Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 08:54
MEIN DIWAR VA HENT - XIX - Quand J'Allais à l'Ecole - Pa'z Aen d'ar Skol - As I Went to School .

 

 

Quand J'Allais à l'Ecole ( Sonnet )

 

" C'est un petit val qui mousse de rayons ... "

Arthur Rimbaud - " Le Dormeur du Val "

Octobre 1870 .

 

 

 

 

 

Allant à l'école , j'ai vu , sur mon chemin ,

Trois merles qui sifflaient dans un jardin de roses ,

Des gamins qui chantaient sans peur du lendemain ,

Jalousant aux oiseaux leur liberté virtuose ...

 

En prenant ce chemin , nous allions à l'école ,

Des rayons de soleil sur nos verres teintés 

De fleurs en corolles dans le vent qui s'envolent

Vers cet éclat de rire en tes yeux enflammés ...

 

S'en souvient-elle encore ? Je pensais , je n'ose ,

A ma main dans la sienne un jour s'abandonnant ,

Pierre à côté pleurait , c'était si peu de chose 

 

De se sentir trahi d'un serment du passé ,

D'une amitié perdue , diamant solitaire

De son dernier sourire à son tombeau mouillé ...

 

 

 

 

 

 

DAN AR WERN - Mein Diwar Va Hent - 19 - Quand J'Allais à L'Ecole - 30 mai 2016 - Pep gwir miret strizh -All rights reserved - Tous droits réservés .

" Mein Diwar va Hent " , copyright 2006 .

 

Tableau : " Sur le Chemin de l'Ecole " 

Liliane Vergne , 2015 - Tous droits réservés .

 

 

" Mais la rose effeuillée , simplement on la jette

  Au gré du vent ... "

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus -

" Une Rose Effeuillée " ( 19 mai 1897 )

 

 

 

MEIN DIWAR VA HENT - XIX - Quand J'Allais à l'Ecole - Pa'z Aen d'ar Skol - As I Went to School .
Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 17:31
CROSSROADS , MAZE AND PUZZLES ... XXII - France .
CROSSROADS , MAZE AND PUZZLES ... XXII - France .

France

 

" Dame Folie est impulsive ,

  Elle s'assied à la porte de sa maison ,

  Sur un trône , en haut de la Cité ... "

Proverbes , 9 , 13 .

 

 

 

 

Mes plus beaux gestes , mes mots d'amour

Se meurent noyés dans ton silence ,

Comme un navire confiant s'élance

Contre un rocher coupant de glace ...

 

Comme un linceul de lin tout blanc

Posé sur nos coeurs crucifiés ,

Nos corps dans ta mer sont tombés

Dans l'eau-cilice , dans le vent ,

Dans l'eau des lys et dans le sang ...

 

Mais le glas du tocsin ,

Frappant ton insouciance

Un instant seulement

Te dit , pays de France ,

Où est notre destin ...

 

Nos plus vieux chants d'amour

N'ont qu'un air de souffrance

Aux détours des chemins ,

La trace d'une enfance ...

 

Pour tes fils qui trahissent ,

Legs de serments sacrés ,

Leurs langues du passé ,

Il n'est plus d'espérance  

Que soirs sans lendemain ,

L'espoir brisé sans fin ...

 

Nos plus beaux gestes , nos maux d'amour

Mourront dans le silence  

De ton indifférence ...

 

Mais le glas du tocsin ,

Sonnant l'indépendance 

Dans un jour , dans dix ans ,

Te criera , triste France ,

Où va notre destin ...

 

 

 

 

DAN AR WERN - Crossroads , Maze and Puzzles ... XXII - France - Décembre 2015 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Crossroads , Maze and Puzzles ... " , copyright 2006 .

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 13:41
UNAN BENNAK EVEL-SE - 24 - D'Où Vient ta Lumière ? Eus a Belec'h ' Teu dit ar C'houloù ? From Where Come your Light ?

 

Unan Bennak Evel-Se ( 24 )

 

 

 

 

D'Où Vient ta Lumière ?

 

" Car notre repentir mérite tout juste un aperçu ; notre labeur tout juste un répit ... "

Virginia Woolf - Vers le Phare ( To the Lighthouse , II , 3 )

 

 

Tu ne sais pas où vont tes pas ,

Tu as perdu le phare ,

Et moi je vois dans ton regard

Qu'il brille en terre de hasard ,

L'obscur chemin des rêves

Que tu sillonnes ...

 

Ton coeur s'est arrêté sur une île ignorée

Des frontières communes ,

D'où vient ta lumière ,

Sinon de la Lune ?

 

Enfant me contant sa jeunesse ,

Premières lueurs de l'aube 

Ephémère , pure

Etait la source claire

Jaillissant de ton coeur ...

 

Veux-tu chanter l'amère ivresse ?

Tu as perdu le phare ...

 

Moi , je vois bien dans ton regard

Que les flots te ramènent

D'où vient la lumière ,

Sinon de ta peine ?

 

Vieillard , tu m'as conté ton âge ,

Dernières lueurs du couchant

Solitaire , dures

Planaient les ombres de la mer ,

Brisant ton coeur sombrant ...

 

J'ai vêcu de triste mémoire ,

Dites-moi quand sera l'espoir

Et quand sera le port ,

D'où vient ma lumière ,

Sinon de la mort ?

 

 

 

 

DAN AR WERN - Unan Bennak Evel-Se - 24 - D'Où Vient ta Lumière ? - 1972 / 2015 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Unan Bennak Evel-Se " , copyright 2007 .

 

D'Où Vient ta Lumière ?

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 12:27

Bourguereau-madonnalilies.jpg

Rue des Héros

 ( complainte )

 

" Hag ar rosenn hag al lili

   ' zo 'vel ludu dirazi ... "

Gilles Servat - Ar Rozenn hag al Lili *

 

 

Aux martyrs de janvier

 

 

Du six au vingt et un ,

Mon numéro ,

Le quinze , je crois bien ,

Rue des héros ...

 

J'ai vu un homme sans âge ,

La tête en sang ,

Le corps dans les nuages

Du firmament ...

 

Sans grand péril je n'ose ,

Au linceul blanc ,

Chanter l'homme à la rose ,

Au gré du vent ,

 

Cueillir la fleur d'aurore

Ensanglantée ,

Mais si l'hiver est mort ,

Printemps renaît ...

 

Prie donc la Dame aux Lys

A mes côtés ,

Que Paris ne périsse

Un jour d'été ,

Martyrisée ...

 

Du six au vingt et un

Rue des héros ,

Le sept , je crois bien ,

Mon numéro ...

 

 

 

 

DAN AR WERN - Mein Diwar va Hent - 17 - Rue des Héros - 21 janvier 2015 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Mein Diwar va hent " , copyright 2006 .

 

Tableau : " La Vierge aux Lys " ( 1899 ) , par William-Adolphe Bouguereau ( 1825 - 1905 ) , peintre français .

* " Ar Rozenn hag al Lili " ( La Rose et les Lis ) , chanson de Gilles Servat sur son album : " Mad in Sérénité " , copyright 1988 Gilles Servat / Editions du Petit Véhicule - Editions du Navire - Label Excalibur / Coop Breizh - Tous droits réservés : " Et la rose et les lis ne sont que cendres devant elle ... "

 

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 18:03

La-Reine-des-Neiges.jpg

Fameux Ciré Bleu *

 

" Tu n'auras pas d'autre baiser , dit-elle , car un de plus te tuerait ... "

Hans-Christian Andersen - " La Reine des Neiges "

 

" Aco's la paura Joana

  Que n'es anada al Paradis ... "

( C'est la pauvre Jeanne qui est allée au Paradis ... )

" Le Bouvier " ( Lo Boièr , trad. Oc , XIIIè Siècle ) 

 

 

pour la Dame Blanche du Mont Aimé

 

 

C'est la fin de l'année ,

Quatre heures du matin ,

J'écris juste pour savoir

Où Elle est ...

Troyes semble si froid ,

Mais j'aime où je vis , 

La rue Lordonnois ,

L'air vif et les bougies ...

J'espère que tu te souviens ,

Seul dans ton désert ,

Peut-être maintenant que tu vas bien ,

Que le vent d'hier , pour toi ,

Ne souffle plus en vain ,

Quand Jeanne avait ramené chez nous

Cette mêche de tes cheveux ,

Maîtresse d'un nouveau jeu

D'amour sans atout ,

Ses larmes dans tes yeux ,

L'air un peu défait ,

Ton fameux ciré bleu

Déchiré sur le côté ?

Tu fuyais vers la gare ,

Qu'un train vous emmène ,

Guidés par le hasard ,

L'étoile de Lily Marlène ...

Mais tu as filé comme un météore

Vers cette ville perdue ,

Lorsqu'elle est revenue ,

Toi , tu étais mort ...

Tu sais , je la revois encore ,

Ta rose entre ses dents ,

Sourire à son amant

Qui se croyait si fort ...

Mais que puis-je vraiment te dire ,

Ô , mon ennemi , mon frère ,

Que pourrais-je bien rajouter ?

Je crois qu' tu vas lui manquer ,

Je crois que j' lui pardonne ,

Heureux de t'avoir parlé

Au téléphone ...

Et si tu reviens ici

Pour Elle ou pour moi ,

L'homme au pays qui dort 

Jamais ne revivra ...

Merci pour le trouble dans son regard ,

S'il était là pour toi ,

Il est parfois trop tard 

Pour l'or si fin de ses cheveux ,

Prêtre d'un ancien jeu

D'amour aux baisers lourds de neige

Et de mort ...

 

Peder eur er mintin ,

Fin ar bloavezh ,

Skrivan a ran deoc'h

'Vit gouzout hepken muioc'h ...

Ken yen em ziskouez bezan Troyes ,

Lec'h ' blij din o chom ,

Re lemm avel ar goanv , n'eo ket tomm

Straed Lordonnois ...

Breman ma'z on aet ken pell

E penn va digenvez ,

Sonjal a ran alies enni  

Pegen koant mar deus bet hini ...

      mont aime 04

 

DAN AR WERN - Crossroads , Maze and Puzzles ... XX - Fameux Ciré Bleu - Décembre 2014 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Crossroads , Maze and Puzzles ... " , copyright 2006 .

* Librement inspiré par "Famous Blue Raincoat " , chanson de Leonard Cohen , copyright 1971 , Stranger Music , Inc et par " La Reine des Neiges " ( Sneedronningen , 1844 ) , conte d'Hans-Christian Andersen ( 1805 - 1875 ) , poète , conteur danois .

 

Photo : Le Mont Aimé , en Champagne ...

Repost 0
Published by Dan Ar Wernmont aime 04 - dans Poésies - Chants
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 08:57

Winter-lady.jpg

La Chanson du Maître *

" J'aimais une fille de neig

  Quand je faisais la guerre ... "

Leonard Cohen - " Winter Lady " *   

 

Je crois que j'avais vu ton maître ,

Quand je m'sentais si seul dans mon lit ,

Me montrer quelque chose de ta vie ,

Ce que tu voulais lui cacher , peut-être ...

Il t'avait entraîné si loin ,

Du moins , c'est c'qu'il me dit ,

Maintenant , ton prisonnier revient mendier le prix

De sa folie ...

 

Tu l'avais rencontré dans un temple

Où des gens se promenaient nus , 

Venant l'écouter dans sa chaire

Leur parler une langue inconnue ...

Mais lorsqu'il prédit la guerre ,

Personne ne le crut ,

Des bombes tombèrent sur nos esprits 

Comme des fruits défendus ...

 

Je crois qu'on m'avait donné une fille pour m'aider ,

Recouverte de cuir et de clous , 

Que nul n'avait jamais entendu rire ou pleurer

Quand moi je hurlais tel un loup !

Et toi tu étais là , si près de nous ,

Lointaine sirène d'amour fou ,

Et l'océan de lumière et de haine ,

Partout ...

 

Tu es montée dans son aéroplane ,

Vêtue d'un uniforme sur ton coeur qui saigne ,

Pour servir des passagers stressés qui se plaignent

Que toujours leur vie tombe en panne ...

Mais quand ton sourire enfin sortit des nuages

Comme d'un ruban de pluie ,

Quelqu'un t'a craché au visage :

- La belle , où tu nous conduis ?

 

Je crois que j'ai entendu chanter ton maître 

Agenouillé lorsqu'il te vit

Comme un soleil qui bientôt va disparaître , 

Mais soudain t'éblouit ...

Tiens , le voilà qui t'attend sur la scène

Avec lui , si loin d'ici ,

Sa chanson s'envole vers toi déjà , mes paroles ,

Tu les oublies ...

 

Je suis resté si longtemps dans cette chambre

A rêver d'un amour enfui 

Que sont arrivées les pluies de novembre ,

Après l'automne , vient la nuit ...

Je pense à toi souvent ,

Dis-moi , où es-tu partie

Rejoindre encor' ou fuir celui qui vivait dans l'ombre

De ta vie ?

 

Ac'hanta m'oa kejet gant da vestr marse

Pa oan-me klanv em gwele ,

Hag un dra bennak en doa diskleriet din

A-zivout kevrin hon buhez ...

 

 

DAN AR WERN - Crossroads , Maze and Puzzles ... XIX - La Chanson du Maître - Août 2014 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Crossroads , Maze and Puzzles ... " , copyright 2006 .

* Librement inspirée de "Master Song " , copyright 1967 , 1969 by Leonard Cohen Stranger Music Inc. - All rights reserved .

* "Winter Lady " , copyright 1967 , 1969 by Leonard Cohen Stranger Music Inc. - All rights reserved ( Traduction ) .

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 10:17

nostalgie-du-temps-perdu-myriam.jpg 

Temps Perdu ...  *

" When in the chronicle of wasted time

  I see descriptions of the fairest wights ... "

Shakespeare - Sonnet 106 .

 

 

 

Combien de jours a-t-il fallu

Depuis le temps de l'innocence ?

Combien de jours a-t-il fallu

Depuis le temps des espérances ?

Combien de temps perdu ...

 

Combien de pleurs a-t-il fallu

Pour que j'apprenne la souffrance ?

Tout seul , je traînais dans les rues

A la recherche de la chance ,

Combien de temps perdu ...

 

Combien de crimes a-t-il fallu

Pour que je perde mon enfance ?

Et que de coups j'ai donc reçu

Depuis le temps de l'insouciance ,

Depuis le temps perdu ...

 

 

DAN AR WERN - Saisons - XVII - Temps Perdu - 1970 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Saisons " , copyright 2006

Tableau : Myriam . 

 

* Premier poème conservé .

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 09:00

Dan-Fogelberg-Halloween-1981.jpg

 

Unan Bennak Evel-Se

( 22 )

 

 

Nous Comprendrons

" One day , we'll all understand ... "

Dan Fogelberg - " Part of the Plan " *

 

Longtemps j'ai cherché la lumière ,

On m'a appris à faire la guerre

A un enfant quand il sourit ,

Moi , pour lui , je vis en enfer ...

 

Souvent je t'ai écrit ,

M'as-tu jamais entendu ?

Et maintenant , c'est l'hiver ,

Je suis seul dans la nuit ...

 

Parfois je voulais te dire

Ces mots fragiles sans y croire ,

Je pense pourtant que tu préfères

Les voir s'envoler loin mes prières ...

 

Loin de toi , ô , je m'en vais ,

Le matin bientôt se lève ,

Un jour viendra , je te retrouverai

Là-bas ... Peut-être que je rêve ?

 

Dites-moi , je ne sais plus

S'il faut se taire ou bien pleurer ,

Quand elle a rencontré son frère

Qu'elle n'a pas reconnu ...

 

Pourquoi cette souffrance

Cachée dans son regard , 

Crois-tu vraiment qu'il soit trop tard

Pour arracher la lance ?

 

Petit nuage dans le ciel ,

Evaporé par le soleil ,

S'est laissé tomber en pluie

Dans ses yeux , je pleure

Comme lui ...

 

La mer et le ciel immense ,

Reflets bleutés de sa présence ,

Un jour en lui s'uniront ,

Nous comprendrons ...

 

Loin de toi je m'en irai ,

Le matin déjà se lève ,

Oh oui , je sais qu'il faudra s'en aller ,

Mais peut-être aussi que l'on rêve ?

 

 

DAN AR WERN - Unan Bennak Evel-se - 22 - Nous Comprendrons - 1975 / 2014 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Unan Bennak Evel-se " , copyright , 2007 .

Photo : Dan Fogelberg , Halloween 1981 - All rights reserved .

* " Part of the Plan " , chanson de Dan Fogelberg dans l'album " Souvenirs " , copyright 1974 CBS Epic et 1975 Hickory Grove music - All rights reserved .Souvenirs.jpg

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 18:17

Summer-seas.jpg     

Unan Bennak Evel-Se

( 21 )

 

 

Tes Yeux

 

 

J'ai vu dans tes yeux

Souffrance d'enfant blessé ,

L'inquiétude qui me torturait ,

J'ai vu dans tes yeux ,

Miroirs du ciel inversé ,

Mes yeux ...

 

Je me disais

Que la vie n'est pas facile

Pour ceux qui veulent chercher ,

Plus loin que les mots ,

La fleur fragile

Cachée

Au fond de tes yeux ...

 

J'ai vu dans tes yeux

Rêve d'azur , éternité ,

Comme une île qu'on n'atteint jamais ,

Si je m'y perds

Je t'y retrouverai ,

Dans ce lointain pays mystérieux

De mes regrets ...

 

Tu m'y parlais ,

Tourments que l'on imagine ,

De mon angoisse

De ta solitude ,

Espoirs déçus , morsures d'épine

Au coeur sanglant du pauvre amant ...

 

J'ai vu dans tes yeux

Le temps d'avant ...

 

 

DAN AR WERN - Unan Bennak Evel-Se - 21 - Tes Yeux - 1990 / 2014 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . " Unan Bennak Evel-Se " , copyright 2007.

Tableau : " By Summer Seas " ( détail , 1912 ) de Herbert James Draper ( 1863 - 1920 ) , peintre britannique victorien .

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 11:08

fantome.jpgL'Espace

( Avec l'aide psychique d'un marquis de Marcuse ayant vêcu au XVIIIe siècle

" Souvent , dans les vitres dont on recouvre les parterres ,

  Un autre espace apparaît tel un reflet ,

  Pareil à ce lointain espace d'où nous sommes venus ,

  Un espace à venir , et tout entier voué

  Au souvenir , sans nous être interdit ... "

Rainer Maria Rilke *

" Le recueillement ouvre à la prière l'espace intérieur . Cet espace-là n'existe pas par lui-même , à la manière de l'espace physique où se situe les objets , ni à la manière du champ de la conscience où se forment nos représentations , mais il se constitue lorsque nous sommes face à face avec Dieu ... "

Romano Guardini - "Inititiation à la Prière "

   

 

Suivant la place qui t'échoit ,

Tu es le pauvre ou bien le roi ,

Le prince ou encore le manant ,

L'espace d'un printemps ...

 

Tu dis bonjour ou bien je t'aime

Comme font les amants

Dans les tendres romans ,

Le temps d'un poème ...

 

Quand viendra l'heure ,

Un jour d'été ,

De chercher le bonheur ,

Il te faudra choisir

La couleur de ses regrets

Pour dire à la Belle

Ton penchant ,

Pour oser lui avouer ,

L'espace d'un frisson ,

Tes sentiments ...

 

Selon le rôle que tu joues ,

Tu es le sage ou bien le fou ,

Mais ton rêve te plonge ,

L'espace d'un songe

Où l'or flamboie ,

Dans un voyage sidéral

Vers le sourire d'une étoile ,  

Source de ta joie !

 

DAN AR WERN - Crossroads , Maze and Puzzles - XVIII - L'Espace - 1981 / 2014 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés .

" Crossroads , Maze and Puzzles ... " , copyright 2006 .

* Rainer Maria Rilke : "Chant Eloigné " ( Poèmes et fragments , Verdier , 1990 ) - Poèmes retrouvés dans les papiers du comte C.W - II , 11 .

Repost 0
Published by Dan Ar Wern - dans Poésies - Chants
commenter cet article

Articles Récents

Liens