Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

30 septembre 2022 5 30 /09 /septembre /2022 03:22
La Clef de L'Enigme ( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Seconde Partie - Appassionata / Religioso - X - Pierre de Lune .

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

 

Seconde Partie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appassionata / Religioso

 

 

 

 

 

 

Pour Clara Schumann

et pour Hélène Grimaud

 

 

 

 

 

 

 

 

X - Pierre de Lune

 

 

Ma belle étoile , je t'en prie !
Ô , ne laisse pas ta belle lumière
Se troubler par la brume
Qui est en moi ...
Friedrich Rückert *

 

 

 

 

     Il parvint à se souvenir alors du mécanisme qui , sur l'âtre leur faisant

face , assurait naguère l'accès vers les souterrains du manoir : il suffisait , on se rappelle , d'appuyer du doigt la surface d'un des motifs de guirlandes sur le manteau de la cheminée , trois cercles piqués de vingt-deux roses , les lettres " P " et " X " s'entrelaçant au milieu , qui reproduisait le fameux emblème porté par l'empereur Constantin lors de sa bataille victorieuse du Pont Milvius .

     Après avoir une nouvelle fois descendu , munis d'une torche

électrique , les nombreuses marches du vieil escalier mangé par la mousse et l'humidité , ils se dirigèrent , selon l'itinéraire prévu , en direction du corridor dont les appliques murales ne devaient plus éclairer depuis

longtemps . Progressant avec précaution sur les dalles glissantes , les deux marcheurs débouchèrent ensuite 

sur l'ancienne crypte où , sur la roche , étaient fixés , grâce à des tenons de fer , des chandeliers ne fonctionnant plus , mais qui , parfois , laissait voir sur ses voûtes , par une lueur vacillante venue de l'extérieur , un peu de moisissure verdâtre . Franchissant alors l'autre couloir , ils parvinrent , de

même , aux abords de cette caverne encore plus petite affleurant la mer où Yann put à nouveau observer les signes mystérieux gravés sur la muraille entourée de stalles de pierre finement sculptées de dentelle marine et distinguer ,

devant eux , sur une petite table de roche , toujours brillante , la lumière du crucifix en granit rose posé sur son voile blanc de nacre et de corail qu'il avait pu contempler la dernière fois !

    Mais ce qui l'étonna le plus fut de voir Clara , fonçant soudain derrière la petite échancrure , sous les parois abruptes , presser fortement de l'index le ressort masqué en déclenchant

l'ouverture .

   Comment connaissait-elle déjà ces lieux qu'il avait encore cru gardés dans le plus grand secret ? , se demanda-t-il , complètement

abasourdi , tandis qu'un phénomène de coruscation puis d'adularescence provoquait l'embrasement bleuté de toutes les surfaces du sol et des voussures , lorsque , tirant la chaîne d'or où une demie lune de cette couleur pendait à son cou , elle réussit à l'emboîter dans l'autre , réunissant ainsi les deux parties du fameux bijou persan !

( 25 )

 

 

 

 

 

 

 

 

( A Suivre )

 

 

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Seconde PartieAppassionata / Religioso

- X - Pierre de Lune - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

 

 

Notes :

25 - 

 

 

 

* " Lyrische Gedichte " poèmes de Friedrich Rückert ( 1788 - 1866 )

  •  Mis en musique par Clara et Robert Schumann , op. 101 n°4 ( Minnespiel , 4 , 1840 )
  •  
  • Mein schöner Stern , ich bitte dich !
  • O lasse du dein heitres Licht
  • Nicht trüben durch den Dampf
  • In mir...
  •  

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2022 2 27 /09 /septembre /2022 12:53
L'Aube Spirituelle ( 2016 ) toile de Regine Maury

L'Aube Spirituelle ( 2016 ) toile de Regine Maury

 

 

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

 

Seconde Partie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appassionata / Religioso

 

 

 

 

 

 

Pour Clara Schumann

et pour Hélène Grimaud

 

 

 

 

 

 

 

 

IX - L'Aube Spirituelle *

 

   

 

 

 

Les houles , en roulant les images des cieux ,

Mêlaient d'une façon solennelle et mystique

Les tout-puissants accords de leur riche musique

Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux ... 

 

Charles Baudelaire - " Les Fleurs du Mal , I - Spleen et Idéal ( 1861 ) ,

12 - La Vie Antérieure . "

 

 

 

 

Je ne suis plus le Chevalier lunaire d'autrefois ,

je ne rêve que d'être en quarante pour vivre auprès de toi ...

Lettre de Robert Schumann à sa fiancée , Clara Wieck .

 

 

 

 

 

 

 

 

         - Vous savez , lui avait-elle humblement confié la veille dans l'église après le concert , quand je joue bien , comme ce soir après des heures et des heures de répétition , je crois que j'ai le sentiment de pouvoir accéder à ce que voulait dire le créateur . Mais maintenant , je ne me contente plus de le comprendre , au-delà des noires et des croches qui se courtisent amoureusement ou bien , au contraire , des silences qui s'entrechoquent ! J'aimerais , moi aussi , parler mon propre langage

Et quand j'ai touché de mes mains ce fameux manuscrit de ta maman dont je t'avais fait part , j'ai ressenti

ce que , peut-être , tu n'imaginerais même pas , comme une brûlure dans mes mains , lorsque j'ai cru frôler l'âme de cette personne que j'avais peut-être côtoyée il y a fort longtemps déjà , avec l'intime sensation de souffrir ce qu'elle avait affreusement vécu dans les années quarante , il y a tant d'années !

       L'automobile , ce jour-là , filait à toute allure vers Châteaulin !

La voyageuse , coiffée d'un petite casquette grise irlandaise , habillée d'un ciré de couleur identique , prétendait que , si elle n'était sans doute jamais venue ici , elle se souvenait vaguement du paysage , ayant l'impression , comme Novalis , de rentrer dans sa propre patrie , de retrouver ce " beau domaine inconnu " des rêves qui avaient nourri toute sa jeunesse . ( 21 )

- Vois-tu , mon cher , ce que je pense , affirmait-elle encore avec force , c'est que lorsque tu lis un auteur de

trop près , tu dois avoir , avec lui , cette irrépressible envie de vomir ses tripes , ce besoin d'allonger à ta manière sur du papier blanc les mêmes traces noires que son infinie désespérance

      Ainsi , tout cela paraissait lui faire tellement mal , comme une blessure au ventre , comme un coup de poignard qu'elle aurait reçu jadis , et qui faisait saigner son coeur , en même temps que son âme de mouette ensanglantée !

( 22 )

- Je voudrais te remercier d'avoir interprété son morceau , hier , dans la chapelle : " Variations sur un thème de Rückert " .

 

C'était proprement divin ! , lui murmura-t-il d'un sourire , effleurant avec douceur sa main gantée , ne pouvant s'empêcher de s'en répéter sans cesse les paroles angéliques :

 

Je suis perdue au monde ,

J'y ai gâché tant de temps

Qu'il n'a rien dit à la ronde ,

Que j'y suis morte depuis longtemps ... 

( 23 )

 

     Puis , de peur que cette soirée magique ne se dissolve dans le sable , une fois de plus , elle s'était élancée avec lui contre les vagues d'écume se brisant avec monotonie sur la plage , et commençant à défier , d'un geste gracieux , les étoiles nocturnes dont la lumière éternelle vient se noyer dans l'océan de nos tristes habitudes , la musicienne se mit à danser en chantant , pour finir , cette belle prière , hymne infini d'espoir à notre immense , mais secrète aventure !  ...

 

 

" Ainsi , toujours vainqueur ,

  Ton fantôme est pareil

  Âme resplendissante ,

  A l'immortel Soleil ! " ( 24 )

 

       

  

 

 

 

( A Suivre )

 

 

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Seconde PartieAppassionata / Religioso

- IX - L'Aube Spirituelle - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

 

 

Notes :

21 - Heinrich Von Ofterdingen ( Henri d'Ofterdingen , posth. 1802 ) oeuvre de Novalis ( 1772 - 1801 ) , écrivain , poète et philosophe allemand .

        Le Grand Meaulnes ( 1913 ) , livre d'Alain-Fournier ( 1886 - 1914 )

        Images d'Alain-Fournier ( 1938 ) , par sa soeur Isabelle Rivière ( 1889 - 1971 )

22 - La Nuit de Cézembre ( Cycle de L'Etoile V ) , II , 2 , VI - Assomption - Copyright 2019 Dan Ar Wern /

Edilivre .  

23 - Adaptation du poème de Friedrich Rückert dans son recueil

" Liebesfrühling "

( Printemps d'Amour1821 ) :

 

Ich bin der Welt abhanden gekommen ,

Mit der ich sonst viele Zeit verdorben .

Sie hat so lange von mir nichts vernommen ,

Sie mag wohl glauben , ich sei gestorben  

 

" Rückert-Lieder " ( 1901 / 1902 , chant III ) musique de Gustav Mahler ( 1860 - 1911 ) .

 

24Charles Baudelaire - " Les Fleurs du Mal , I - Spleen et Idéal ( 1861 ) ,

46 - L'Aube Spirituelle . "  *

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 16:44
Marie Madeleine Pénitente ( 1768 ) par Laurent Pécheux  ( 1729 - 1821 ) , peintre français .

Marie Madeleine Pénitente ( 1768 ) par Laurent Pécheux ( 1729 - 1821 ) , peintre français .

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

Seconde Partie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appassionata / Religioso

 

 

 

 

 

 

Pour Clara Schumann

et pour Hélène Grimaud

 

 

 

 

 

 

 

 

VIII - Le Temple des Abysses 

 

   

 

 

 

" Le souvenir d'une certaine image n'est que le regret d'un certain instant ; et les maisons , les routes  , les avenues , sont fugitives , hélas , comme les années ... "

Marcel Proust - " Du Côté de chez Swann , III - Noms de Pays : Le Nom "

 

 

 

 

            Le vent commençait de hurler sur la lande , tournoyant comme un fou au-dessus des toits , rabattant les vieilles cendres de la cheminée tandis que ses fortes bourrasques de pluie s'engouffraient aussi dans le feuillage tourmenté des arbres de la propriété , accompagnant la symphonie plus lointaine des vagues mêlée aux cris furieux des goélands et des mouettes !

Pas un mouvement , pas une présence vivante autre que la leur , semblait-il , dans ce navire-fantôme échoué là , au beau milieu de souvenirs d'un autre âge où des éclats du miroir de la mer faisaient parfois jaillir aux yeux éblouis de trop rares visiteurs des pépites d'or sur la grande glace du salon !

         Revenant du cimetière , ils avaient pourtant réussi à passer par-dessus la grille en bois cadenassée , tout à fait symbolique , où se trouvait le panneau : " A VENDRE " en gros

caractères . Puis , par la grande allée , sous la voûte sépulcrale des arbres tortueux n'abritant plus que quelques battements d'ailes de cormorans égarés par mégarde dans le foisonnement d'un parc redevenu sauvage , ils avaient réussi à rejoindre le seuil de l'ancien manoir à travers ses massifs de rhododendrons et de roses , maintenant tout enchevêtrés de ronces , qui , jadis , ornaient encore la vieille demeure aux allures princières , noble et distinguée , mais dissimulant maintenant le visage endormi de son portail majestueux , le regard mourant de ses fenêtres , par pudeur ou crainte , telle une vieille dame , derrière un voile flétri de lierre et de verdure aux fleurs odorantes , mais plus ou moins fanées .

- Vous croyez encore aux

coïncidences ? , lui avait-elle demandé sur la tombe des Montfort , lui remémorant sa découverte , à Ilsenburg , dans une brocante , d'un manuscrit de sa mère , Léna Kervern , célèbre pianiste d'avant-guerre née un 13 septembre , mais juste cent ans plus tard que Clara Schumann , à qui elle ressemblait d'ailleurs beaucoup .

( 19 )

C'était cette oeuvre perdue qui , lui ayant donné envie , lui avait-elle avoué , de devenir compositrice à son tour , l'avait aussitôt poussée à partir sur les traces de la pianiste bretonne tombée dans l'anonymat . Le plus surprenant dans cette affaire , cependant , c'était la couverture du classeur contenant l'oeuvre , qui , justement , sur l'âtre de la cheminée , représentait ce même tableau d'une " Marie-Madeleine Pénitente ", avait constaté Yann avec surprise en se rappelant bien la miniature des " Deux Amoureux " qui , jadis , y figurait à sa place !

( 20 )

 

 

 

                        

   

( A Suivre )

               

 

 

 

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Seconde PartieAppassionata / Religioso

- VIII - Le Temple des Abysses - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

Notes :

19 - La Nuit de Cézembre ( Cycle de L'Etoile V ) , II , 1 , VII - Le Roi Perdu - Copyright 2019 Dan Ar Wern / Edilivre .

     Lena ( Cycle de L'Etoile XI ) , II , 12 - Blanche-Neige - Copyright 2021 Dan Ar Wern / Edilivre .

20Metamorphosis ( Cycle de L'Etoile XIII ) , II , 3 - Châteaulin - Copyright 2022 Dan Ar Wern / Dodo Books Indian Ocean LTD. - OmniScriptum Publishing Group - Editions " Muse " .

 " Marie Madeleine Pénitente " ( 1768 ) par Laurent Pécheux  ( 1729 - 1821 ) , peintre français .               

 " Two Lovers "  by Aydin Aghdashloo , conservateur d'art, peintre , écrivain , graphiste et critique de cinéma iranien .

                 

 

“ Two Lovers " by Aydin Aghdashloo .

“ Two Lovers " by Aydin Aghdashloo .

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2022 4 22 /09 /septembre /2022 10:42
La Clef de L'Enigme ( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Seconde Partie - Appassionata / Religioso - VII -  Châteaux de Sable .

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

Seconde Partie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appassionata / Religioso

 

 

 

 

 

 

Pour Clara Schumann

et pour Hélène Grimaud

 

 

 

 

 

 

 

 

VII - Châteaux de Sable 

 

   

 

 

 

"  De la falaise , je regarde triste ,

   Les flots qui nous séparent ,

   La crainte envahit mon âme ,

   Apaise-moi , heure nocturne ,

   Offre-moi le repos ... "

Clara Schumann - Sur la Grève ... *

 

 

 

 

           Cette révélation me stupéfia tellement qu'elle m'entraîna brutalement sur la grève au dehors , faisant , tout à coup , remonter à la surface quelque épave engloutie dans les profondeurs obscures de ma mémoire , longtemps naufragée , avec le souvenir de mon pseudo géniteur , Pierre-Henry de Montfort , grossissant de plus en plus , " comme une marée menaçante étendant peu à peu ses bras de pieuvre autour des ombres de la nuit " !  ( 14 )

Pourtant , je m'en souvenais , j'avais dû appeler mon enfant le soir même de cette fameuse journée d'angoisse et de stress où du moins , j'avais parlé à sa mère qui , ne m'ayant rien dit , bien

sûr , de spécial , avait dû prendre plaisir à me raccrocher brutalement le combiné téléphonique au nez !

        Cependant , des vestiges de faits plus lointains réapparaissaient , notamment la triste histoire de ma demie soeur Mona , morte assassinée à Téhéran pendant la révolution , puis celle de

Sibylle , quand j'étais encore inspecteur de police , en 1978 , à Paris . ( 15 )

N'était-ce pas encore un coup de ces mystérieux fantômes du Nouveau-Temple , me demandais-je , dubitatif , en contemplant l'immense cathédrale océane , protectrice , peut-être , de ses derniers mystères ? 

Les nombreuses questions que je m'étais posées sur l'affaire Dürrenbach et l'existence ou non de cette secte , de cette mafia invisible , plutôt , blanchissant l'argent sale de la drogue et du trafic d'armes , vite, s'étaient effacées comme autant d'éphémères châteaux de sable bâtis par mon fils Arthur , car le flot qui les faisait disparaître avait accompli en moi son oeuvre destructrice de libération . ( 16 )

        Celui qui a vécu parmi les ombres d'un passé trop lourd , ne pourrait , en

effet , chaque soir , s'endormir , s'il ne s'efforçait de les oublier  !  Qu'en était-il des miennes ? 

        - J'ai besoin de marcher pas toi ? On ferait mieux d'aller faire un tour pour prendre l'air ! , m'avait-elle soudain lancé d'un oeil vif , mais

inquiet . 

        Je dois vous l'avouer , nous étions ronds comme des queues de pelle , surtout moi , car je n'ai pas l'habitude de boire . J'avais honte , cependant , mais je me levais vite pour la suivre .

         Pour , disait-elle , s'aérer la tête , elle s'était mise à aspirer , devant l'océan , l'air avec force , tout en psalmodiant cette chansonnette à la mode  :

" Je pourrais te montrer ,

  Pour y aller , c'est très facile ,

  Ferme les yeux ,

  Laisse s'entremêler tes cils ,

  Déjà , nous y voilà ,

  Bienvenue sur la Baie ... " ( 17 )

   Au-dessus , tournoyant en bandes , mouettes et goélands , dans un tintamarre de cris sauvages , paraissaient aussi , se moquant de nous , faire la fête !

   C'était le crépuscule ou la Passion des âmes , lorsque le soleil rouge tombe avec lenteur et majesté à travers les eaux sombres , les faisant scintiller de ses derniers rayons telles des vaguelettes , tandis que la lune , qui les reflète par milliers , leur renvoie son humble prière : Vague unique dont je suis la mer peu à peu ... " ( 18 )

   La mignonnette s'efforça de foncer le long de la grève , mais elle fut vite hors d'haleine à galoper de cette façon !

Quant à moi , j'avais de la peine

à suivre !

C'est pourquoi elle s'était mise à rire à gorge déployée quand elle constata mon épuisement à cavaler derrière elle !

   - Tu crois au Destin ? , se moqua-t-elle essoufflée , mais d'un air

plus sérieux ... Car la couleur du vent , c'est la mienne ! , fanfaronna encore celle qui semblait courir plus vite que lui . 

Les gens me fatiguent souvent . Ce ne sont que des hypocrites , des poltrons , des petits bourgeois de concert ! Tu ne trouves pas ?

Peut-être pour ça que je me suis barrée ?

 

 

 

 

 

 

 

 

( A Suivre )

               

 

 

 

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Seconde PartieAppassionata / Religioso

- VII - Châteaux de Sable - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

Notes :

14 - La Demeure Enchantée ( Cycle de L'Etoile II ) , III , Les Mystères du Palais de Cristal ( Cahier-Souvenir de Pierre-Henry ) - Copyright 2016 Dan Ar Wern / Edilivre - Tous droits réservés .

        Metamorphosis ( Cycle de L'Etoile XIII ) , II , 7 - Fusillade - Copyright 2022 Dan Ar Wern / Dodo Books Indian Ocean LTD. - OmniScriptum Publishing Group - Editions

" Muse " .

15 - Metamorphosis  , I , 4 - Madeline .

        Balade au Pays des Ombres 

( Cycle de L'Etoile IV ) , II - La Lettre , 4 - On M'Appelle Billy - Copyright 2018 Dan Ar Wern / Edilivre - Tous droits réservés .

16Balade au Pays des Ombres 

( Cycle de L'Etoile IV ) , II - La Lettre , 8 - L'Espoir et la Solitude .

17 - " La Baie " , chanson de Joseph Mount adaptée par Clara Luciani sur son album " Sainte-Victoire " - Copyright 2019 Clara Luciani / Universal Music Publishing - All rights reserved . 

18 - " Sonnets à Orphée " , II , 1 ( 1922 ) par Rainer Maria Rilke ( 1875 - 1926 ) , écrivain , poète autrichien .

 

 

 

* " Am Strande " ,  Paroles de Wilhelm Gerhard

( 1780 - 1858 ) , musique de Clara Schumann

( 1819 - 1896 ) :

" Traurig schau ich von der Klippe

  Auf die Flut die uns getrennt ,

  Furcht ist meiner Seele ,

  Sei mir mild , nächt'ge Stunde ,

  Auf das Auge senke Ruh ... "

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2022 1 19 /09 /septembre /2022 04:27
La Clef de L'Enigme ( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Seconde Partie - Appassionata / Religioso - VI -  Mon Âme Est un Pays .

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

Seconde Partie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appassionata / Religioso

 

 

 

 

 

 

Pour Clara Schumann

et pour Hélène Grimaud

 

 

 

 

 

 

 

 

VI - Mon Âme Est un Pays 

 

   

 

 

 

" Esprits de la forêt ,

  N'entendez-vous pas

  Ce que vous dit ma vieille âme

  Au cœur d enfant ? "

     

D'après un poème de Véronique Garneau-Allard

musicienne , poétesse québécoise .

 

 

     

 

 

 

     Et si , là-bas , mon âme fiévreuse dessinait au large de ce cercle , l'amour , sur la ligne océane ou sur les hautes futaies de la forêt-cathédrale , me mis-je à délirer tout en sueur durant mon sommeil , pensant encore , sans doute , aux frondaisons de mon pays natal , comme aux paysages tourmentés de la presqu'île morbihannaise , jusqu'où me conduiraient les rythmes capricieux de sa folie ?

Car , après ce " concertino " improvisé ponctué par une petite valse , j'avais certainement fini par me blottir une grande partie de la nuit contre elle avec ce pressentiment que , ma souffrance ayant momentanément disparu dans sa chaleur indicible , la belle n'en fisse tout autant bien avant les lumières de l'aube qui , soudain , surgirent du bout de l'horizon !

       Que s'était-il donc passé ? , me demandais-je , la tête alourdie par une terrible migraine , rejoignant ensuite Gâvres tant bien que mal par mes propres moyens .

- Pardon , mais je voulais simplement retrouver plus vite le mouvement premier de mon art , celui des vagues ! , tenta-t-elle de m'expliquer un peu plus tard , gênée par sa fuite irréfléchie de même que par son attitude équivoque à mon encontre et ses explications embarrassées .

Que puis-je vous dire de plus ? , ajouta cette sirène mystérieuse lorsque , vers la fin d'un nouveau jour , nous nous étions promenés le long de la grève , main dans la main .

Vous n'entendez pas , alentour , cette immense voix de haute mer hurlant sa plainte étrange dans une langue si belle qu'elle nous semble aujourd'hui presque inconnue ?

J'ignorais peut-être où était ma vraie patrie , me confia-t-elle avant de se mettre au piano l'autre soir , mais maintenant , je crois que cela change ... Ecoutez !

" Il est un pays   Bien au-delà des étoiles ,     Mon âme ,    Où la Rose ne pourra se faner ... "

( 12 ) 

- Je vous trouve mélancolique , ma chère . N'êtes-vous pas heureuse , maintenant que vous êtes ici , près de moi ?

- Qu'est-ce que vous allez vous

imaginer ? , me répondit-elle , presqu'en colère , l'oeil enflammé , maintenant , d'une grosse bûche de châtaignier crépitant au coeur de l'âtre , en ce mois de mai d'une fraîcheur bien trop hivernale à mon goût .

- Mon pauvre Yann , savez-vous ce qui est réellement arrivé le mois dernier , quand vous êtes allé vous balader à Brocéliande avec Laura ?

Je n'osais pas vous le dire ! Mais si Arthur n'a pas totalement disparu , c'est que , moi-même , j'ai pu négocier son retour sain et sauf dans ce foutu château !

( 13

 

 

 

 

 

 

 

( A Suivre )

               

 

 

 

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Seconde PartieAppassionata / Religioso

- VI - Mon Âme Est un Pays - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

Notes :

12 - " My Soul , There is

a Country " , poème de Henry Vaughan ( 1622 - 1695 ) , poète métaphysique gallois , dans son recueil intitulé " Silex Scintillans " ( Silex Flamboyant , 1650 )

13 - " Auberive " ( Cycle de L'Etoile III ) , 2 - La Rencontre - Copyright 2017 Dan Ar Wern / Edilivre - Tous droits réservés . 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2022 6 17 /09 /septembre /2022 13:09
La Clef de L'Enigme ( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Première Partie - Adagio Assai - V - L'Amour est un Cercle .

 

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

Première Partie

 

 

 

 

 

 

Adagio Assai

 

 

 

 

 

 

Pour Marguerite Duras

et pour Maurice Ravel

 

 

 

 

 

 

 

 

V - L'Amour est un Cercle

 

 

" La vie n'est qu'une nuit à passer dans une mauvaise auberge ... "

Thérèse d'Avila - " Chemin de la Perfection " *

 

       

 

 

     - Peut-être faisons-nous partie d'une terre en harmonie parfaite avec notre nature profonde , et vers laquelle ​​​​nous cheminons plus ou moins consciemment toute notre vie ? , me répondit-elle avec un sourire triste quand je lui demandais pourquoi elle avait élu ce lieu isolé de Bretagne . La recherche , si vous voulez , d'un accord de quinte à notre portée ...

     - Un peu comme le saumon qui remonte la rivière pour y pondre

ses oeufs ? , lui dis-je à mon tour , m'efforçant , pour mieux la

comprendre , de  me noyer corps et âme dans l'eau bleue de ses yeux clairs mouillés de larmes .

     - Truite saumonée , en ce qui me concerne ! , s'était-elle efforcée de plaisanter , regardant la carte , et songeant peut-être aussi à Schubert . C'est un peu de ça qu'il s'agit , de la raison pour laquelle je suis venue ici .

( 10 )

     - " La Clé de l'Enigme " , en quelque sorte ... , ajoutais-je avec un peu d'ironie , car c'était , bien entendu , le nom du restaurant que nous avions choisi , qui faisait face , de l'autre côté de l'onde moirée de lune , à la sombre bâtisse féodale des Rohan .

Mais cette porte , vous avez bien pu , vous , la franchir ?  , la questionnai-je encore après quelques verres de Gros Plant du pays nantais , tandis que je repensais , moi-même , aux vains efforts que j'avais risqués pour essayer de la suivre en ce château mystérieux .

     - Voyons , monsieur l'artiste , fit-elle pour changer de sujet , je ne sais pas vraiment si j'aurais été heureuse d'emprunter le même chemin que l'autre , vous savez , celle que vous semblez chérir plus que moi et qui , selon vous , me ressemble un peu comme un sosie , la pianiste allemande . Je crois qu'à sa placej'en aurais eu vite assez de la gloire et des applaudissements , de la solitude anonyme des chambres d'hôtel et de tout ce foutu travail de forcené qui , chaque jour , doit défigurer lentement son joli visage de Madone esclave alors qu'elle essaie de se hisser à la hauteur du Maître

        Il était évident que nous avions trop bu , que nous ne pouvions reprendre la route . Je l'invitais donc , en tout bien tout honneur , à partager ma chambre .

Elle finit par se rendre compte , même doutant de ma bonne foi qui , en cette occasion , s'avéra , je dois le dire , aussi discutable que ma mémoire , qu'il n'y avait pas d'autre issue !

        Mais avant de monter à l'étage , elle s'était assise au piano , dans le hall de l'auberge , et certains clients crurent d'ailleurs la reconnaître chantonnant la fameuse chanson de jazz :

" Love is a circle ,

  Take my hand , my friend ,

  Love is a circle ,

  Love will never end ... " ( 11 )

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN DE LA PREMIERE PARTIE

 

 

 

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Première PartieAdagio Assai

- V - L'Amour est un Cercle - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

Notes :

10 - Quintette en la majeur , D. 667 , " La Truite " ( Forellenquintett1819 ) , seul quintette composé par Franz Schubert ( 1797 - 1828 ) , compositeur autrichien .

11 - " Love is a Circle " , paroles de Manny Feldman , musique de Graeme Allwright ( 1926 - 2020 ) dans l'album de ce dernier : " Tant de Joies , Graeme Allwright and the Glen Ferris Quartet " , copyright 2000 Graeme Allwright / EPM Musique - ADES - Tous droits réservés - All rights reserved .

" L'amour est un cercle ,

  Prends ma main , mon ami ,

  L'amour est un cercle ,

  L'amour ne finira jamais ... "

 

* " Chemin de la Perfection " ( Camino de Perfeccion , 1566 ) , Chapitre 70 - Parle de l'amour de Dieu , livre de Thérèse d'Avila ( 1515 - 1582 ) , religieuse carmélite espagnole .

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2022 2 13 /09 /septembre /2022 22:50
Josselin

Josselin

 

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

Première Partie

 

 

 

 

 

 

Adagio Assai

 

 

 

 

 

 

 

Pour Marguerite Duras

et pour Maurice Ravel

 

 

 

 

 

 

 

 

IV - Mystère de L'Attente

 

 

 

" Vous êtes bien l'arpenteur ? , dit l'homme ,

   vous appartenez au Château ! Où voulez-vous donc aller ? "

Franz Kafka - " Le Château " ( 1935 )

 

 

 

       J'avais hâte de retrouver ma presqu'île , mais ne possédant pas de voiture moi-même , je m'arrêtais à Josselin , petite ville pittoresque où la générosité d'un conducteur providentiel m'avait conduit en auto-stop .

Arrivé là , faisant contre mauvaise fortune bon coeur , je m'étais résolu , afin de me remettre et me sécher un peu , à prendre une chambre d'hôtel en face du palais des Rohan dont les tours miraient leurs silhouettes grises de granit dans les eaux sombres de l'Oust en un fondu mélancolique de ciel bleuâtre pommelé de gros nuages blancs , ce qui correspondait sans doute à mon état d'âme .

()

      Un peu plus tard , cependant , comme je ne connaissais pas encore grand monde ici , je décidais , malgré mon angoisse et ma timidité , de joindre Clara par téléphone , quitte à lui faire un bref récit de mes récentes mésaventures , pour l'informer au moins du départ d'Arthur et de l'annulation des cours .

- Pardonnez-moi , mon cher ! , finit-elle par me répondre sur son portable . Je n'ai pas réalisé tout de suite que c'était vous , bredouilla-t-elle d'une voix gênée pour se faire pardonner mon attente . Comme c'est drôle , je suis à l'intérieur du château ! Surtout , ne partez pas , je passerai vous prendre !

       J'avais ressenti tant de bonheur au téléphone , devant cette surprise inattendue , mais aussi tant d'impatience , qu'il me tardait maintenant de parler et de pouvoir enfin tout dire à celle que je croyais définitivement perdue il y avait seulement moins d'une semaine ! Le temps me paraissait si long , désormais , devant cette heure interminable qui n'en finissait pas de s'écouler !

       Dans le parc , je me promenais le long de la rivière où deux cygnes , drensant langoureusement , se faisaient la cour en majesté  .

Sur la place , des cars entiers débarquaient leurs cargaisons de passagers rieurs venant de la fête foraine voisine à Ploërmel . Il y avait même une jeune bigoudène avec sa jolie coiffe en tuyau de cheminée ! Que faisait-elle ici , loin de sa Cornouaille natale ?

Peut-être un défilé folklorique , une procession ?

       Le visage d'une fille en costume local , au visage mangé par une gigantesque barbe-à-papa , cautionnait cette hypothèse .

- Tu as fait le grand huit ? , questionnait l'une .

- Moi , j'étais sur la roue ! , lui répondait l'autre .

      Je m'installai pour finir à la terrasse d'un café , me mettant à siroter distraitement ma bière en regardant au-dehors ce qui ressemblait à un étrange serpent de mer se mordant la queue , monstrueux animal surgi des flots tumultueux d'une foule indifférente pour accomplir , à l'aveuglette , son sacrifice rituel à l'encontre des plus faibles !

       Puis , à la fin de l'après-midi , lassé de faire le pied de grue , je me rendis à la porte du manoir .

- Vous êtes bien le nouveau jardinier ? , me demanda le gardien qui , devant ma réponse négative , me confirma ne connaître personne du nom de Stern , me rappelant par la même occasion que les visites touristiques n'étaient pas autorisées ce jour en raison des travaux . 

       L'après-midi se termina en prière dans la basilique Notre-Dame du Roncier , face au Sacré-Coeur incendié par la lumière crépusculaire des vitraux .

( 9 )

- Combien de temps dois-je encore l'attendre ? , suppliai-je , assez désespéré tandis que s'installaient les ombres de la nuit , tremblant comme des fantômes sous les lueurs des réverbères .

      Mais la femme , soudain , surgit à l'angle d'une rue déserte , coiffée d'une capeline en feutre rouge vénitien d'où ses longs cheveux de miel aux boucles abondantes ruisselaient , tandis qu'un petit bijou , précieusement serré autour de son cou de biche , une pierre bleue en forme de demie lune , lançait , dans le clair-obscur , des lueurs d'étincelle au miroitement sporadique .

- Mon pauvre , si vous saviez ce qui m'arrive ! , fit-elle en sanglotant . Je croyais que vous étiez parti !

 

 

 

 

 

 

( A Suivre )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Première PartieAdagio Assai

- IV - Mystère de L'Attente - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

Notes :

- Château de Josselin , résidence des ducs de Rohan , bâti entre 1490 et 1505 .

9 - Reconstruite à la fin du XIIè siècle après la destruction de la ville de Josselin ( 1168 ) par Henri II Plantagenêt , on attribue à sa Basilique Notre-Dame du Roncier de nombreux miracles comme la guérison d'aveugles et de paralytiques , de même que celle , selon la légende , des " aboyeuses " lors du pardon du mois de septembre .

Guérison des Aboyeuses - Notre-Dame du Roncier

Guérison des Aboyeuses - Notre-Dame du Roncier

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2022 7 11 /09 /septembre /2022 08:23
Comper
Comper

Comper

 

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

Première Partie

 

 

 

 

 

 

Adagio Assai

 

 

 

 

 

 

 

Pour Marguerite Duras

et pour Maurice Ravel

 

 

 

 

 

 

 

 

III - Brocéliande au Matin

 

 

 

" Ecoute , voyageur , écoute ... Je suis près de toi et tu ne peux me voir , mais ne crains rien .

Je ne te veux pas de mal , je te demande seulement de m'écouter ...

Je suis Merlin ... " 

" Brocéliande " ( 1984 )

par Jean Markale ( 1928 - 2008 )

 

 

     

 

 

     Mon épouse effectivement , comme une brutale dépression , débarqua sur les côtes bretonnes .

Mais il y eut d'abord , je dois le dire , une accalmie . Ce devait être , sans doute , l'oeil du cyclone ?

        A son habitude , et depuis cette petite incartade qui avait provoqué notre dispute , puisque j'avais commis l'erreur fatale de lui en parler , croyant pouvoir me confier à celle que j'avais naïvement prise pour mon amie la plus proche , elle ne put s'empêcher de déverser sur moi tout son fiel , me critiquant sans arrêt .

Cette fois-ci , elle était venue avec une copine , celle qui me louait la maison , mère elle-même d'une petite fille qui avait l'âge de notre enfant .

- Pardonne-moi , Norig , je n'étais pas aux fourneaux ! , dit-elle d'emblée pour s'excuser à ma place des belles soles meunières que j'avais en vain tenté , pourtant , de leur cuisiner de la plus affectueuse des manières , même si , je l'avoue , le riz n'était pas trop cuit . J'espère au moins qu'à défaut d'avoir trouvé du citron , tu as pu préparer les chambres ! , rajouta-t-elle ensuite , me dévisageant d'un air mauvais devant notre hôtesse , affreusement mal à l'aise !

( 5 )

            Le lendemain matin , comme prévu , nous partîmes tous les cinq en balade vers la légendaire forêt de Merlin L'Enchanteur .

Mais bien sûr , prétextant quelque

" shopping " à faire entre " nanas " dans le patelin le plus proche , nos " parisiennes " en goguette me plantèrent là le plus tôt possible , me laissant seul sans voiture avec les deux gosses . Quant à moi , je m'étais mis à me rendre compte en plus , hélas , de l'absence de mon livre dans la librairie du château de Comper , argumentant longuement avec la propriétaire que je connaissais un peu pour tenter de la convaincre de l'y mettre un jour , tandis qu'au dehors , Arthur devait s'amuser sans doute lui aussi à persuader Morgane de ses atouts de chevalier servant .

( 6 )

        Quoiqu'il en soit , lorsqu'après cette longue plaidoirie désespérée , probablement inutile , j'allais sortir mettre à l'air vif le bout de mon nez , je ne les vis plus , songeant au début qu'ils voulaient me faire une blague tout en jouant à cache cache , puis me dirigeant , quelques instants plus tard , vers les eaux grisâtres de l'étang qui bordait l'ancien manoir , avant de me mettre à fouiller frénétiquement comme un chien-loup chaque recoin du parc !

Impossible , cependant , de mettre la main sur les deux tourtereaux que la gendarmerie , bien plus tard , dénicherait enfin , par le hasard d'un cheminement difficile à éclaircir , du côté du "Val Sans Retour " , bien après que leurs mères frivoles , surtout l'une d'entre elles , nonchalamment revenues de leurs emplettes , m'ayant accusé de négligence et m'accablant de reproches , ne m'abandonnent sans pitié au tourbillon des éléments déchaînés par la grande masse obscure du ciel déchirée par des éclairs de feu , déversant sur moi sa colère et sa rage en trombes d'eaux et rafales de vent mugissant !

( 7 )

        J'étais complètement trempé , seul , tel un pauvre chevalier de l'ombre errant dans ce décor surnaturel des chemins creux et des spectres , marchant dans la lande à la recherche d'une âme qui vive , guidé enfin par une étoile providentiellement surgie des ténèbres de la Voie Lactée !

Un rayon de lune me montra enfin la porte entrouverte d'une petite église au-dessus de la forêt : la chapelle Saint-Jean !

 C'est là que je passais la nuit ...

 

 

 

 

 

( A Suivre )

 

 

 

 

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Première PartieAdagio Assai

- III - Brocéliande au Matin - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

Notes :

5 - Norig : " Auberive " ( Cycle de L'Etoile III ) , 9 - La Troisième Arche - Copyright 2017 Dan Ar Wern / Edilivre - Tous droits réservés .

6 - Une légende affirme que Merlin créa par amour pour Viviane un château de cristal au fond des eaux profondes du grand étang de Comper .

7 - Val Sans Retour , là où la fée Morgane emprisonnait les chevaliers qui n'étaient pas fidèles à leur Dame .

Etang de Comper

Etang de Comper

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2022 4 08 /09 /septembre /2022 16:09
La Clef de L'Enigme ( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Première Partie - Adagio Assai - II - Les Petits Pieds D'Arthur .

 

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

Première Partie

 

 

 

 

 

 

Adagio Assai

 

 

 

 

 

 

 

Pour Marguerite Duras

et pour Maurice Ravel

 

 

 

 

 

 

 

 

II - Les Petits Pieds D'Arthur

 

 

 

 

     

 

 

      Ce mercredi d'avril fut comme la célébration d'une fête celtique !

Elle avait terminé le cours par des extraits de l'Introduction du

compositeur, suivie de son Allegro de 1905 , avant de poursuivre par une adaptation du poème symphonique de Paol Ladmirault :

" Brocéliande au Matin " . ( 4 )

         Cependant , vers le soir , comme une boule de feu commençait d'incendier toute la chambre par la fenêtre entrouverte , illuminant la magnifique bibliothèque d'ébène aux nombreux ouvrages reliés de cuir multicolore , ils sentirent sans doute aussi , avec la brise venue du grand large les enveloppant de ses ondes magiques , leur propre chevelure frissonner sous la pluie d'or de celle du dieu céleste !

        Alors , tandis que les petits pieds d'Arthur , qui avait hâte de partir , s'étaient déjà mis à danser sous le piano , ils firent mine , riant comme des fous tous les trois , de brièvement poursuivre à la porte , sous le soleil couchant de la plage

crépusculaire , cette ronde endiablée !

- Si on allait boire un coup du côté de Carnac ? , fut ensuite sur le point de respectueusement lui proposer le père de l'élève qui sentait que l'heure de faire plus ample connaissance était peut-être venue .

        Mais la belle ne lui laissa pas vraiment le temps de poser sa question :

- Vous savez , je crois que votre fils est trop intimidé par votre présence , et que ça le bloque dans son travail , articula-t-elle soudain d'une voix monocorde .

        Cette simple phrase , tombée d'abord froidement de ses lèvres comme l'astre du jour au bout de l'horizon nocturne , finit elle aussi de se noyer corps et bien dans la sombre masse océane , achevant , par la même occasion , de doucher les illusions de l'homme sous la clarté du ciel constellé , ruinant tous ses efforts de rapprochement . Peu à peu , de même que les sonorités joyeuses de cette réjouissance éphémère s'étaient assourdies dans le clapotis des vagues , disparurent aussi ,  pendant que père et fils marchaient côte à côte en silence le long du rivage , les dernières lumières chatoyantes ...

        Puis , tout à coup , le gosse lui lança à la figure :

- J'aime pas les gammes ! Qu'est-ce qu'elle a , celle-là , avec ses

grands airs ?

- Voyons , tu avais promis à maman , tu te rappelles !

- Justement , je ne crois pas que ça lui fera plaisir que tu lui fais les

yeux doux ! C'est dimanche qu 'elle va venir , hein ?

      

 

 

 

 

 

( A Suivre )

 

 

 

                ___

 

 

 

DAN AR WERN -

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Première PartieAdagio Assai

- II - Les Petits Pieds D'Arthur - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .

                ___

Notes :

4 - Transposition au piano de " Introduction et Allegro " ( 1905 ) de Maurice Ravel , pour harpe , flûte , clarinette et quatuor à cordes .

   - " Brocéliande au Matin " ( 1909 ) , poème symphonique de Paol Ladmirault ( 1877 - 1944 ) , compositeur et militant revendiquant l'autonomie culturelle de la Bretagne .

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2022 2 06 /09 /septembre /2022 14:56
Gîte de Porh Guer - Gavr / Gâvres ( Mor-Bihan )

Gîte de Porh Guer - Gavr / Gâvres ( Mor-Bihan )

 

La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII )

 

 

 

 

 

Première Partie

 

 

 

 

 

 

Adagio Assai

 

 

 

 

 

Pour Marguerite Duras

et pour Maurice Ravel

 

 

 

 

 

 

 

 

I - Clara Stern

 

 

 

    

 

    Evidemment , tout ceci n'était encore qu'un drôle de rêve !

Et les leçons , ce n'était pas pour moi , mais pour Arthur , mon pauvre garçon rescapé , en même temps que son 

paternel  ( son vrai prénom , c'était Johan ) , du naufrage d'une vie de couple qui , ensemble , nous avait impitoyablement jetés dans un bien de famille de cette petite cité bretonne , perdue au bord de l'eau . ( 2 )

Mais elle , que pouvait-elle fabriquer

ici , dans ce coin solitaire ?

    Je me l'étais demandé en voyant cette vieille photo sur le " canard "

local , accompagnée d'un pseudonyme , sans doute , sous l'annonce des cours : Clara Stern ?

Depuis toujours , j'avais été un grand admirateur de cette artiste unique , alliant , selon moi , au charme de son

être , la beauté de son art , montrant tant d'intelligence que de finesse dans ses paroles .

Comment expliquer , d'ailleurs , que l'on soit plus particulièrement touché par une personne que par une autre ?

- Non , m'expliqua-t-elle cependant plus tard , la première fois que nous eûmes l'occasion de discuter un peu . Vous pensez bien que si j'étais " elle " , je ne me trouverais certainement pas ici , dans ce " bled " , à essayer de joindre les deux bouts !

Mais la ressemblance était à ce point frappante que ses explications ne m'avaient pas convaincu , d'autant plus que ma " star " , alors ,  ne faisait plus tellement parler d'elle depuis quelques temps . 

    Que s'était-il donc passé ? , me demandais-je un soir , tandis que nous marchions , mon fils et moi , jusqu'à sa petite maison posée tout là-bas , le long de la grève , comme une fortune de mer mal éclairée de lune .

Car , trop timide , je n'osais pas vraiment lui parler , restant l'heure entière dans le salon d'accueil à écouter ce qu'elle essayait patiemment d'expliquer à son jeune élève débutant qui se demandait parfois , m'avoua-t-il

un jour , ce qu'il était venu faire en ce lieu de supplice pour , soi-disant , se distraire de ses études !

    Moi , j'étais fasciné par son jeu , chaque fois qu'elle concluait la leçon par l'adagio de ce concerto que j'aimais tant ! ( 3 )

    Puis , nous reprenions notre route en sens inverse , tantôt sous le champ de la Grande Ourse ou d'étoiles plus lointaines , tantôt sous le crachin , bercés par le cri d'une mouette ponctuant encore ce chant lancinant des vagues venant mourir sans cesse à nos pieds du bout de l'océan , comme cette merveilleuse musique de Ravel !

 

 

 

 

 

( A Suivre )

 

 

 

 

 

                ___

 

 

DAN AR WERN - La Clef de L'Enigme

( Cycle de L'Etoile XVIII ) - Première PartieAdagio Assai -- Clara Stern - Pep gwir miret strizh - Tous droits réservés - All rights reserved . " La Clef de L'Enigme " , copyright 2022 .        

 

                ___

Notes :

2 - " Auberive " ( Cycle de L'Etoile III ) , 9 - La Troisième Arche - Copyright 2017 Dan Ar Wern / Edilivre - Tous droits réservés . 

3 - " Concerto en Sol Majeur " ( 1929 - 1931 ) pour piano et orchestre , II - Adagio Assai , de Maurice Ravel ( 1875 - 1937 ) .

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Liens