2011 - Journal de Yann Kervern ( III ) - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés - Version Française / E Galleg . " Histoire d'une Mystérieuse Inconnue " , copyright 2010 . 

                             ___

Notes :

28 - " La Porte Océane  " ( Auberive , XIII , 1 ) .

29 -  " Histoire d'un Chef d'Orchestre  " ( Auberive , XI , 10 ) .

30 -  " La Rencontre  " ( Auberive , II , 1 ) et " Villeneuve " ( Auberive , V , 1 ) .

31 - L'Arche et La Prophétie : " Le Passeur des Mondes  " ( VII , 9 - IV , Iona ) 

        Le Grand Livre des Atlantes = ARBOR MIRABILIS : " Le Passeur des Mondes  " ( XI , 12 - 5 , Le Grimoire Magique ) .

32 - " Histoire d'une Mystérieuse Inconnue  " , Journal de Yann Kervern , III , 2  .  

 

* " Lettre d'une Inconnue " ( Letter From un Unknown Woman  ) , film de Max Ophüls ( 1948 ) avec Joan Fontaine , Louis Jourdan .

         Chateau-ecossais.jpg 

 

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 09:44

helen_of_troy-small.jpg 

 

Mourir à Ermioni ( 4 )

 

 

 

Première Partie : Alex 

  

 

 

IV - Le Chemin de l'Île

" Enfin je viens à vous , et je me vois réduit

   A chercher dans vos yeux une mort qui me fuit .

   Mon désespoir n'attend que leur indifférence ... "

Jean Racine - " Andromaque  " , II , 2 .

 

 

 

 

          Ce matin , le phare de l'île d'en face me parut plus minable , ridicule pantin planté dans la brume lointaine comme un vulgaire mégot de cigarette éteinte .

La côte se souvenait-elle encore de ses pulsions nocturnes , de son oeil rouge brûlant de désir ses flancs sombres et massifs ?

Quel réveil pénible avait pu , comme lui , me ramener de l'autre monde ?

        Nous nous retrouvâmes seuls sur la terrasse embaumée de senteurs , devant ce spectacle grandiose de la mer bleu marine que le vent du large éclaboussait de crêtes blanches .

C'est là que , pour la première fois , je perçus  les symptômes d'une étrange maladie . 

- Connaissez-vous mon secret ? , me demanda-t-elle soudain ,  posant sur la table une grande feuille où saignaient deux coeurs dans une coupe d'or . ( 24 )

Il reconnut le genre de lettres vues jadis aux mains d'Olga .

- J'ai eu peur , lui répondis-je , d'avoir fait quelque mauvais songe ...

- Parce que vous avez dormi dans l'ancienne chambre ... Vous savez , le temps , parfois , s'y arrête , et certains clients , dans la glace , m'ont dit y avoir vu leur reflet venu d'un autre âge  ...

       Me berçait la musique de ses paroles , comme un murmure des flots caressés par la brise ...

Un point se concrétisa soudain devant mes yeux , fait de broussailles , de hautes falaises , d'énigmes vertigineuses ...

- C'est là-bas , n'est-ce pas , que se trouve la réponse ? , fis-je en montrant du doigt la masse noire flottant sur l'horizon .

       Mais je n'étais plus sûr qu'il faille chercher si loin , car il me semblait maintenant que c'était elle , mon cygne noir glissant sur l'onde sombre , amour cruellement dérangé !

- Chaque jour , je la regarde naître et mourir , murmura-t-elle avec douceur , à l'aube et le soir , à l'heure du crépuscule ... 

 

       Une fois pris notre lunch , nous courûmes comme des fous sous le frémissant feuillage d'un bois d'oliviers , puis , le long d'une sente bordée d'eucalyptus , finîmes par nous retrouver sur un banc de marbre dominant le gouffre , qu'un pin solitaire , flanqué d'une statue de Pan , protégeait de son ombre immense .

 

       Elle se mit ensuite à réfléchir .

- Savez-vous ce qui me trouble ? , me lança-t-elle d'un air devenu grave , se serrant contre mon épaule . C'est la peur du néant qui tracasse mon âme , lorsqu'il s'agit plutôt d'un vol de papillon butinant de fleur en fleur , conclut-elle , triomphante , posant ses lèvres chaudes sur les miennes ...

       Qui te dit , d'ailleurs , que je ne suis pas demeurée celle qu'hier tu rencontras dans ton rêve ? Ce sont là mystères d'incarnation que Cagliostro transmit à ma grand-mère , la fameuse comtesse Pavlovska dont je t'ai déjà parlé , qui avait été annoblie par la grâce du tsar ! ( 25 ) 

Tu n'ignores pas qu'il aurait réussi à dénicher la fameuse pierre de Gengis Khan , l'autre Graal du grand nord que le premier Alexandre , abandonnant son titre impérial pour se faire simple moine errant sur les routes glacées de Sibérie , donna à la famille Raspoutine pour une bonne soupe chaude ! ( 26 )

 

       Quant à l'autre gemme , on prétend qu'elle voyagea depuis Petra jusqu'en Bretagne , au temps des Croisades , reprit-elle avec passion ! ( 27 )

C'est le baron de Montfort , premier " Grand Maître " qui la cacha dans son manoir de Gurwan , au coeur de la forêt de Brocéliande , puis dans le sanctuaire d'Iona ... ( 28 )

Tu te figures bien que , selon la légende , elle changea maintes fois de lieu par la suite , chaque " Vénérable " devant en assurer la garde et s'occuper aussi de l' "Immortelle " , un médium androgyne chargé de la faire vivre mille ans : car la Pierre est vivante , mélange d'orichalque et d'hématite , rouge larme de sang , prodige de la science divine des Atlantes ! ( 29 )

        Mais hélas , un jour , les envahisseurs d'Orion voulurent s'en emparer  pour accroître leur puissance et dominer toute la constellation des Pléiades .

Ce sont eux qui créèrent l'homme afin de l'asservir , eux qui , impitoyables , s'emparèrent ensuite par la ruse de notre ultime refuge !  

Mon cher Horiosis , fit-elle avec une certaine lassitude à la vue de mes doutes  sur son état mental , contemplait jadis la mer vaste et désolée , brisant ce dernier vestige de notre lumière sur ses écueils ! ( 30 )

 

        Pourquoi m'avait-elle raconté tout ça ? Et ce nom qui était celui de mon rêve , comment l'avait-elle deviné ? 

Dans un soupir incrédule , je bus néammoins ses yeux d'émeraude , précieux coquillages luisant du désespoir de sa folie , imaginant sa souple chevelure d'algues mouillées de lune enserrant des récifs de corail rose , envoûté par sa chanson d'eau jaillissant du dauphin de la fontaine . Après tout , que m'importait de la savoir si mal , puisque je l'aimais ...  

 

        Le soir , nous gagnâmes l'embarcadère pour y attendre Olga , celle-ci , affirmait-elle , ayant dû partir la veille en rendez-vous sur l'île .

Contemple ce paysage ! , claironna sa soeur avec enthousiasme au spectacle de l'agonie flamboyante à travers la montagne insulaire .

Connais-tu Bernhard ? Il dit que " le malheur des gens , c'est qu'ils ne veulent pas suivre leur propre chemin ... " ( 31 )

Moi , la mer me possèdera toujours ... Je pense à ma Destinée , tel un navire guettant son phare inaccessible . Qui peut y échapper

Notre vie , c'est un peu d'écume sur du sable : nous suivons des traces , laissons peut-être un sillage ...

Oreste aimerait sans espoir une Hermione aveuglée par la rage d'un amour sans limites ?! 

Vois-tu cette dissonance ? Dans l'effroi de nos profondeurs , le fracas de l'indicible ... 

 

        Heureux de marcher près d'elle malgré tout , je la laissais parler sans répondre . J'eusse tant voulu lui apporter mon aide afin de la guérir ... Un artiste , d'ailleurs , n'est-il pas un peu fou lui-même ? Ce que j'avais cru vivre pendant mon aventure de la nuit ne me rassurait guère . 

Cependant , nous rentrâmes bredouille : et comme le passeur n'avait vu personne , elle parut terrifiée !

 

 

 

 

 

FIN DE LA 1ère PARTIE 

 

 

 

 

( A Suivre )

 

 

 

 

                                 ___ 

 

 

DAN AR WERN - Mourir à Ermioni - IV - Le Chemin de l'Île - Décembre 2010 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Mourir à Ermioni  " , copyright 2010 .

 

                                 ___

Notes :

24 - " La Rencontre  " ( Auberive II , 1 ) et " La Porte Océane  "

( Auberive XIII , 3 ) .

25 - " La Demeure Enchantée  " ( 2 , I et 3 , VIII ) .

26 - Selon certains , le tsar Alexandre 1er ne serait pas décédé en 1825 , mais aurait pris l'identité d'un ermite nommé Fiodor Kouzmych : c/f " La Demeure Enchantée  " ( II , 1 ) et " La Malédiction du Trésor des Tsars " de Patrick Voillot ( 2009 ) .

27 - " Le Passeur des Mondes " - Epilogue ( XIII , 12 : 1 , En Palestine , Le Graal , et 3 , L'Escarboucle de Feu ) .

28 - " Le Passeur des Mondes  " - Epilogue ( XIII , 12 : 3 , L'Escarboucle de Feu , Viviane ) .

29 - " La Demeure Enchantée  " ( 2 , III ) .

30 - L'île d'Hydra .

31 - Interview de l'écrivain autrichien Thomas Bernhard ( 1931 - 1989 ) à Vienne le 15 juillet 1986 au café Bräunerhof ( Parue à l'automne 86 dans la revue culturelle allemande " Kultur und Gespenster " ) .

 

Tableaux

- " Helen of Troy  " ( 1863 ) , ci-dessus , par Dante Gabriel Rossetti ( 1828 - 1882 ) , peintre pré-raphaélite anglais . 

 

 

" Plus nous nous éloignons de nous-mêmes , plus nous voyons profondément en nous . Comme dans un miroir , nous apercevons alors nos destinées ... " 

Elisabeth de Bavière , Impératrice d'Autriche - " Pages de Journal " ( 1891 / 1892 ) enluminées par Constantine Christomanos ( 1867 - 1911 ) , poète grec . 

 

                                                  sybilla_palmifera-small.jpg 

" Sybilla Palmifera  " ( 1866 / 1870 ) , par Dante Gabriel Rossetti

" Under the arch of life , where love and death ,

  Terror and mystery , guard her shrine , I saw

  Beauty enthroned ... "

 

 Hiver-Methana1Hiver-Hydra_1623.jpg

          

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Mourir à Ermioni
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 14:35

Sophie-Hunger.jpgDilenn Sophie

 

 

 

 

Pennad Daouzek

27 a viz Du 2010

 

 

 

                        Ur skouer vat eo Suis , bro gozh Europa , 'vit demokratezioù'zo , doujusoc'h eget kalz re all ouzh yezhoù ha sevenadurioù pep hini he c'humuniezhoù , o c'houzout kevredin hengoun ha modernelezh war un dro .

Blin ha krenv en he sae c'hloan louet , eeun-tre ganti ha diardoù diouzh skeudenn he bro , eo c'hoant a-dra-sur d'ar Zürikadez yaouank-man , merc'h ur c'hannadour , bezan ur gannadez ivez eviti diouzh he mod .

Met e plijfe dezhi terrin he c'hizioù fall gant lakaat digempenn war neuzioù strizh ha klok anezhi , o vezan m'eo bet laret eo ar memes hini e pep lec'h diaested stad mab-den , e Breizh , e Suis pe lec'h all , ha n'eus ket a harzoù , aezamant pe ziarvar 'vit hor poan-spered .

               Neuze , o yudal 'vel ur vleizez c'hloazet , e kan deomp ur " blues " dibar an arzourez , kinklet-kaer gant gwerzhioù romantel , o c'hoari gant gerioù , binvioù sonerezh ( gitaroù , piano , klavieroù ) ha yezhoù liesseurt he c'halon ( Suiseg , Alamaneg , Saozneg , Galleg ) , o kinnig deomp he digenvez ( " Wälzer für Niemand " ) e-doug ur veaj ma vez sellet re alies ganeomp hor buhez hon-unan o tremen 'vel hini un den estren ( " Train People " ) , pell diouzh kaerded ar Garantez ( " Beauty Above  All " ) , " frond hor bloavezhioù kollet ganti " * . 

 

 

Sophie Hunger e Roazhon ( 25 / 11 / 2010 )

 

* " Le Vent l'Emportera " , kanaouenn Noir Désir .

 

DAN AR WERN - Aman Hag Ahont - XII - Dilenn Sophie - 27 a viz Du 2010 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Aman Hag Ahont " , copyright 2006 . 

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Aman Hag Ahont
commenter cet article

Articles Récents

Liens