Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 19:26
AUBERIVE ( 3è Cercle ) - VI - Dédicaces - Dedioù - Dedications / Chronologie - Hervez Red an Amzer - Chronological Order .

 

Troisième Cercle : En Pleine Lumière !

 

 

 

 

 

AUBERIVE ( VI )

 

 

 

 

 

Dédicaces / Dedioù / Dedications

 

            

 

              

              A tous ceux qui cherchent dans l'errance , un abri pour accrocher leur coeur solitaire au-delà du refuge des cîmes , ce phare de la révélation ...

Pour Carson et Virginia , pour Annemarie et Mister Poe ...

Pour Gérard de Nerval en quête d'un autre monde ...

A mon fils Eliaz , à Mona , Virginia , Marieke ...

 

Je dédie ce Troisième Cercle : Auberive !

 

 

 

 

Chronologie :

 

 

" Le Passeur des Mondes " ( 1899 ) = Premier Cercle : A la Pointe du Jour ...

" La Demeure Enchantée " ( 1909 ) = Deuxième Cercle : Elle Est Venue ... 

" Auberive " ( 1978 - Début du 21è Siècle ... ) = Troisième Cercle : En Pleine Lumière !

 

 

 

 

 

 

DAN AR WERN - AUBERIVE ( 3è Cercle ) - VI - Dédicaces / Dedioù / Dedications - Juin 2017 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . "Auberive " , copyright 2006 .

Repost 0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 11:03
AUBERIVE ( 3e Cercle ) - II - Préface / Kentskrid / Foreword .

AUBERIVE ( II )

 

 

Troisième Cercle

En Pleine Lumière ...

 

 

Préface / Kentskrid / Foreword : L'Oeuvre

" Je suis l'Alpha et l'Omega , le premier et le dernier , le commencement et la fin ... "

Apocalypse , 22 , 13 .

            1 ) Tout cheminement , même onirique en apparence , toute oeuvre échappent-ils d'une manière ou d'une autre à leur créateur ?

C'est ainsi que Monsieur Auguste Bedloe , prenant froid lors d'une promenade dans les " Ragged Mountains " ( Montagnes Déchirées , branche des Montagnes Bleues des Alleghenys , ou Blue Ridge ) , est soigné par son "ami " , le docteur Templeton ( = Temple Town )  , mais celui-ci , utilisant " une sangsue venimeuse de Charlottesville " est en réalité venu tuer l'homme autrefois sauvé par lui sur le champ de bataille d'une vie antérieure ! ( 1 )

 

" O , Virginia ,

Is there a part of your heart

For a wounded love ? " ( 2 )

            J'évoquais dans ce poème une jeune fille rencontrée dans une petite station des Alpes françaises , Villeneuve , puis retrouvée à Monticello quelques mois plus tard .

Vie réelle et signes de l'au-delà souvent nous échappent parce que nous nous montrons incapables de déchiffrer la partition d'un énigmatique chef d'orchestre ! ( 3 )

Ils se mélangent à l'oeuvre nouvelle , crête d'écume blanche aux gouttes scintillantes couronnant la vague surgie du gouffre noir insondable où , nous dit Paul Tillich , " le non-être est une puissance de négation au coeur même de l'être " , partie émergée d'un iceberg , au-delà de la Porte Océane où vit peut-être sous l'empire du Vide et du Néant cet affreux monstre neptunien que nous étions lentement devenus , comme un double karmique , une ombre ineffaçable de nous-même  ... ( 4 )

 

            2 ) Mais l'Etoile de la Mer - Stella Maris - veille sur les abîmes sombres tandis que la Reine , depuis sa demeure enchanteresse , voit chatoyer couleurs d'or et d'onyx dans un oeil de diamant ...

C'est l'Île de la Fée qu'un arbre majestueux , brûlant près du Temple en sa moitié , délimite en deux parties égales :

d'un côté , la contrée joyeuse du jour et des sources cristallines , de l'autre , celle de la mélancolie lugubre des nuits de désespoir et de remords !

( 5 )

" O , fille de l'Aurore en ton " monde miroir en quête d'image idéale " , n'aurais-tu pas eu peur de céder à ma curiosité du mal , soeur élue de l'Esprit , quel est ce mystère autour de toi ? ( 6 )

Pensées impures , geste d'amour incroyable , Spencer imagine à sa façon l'amour de la créature de l'Enfer pour la belle Vierge :

" En la voyant , il fut grandement intimidé , et son âme basse fut frappée intérieurement de terreur et d'effroi . De même que celui qui a regardé fixement le soleil , sans y penser , se hâte de détourner ses faibles yeux éblouis de trop d'éclat , de même , l'ayant regardée , il resta longtemps ébahi . " ( 7 )

 

            3 ) " Regarde ! , lui cria soudain la fée , tandis que l'Esprit balayait la surface immuable de l'immensité marine :

chose merveilleuse que les passions , les préjugés , les intérêts qui dirigent le plus petit être ... Ce sont les palais en ruine de Palmyre ... Qu'en reste-t-il maintenant ? Le souvenir de l'ineptie et de la honte . Qu'y-a-t-il là d'immortel ? Rien ... ( 8 )

Rien , sinon " l'improvisation de la vie humaine " :

C'est le constat désespéré d'un héros de Carson McCullers revenu enterrer son père au pays natal et qui , pour son anniversaire , a décidé de revoir son ex-femme à New-York . Celle-ci , mariée , entourée des siens , lui joue au piano , croyant lui faire plaisir , une mélodie ancienne évocatrice de leur amour , mais dont il ne comprend plus , désormais , les notes , sinon qu'elles lui ravagent l'âme : " Le guignol est fermé ! " , constate amèrement , pour conclure , l'enfant de sa nouvelle existence dans l'ancien monde , lorsqu'il regagne Paris !

( 9 )

            C'est là , en cette ville aussi , que Malte Laurids Brigge , se baladant parmi des démolitions d'immeubles , constate sur eux la persistance de traces , comme un rictus de vie sur le visage de l'homme qui a toujours besoin de se bercer d'illusions pour célébrer le triste carnaval de sa danse crépusculaire : " Car c'était le soir , et les  gens se frottaient les uns aux autres , et le rire suintait de leur bouche comme de blessures purulentes ... " ( 10 )

 

           4 ) Mais la quête d'un "autre monde après une guerre totale peut prendre les couleurs d'un retour aveugle et destructeur vers le passé honni .

Comment en revenir , s'interroge alors le héros déchu , lorsque peut surgir à tout moment tel un "voleur de nuit " , l'être hideux sans visage du tréfonds des ténèbres humaines , que ce soit dans la Venise de Thomas Mann ou dans cette salle de velours noir où vont bientôt sonner , glas fantastique d'amour-propre , les douze coups d'une horloge d'ébène annonciatrice de notre jugement ? ( 11 )

"Le Masque de la Mort Rouge " , prix  à payer pour cette alchimie des âmes dont parle Jung , réconciliation salutaire entre ancienne et nouvelle conscience ? ( 12 ) 

" Elle était passée si vite dans l'allée , comme l'ombre de son propre Destin qui s'était mis à surgir là , brutalement dévoilé , des phrases de son livre ... " ( 13 )

            

 

           5 ) " Mais crois-tu donc , ami , que celui-là atteindra jamais la Sagesse qui s'achemine vers l'Esprit par la voie des sens ? ( 14 )

           Car certainement , tout commence par l'amour ...

Lorsque Celle dont la couronne de roses délicatement posée sur la tête est si belle et si brillante , fait sortir Dieu de son impassible cercle tracé sur l'abîme insondable , et , comme une princesse alanguie en son jardin stellaire sent l'idée de la mort venir en Elle , porte son regard mouillé de rosée vers " les amas d'étoiles se mouvant dans l'onde d'une effroyable beauté ... " ( 15 )

           Tout commence par l'amour , un amour impossible , sans doute , que "le cosmos , plié en quatre comme le carré de soie noire d'un vulgaire illusionniste " transforme en terrain d'aventure ... " ( 16 )

Et puis ne faut-il pas laisser derrière soi la maison-mère pour aimer , se mettre à l'écoute , et , par le miroir espace-temps , répondre à l'appel sensible d'autres vies , d'autres dimensions , franchir la Porte du Ciel ?

           Quant au Chef d'orchestre , artiste mélancolique , pourra-t-il encore jouer sa symphonie grandiose dans un univers désenchanté s'il ne se confronte lui-même à la Tempête , au Néant ? 

N'avait-il pas côtoyé déjà , en de sombres ruelles , vice et duplicité , à la recherche d'un amour perdu ?

( 17 )

" Une avalanche m'a emporté

  Et recouvert mon âme ,

  Ô , je ne suis pas ce bossu que tu vois ,

  Je dors sous la Montagne ... 

  Tu me dis que tu es loin de moi ,

  Mais je te sens comme tu respires ... " ( 18 )

 

 

                                                ___

 

DAN AR WERN - Auberive - II - Préface / Kentskrid / Foreword - Nov / Dec 2016 - Pep gwir miret strizh - All rights reserved - Tous droits réservés . "Auberive " , copyright 2006 .

                           ___

Notes :

1 - "Souvenirs de M. Auguste Bedloe " ( A Tale of the Ragged Mountains , 1844 ) , nouvelle d'Edgar Allan Poe ( 1809 - 1849 ) , parue en France dans "Les Histoires Extraordinaires " ( 1856 ) traduites par Charles Baudelaire .

2 - "Virginia " ( 1979 ) , poème de Dan Ar Wern , AUBERIVE 6 .

3 - "Histoire d'un Chef d'Orchestre " , AUBERIVE 11 .

4 - "Le Courage d'Être " ( The Courage to Be , 1952 ) , par Paul Johannès Tillich ( 1886 - 1965 ) , écrivain germano-américain , théologien protestant .

5 - "L'Île de la Fée " ( The Island of the Fay , 1841 ) , nouvelle de Poe parue en France dans "Les Nouvelles Histoires Extraordinaires " ( 1857 ) traduites par Baudelaire .

6 - "Le Livre de Virginia " , Première Partie , IV , 7 - L'Oeil .

7 - "La Reine des Fées " ( The Faerie Queene , 1590 / 1596 , III et IV ) , par Edmund Spenser ( vers 1552 - 1599 ) , poète anglais de la période élisabéthaine .

8 - "La Reine Mab " ( Queen Mab , A Philosophical Poem with Notes , II , 1813 ) , par Percy Bysshe Shelley ( 1792 - 1822 ) , poète romantique anglais .

9 - "Celui qui Passe " ( The Sojourner , 1950 ) , nouvelle de Carson McCullers ( 1917 - 1967 ) dans son recueil intitulé "La Ballade du Café Triste " ( The Ballad of the Sad Café ) publié en 1951 .

10 - "Les Cahiers de Malte Laurids Brigge " ( Die Aufzeichnungen des Malte Laurids Brigge , 1910 ) , roman autobiographique de l'écrivain autrichien Rainer Maria Rilke ( 1875 - 1926 ) .

11 - "La Troisième Arche " , AUBERIVE 9 , Dan Ar Wern .

"Mort à Venise " ( Der Tod in Venedig " , 1912 ) , par Thomas Mann ( 1875 - 1855 ) , prix Nobel 1929 .

12 - "Le Masque de la Mort Rouge " ( The Masque of the Red Death , 1842 ) , nouvelle de Poe parue en France dans "Les Nouvelles Histoires Extraordinaires " ( 1857 ) traduites par Baudelaire .

13 - "Celui Qui Passe " , I , AUBERIVE 7 , nouvelle de Dan Ar Wern .

14 - "Mort à Venise " ( Der Tod in Venedig , VI ) de Thomas Mann - Voir note 11 .

15 - "Retour à Salem " d'Hélène Grimaud , Albin Michel , 2013 - Tous droits réservés .

16 - "Leçons Particulières " , 7 , d'Hélène Grimaud , Robert Laffont , 2005 - Tous droits réservés .

17 - "Histoire d'un Chef d'Orchestre ", AUBERIVE 11 , II , 12 ( Balade à Berlin ) - "La Porte Océane ", AUBERIVE 13 , II , 10 et 11 ( Le Village ) , nouvelles de DAN AR WERN .

18 - "Avalanche " de Leonard Cohen ( 1934 - 2016 ) , poète , chanteur canadien , dans l'album "Songs of Love and Hate " , copyright Sony Entertainment Music. / Columbia 1971 - All rights reserved .

 

Tableaux : "Falaises de Craie sur l'Île de Rügen " ( Kreidelfelsen auf Rügen , 1818 / 1819 ) par Caspar David Friedrich ( 1774 - 1840 ) , peintre romantique allemand .

"Miranda - La Tempête " ( Miranda - The Tempest , 1916 ) par John William Waterhouse ( 1849 - 1917 ) , peintre préraphaélite britannique .

 

          

" Quand au troisième avènement , il est très certain qu'il aura lieu ... Au moment où l'on parlera de paix et de sécurité , dit le Sage , c'est alors que la mort apparaîtra soudain , comme les douleurs de l'enfantement au sein de la femme , et nul ne pourra fuir ( 1 Th 5 , 3 ) - Pierre de Blois ( + 1203 ) .

" Quand au troisième avènement , il est très certain qu'il aura lieu ... Au moment où l'on parlera de paix et de sécurité , dit le Sage , c'est alors que la mort apparaîtra soudain , comme les douleurs de l'enfantement au sein de la femme , et nul ne pourra fuir ( 1 Th 5 , 3 ) - Pierre de Blois ( + 1203 ) .

Repost 0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 10:57


        


        AUBERIVE ( 10 )


           
 

                         

 

             




Auberive

" J'ai ma patrie en forêt bleue , toute lépreuse de ses landes ,
  j'ai mon pays sur les rochers rapés de feu et de vent fou ... "

Jean Markale - " Brocéliande "




Je voulais te suivre ,
Trouver ton coeur 
Aux sources vives 
Dessous tes grands arbres ...

Mais le chemin m'entraîne ,
Sourire sans âge ,
Une aurore ,
Au pays de ton corps ...


Disparu ,

L'ancien monde ,
Plus rien ne reste ,
A la ronde ,
Qu'un souvenir ,
Feuilles glissant sur l'onde ... 


Auberive ,
C'est le nom d'un espoir
Ton visage , mon inconnue ,
Illuminant le soir ...

Il se cache
En terres de légendes ,
Ce sont les fées
De Brocéliande ,
Qui me l'ont dit ...

Je reverrai ,
J'en suis sûr ,
Ta lumière ,
Ta chevelure ,
Dans la rivière ,
Ma jolie ,

Couleur de miel ,
Mille soleils de ton azur
M'auront ébloui ...


Auberive ,
Je voyage
Vers le large ,
L'éternité
Des îles d'or
M'a emporté
Vers ton rivage ...

 

Oui, je voulais te suivre ,

Trouver ton coeur ,

Ma source vive ,

Sous les grands arbres ...

 

 

 

DAN AR WERN - Auberive ( 3è Cercle ) - 10 - Auberive - 1987 , Mai 2008 et Décembre 2010 - Pep gwir miret strizh / All rights reserved / Tous droits réservés . "Auberive " , Copyright 2006 .


 

 

                                      

Repost 0
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 13:01

images-etoile-3.jpgAUBERIVE ( 12 )

L'Enfant Joue au Ballon

" La sphère est plus lourde que le globe de la Terre ... mais l'Enfant joue avec elle , parcequ'il est fait de la même matière : de Lumière . "

"Dialogues avec l'Ange " , de Gitta Mallasz ( 1907 - 1982 ) - 2è entretien - Aubier-Montaigne , 1976 / Traduit du hongrois .


L'Enfant joue au ballon ,
Courant sur l'herbe verte
Après cet objet rond ,images-foot-et-enfants.jpg
Comme une île découverte ,
Où des rêves d'opale ,
Aux pâles couleurs de Lune ,
Effleurent la lagune
Et ses yeux de cristal ...


Regards profonds d'une Reine
Au miroir brisé du passé ,
Sortilèges de Sirène
Au Prince Enchanté ...


Qui peut dire où Il va ?
D'où Il vient , nul ne viendra ,
Si le vent fou qui les cueille ,
Suivait , insouciant ,
L'insouciance des feuilles ...


L'Enfant joue au ballon ,
Riant de notre innocence
A l'appel de Son nom ,
Quand les transes de la Terre
Ne sont pour Lui que rebonds ,
Le bruit des canons de la guerre ,
Coups de pied d'impatience ...


A quoi bon
Frapper sur le ballon ,
Petite boule ronde , 
Avec l'ardeur d'un démon ,
Pour les démons de ce monde ?


Mais parlez-Lui de douceur ,
Ou d'amour pour une jolie fleur ,
Il jettera son ballon
Dans l'eau bleue du lagon ... 

     

                                             ___


DAN AR WERN - Auberive ( 3 e Cercle ) - 12 - L'Enfant Joue au Ballon - 9 mars 1984 - Pep gwir miret strizh / Tous droits réservés / All rights reserved . "Auberive " , Copyright 2007 .

                                             ___


" Was spielst du , Knabe ? Siehe deine Seele
  Verfing sich in den Stäben der Syrinx
. " (
Pourquoi joues-tu , Enfant ? Vois , ton âme s'est prise au piège des roseaux de la syrinx ) .


" Musik  " , von Rainer-Maria Rilke  , Berlin-Schmargendorf , 24 juillet 1899 . Extrait de la première partie du " Livre d' Images " ( Das Buch der Bilder ) , paru en juillet 1902 . 


 

Repost 0
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 10:05

Pfilm52304095.jpg

 

AUBERIVE ( 1 ) 
 

                   
Chacun Sa Lumière ...

 

 

 

 

 

 

" Tant que vous avez la Lumière , croyez en la Lumière , pour devenir des Enfants de Lumière . "

Evangile selon Saint Jean , 12 , 36 .

 

 

 

 

 Ils reviendront quand il sera trop tard ,

 Ceux que tu attends , mais jamais n'arrivent ,

 Naviguent trop loin , sur d'autres rives ,

 Lueur jaillissant du brouillard ...

 

 

 L' Oiseau de Rêve a des yeux de Cristal ,

 Des couleurs d'aventure ; et si ton âme

 Verse l'Amour en son Coeur idéal ,

 Ton corps brûlera de sa flamme ...

 

 Et le feu détruira le vieux Grimoire

 Des secrets perdus ...

 Chacun Sa Lumière ...

 Déchirant le soir ,

 Qui tombe sur la folie meurtrière ,

 Il brillera dans le ciel ce vaisseau ,

 Que l'Eternel porte comme un flambeau !
 

 

 

                                                                          ___
 

 

 DAN AR WERN - Auberive ( 3e Cercle ) - 1 - Chacun Sa Lumière - 1972 , 1993 et 2006 - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved - Copyright 2006 - "Auberive " , Copyright 2006 .

                                     
                                ___

 

Repost 0
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 09:06

   

 

 



AUBERIVE ( III et IV )

 


" Je suis l'Alpha et l'Oméga , le Premier et le Dernier , le Principe et la Fin ..."  
APOCALYPSE , 22 , 13 .

 

                Troisième Cercle

                        En Pleine Lumière ...

 

 Avertissement

 

 

                 L'action se situe vers la fin du 20e et début du 21è siècle , c'est-à-dire à notre époque .

Elle explore , un peu à la manière de "L'Odyssée de L'Espace " , le merveilleux livre d ' Arthur C. Clarke illustré génialement par Stanley Kubrick , la rencontre de l'Homme avec son Dieu .

Cette dernière partie se compose de différents poèmes et nouvelles , dont voici la liste , ci-après :

                        

 Table / Taolenn /Contents 

 

 I    -   Note Liminaire de 1990 .

 II   -   Préface .

 III  -   Avertissement .

 IV   -  Table Des Matières .

 V     -  Résumé "La Demeure Enchantée " ( IV ) / Liens .

 VI    -  Dédicace / Chronologie . 

 

                               ___

 

 

 1 - Chacun Sa Lumière ... ( Poème ) . 2 - La Rencontre / Ar Gejadenn ( Nouvelle ) . 3 - La Rencontre , Pistes et Réflexions . 4 - A-Propos de " Villeneuve  " ( About " Villeneuve  " ) 5 - Villeneuve / Kernevez ( Nouvelle ) . 6Virginia ( Poème ) . 7 - Celui Qui Passe / An Tremeniad ( Nouvelle ) . 8 - La Terre de Nos Promesses / Douar Hon Promesaoù ( Nouvelle ) . 9 - La Troisième Arche / An Trede Arc'h ( Nouvelle ) . 10 - Auberive ( Poème ) . 11 - Histoire D'un Chef-D'Orchestre / Istor Ur Bleinier Laz-Senin ( Nouvelle ) . 12 - L'Enfant Joue au Ballon ( Poème ) . 13 - La Porte Océane / Dorioù Ar Mor-Bras ( Nouvelle ) .  14 - Laura ( Nouvelle ) .

                                    
                               ___
 


DAN AR WERN - Auberive ( 3e Cercle ) - Avertissement , Table Des Matières ( III et IV ) - Pep gwir miret strizh / Tous droits réservés / All Rights reserved . "Auberive " , Copyright 2006 . 

                                

 

                         Troisième Cercle 

En Pleine Lumière ...                        

  

" L'arbre , commencement de la forêt , est un tout . Il appartient à la vie isolée , par la racine , et à la vie en commun , par la sève . A lui seul , il ne prouve que l'arbre , mais il annonce la forêt ... "

Victor Hugo - Préface à " La Légende des Siècles " ( 1857 / 1859 )    

AUBERIVE ( 3e Cercle ) - III - Avertissement / Foreword / Kemennadur - IV - Table Of Contents / Taolenn / Table Des Matières .
Repost 0
11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 09:56

 

 

            Troisième Cercle  
   
          En Pleine Lumiere
...


   

 

 

 

 

 

 

 

     

 







 

 

 

 

 

 

 

 

 

AUBERIVE ( I )  
Le Projet




               Ce " Troisième Cercle " est l'histoire d'un voyage dans l'espace , nouvelle spirale qui s'élance , à travers les étoiles , comme une recherche du temps perdu , vers la patrie des ancêtres .

               Peu après la grande catastrophe nucléaire , quelques survivants quittent "miraculeusement " la Terre , planète condamnée , à bord d'un gigantesque vaisseau atlante venu les secourir ( Thème de "La Troisième Arche " ) .

               Ces derniers , qui furent eux-mêmes rescapés d'un ancien cataclysme , avaient une civilisation très avancée leur permettant , jadis , de fuir notre monde .

Ils surveillent , depuis lors , discrètement , l'humanité .

               Les terriens sont placés dans des cabines spécialement conçues pour qu'ils puissent supporter l'interminable parcours vers leur nouvel Eden , AUBERIVE , dans un lointain système solaire proche de Sirius .

               Des images défilent dans leurs têtes , suggérées sans doute par leurs hôtes , comme un bilan de leurs propres vies , mélange de souvenirs ,  de visions du futur et du passé .

               Nous revenons ainsi en arrière dans le récit d'une existence particulière , celle de Yann Kervern
tout d'abord , "La Rencontre " évoque la personnalité spéciale de "Laura " , sa femme .

               Cependant , c' est au thème de sa jeunesse que la plus grande place est donnée , notamment la découverte d'un amour bouleversant , celui d'une ravissante ballerine américaine . Trois nouvelles se succèdent : 
"Villeneuve " , "Celui Qui Passe " et "La Terre de Nos Promesses " .

               Par la suite , nous nous attachons plus spécialement à l'aventure de Fred Kervern ( Thème de 
"Histoire d'un Chef d' Orchestre " ) .

               Elle sera intérieure , essentiellement psychologique .

Plus il se rapprochera du but , plus il croira franchir les barrières mentales qui limitaient son être terrestre .

               Mais qui sont réellement  "ceux " d' AUBERIVE ? Désirent-ils seulement comprendre les humains pour leur venir en aide ?

Ou bien veulent-ils se servir d'eux ?

               Quel est le secret de cette planète mystérieuse ? Est-elle vraiment l'Alpha et l'Oméga ? ( Thème de "La Porte Océane " ) . Ou bien tout ceci n'est-il qu'un leurre , une manipulation contre des esclaves qui  se révoltent ?

               Ce voyage est une nouvelle Quête du Graal , de la Connaissance de Dieu , qui s'appuie sur l'amour et l'intelligence , mais aussi des mystères de Sa Création . C'est  un suspense qui nous mène peu à peu vers des conclusions très inattendues , dans la dernière nouvelle intitulée "Laura " .

                                     
                                     ___

 


DAN AR WERN - Auberive ( 3e Cercle ) - I - Le Projet " Auberive " ( 4 Avril 1990 ) - Pep gwir miret strizh / All rights reserved / Tous droits réservés . "Auberive " , Copyright 2006 .
 

                                      ___

 

Repost 0

Articles Récents

Liens